Ordre des ingénieurs du Québec

Infos
Logo de l'Ordre des ingénieurs du Québec L'Ordre des ingénieurs du Québec (OIQ) est l'ordre professionnel mandaté par le gouvernement afin d'encadrer la pratique du génie au Québec. Au Québec, le Code des professions prévoit que les ingénieurs occupent une profession à titre réservé et à exercice exclusif. Ainsi, seuls les les ingénieurs inscrits au tableau de l'Ordre et titulaires d'un permis d'ingénieur décerné par l'Ordre sont autorisés à poser en exclusiv
Ordre des ingénieurs du Québec

Logo de l'Ordre des ingénieurs du Québec L'Ordre des ingénieurs du Québec (OIQ) est l'ordre professionnel mandaté par le gouvernement afin d'encadrer la pratique du génie au Québec. Au Québec, le Code des professions prévoit que les ingénieurs occupent une profession à titre réservé et à exercice exclusif. Ainsi, seuls les les ingénieurs inscrits au tableau de l'Ordre et titulaires d'un permis d'ingénieur décerné par l'Ordre sont autorisés à poser en exclusivité les actes réservés à la profession et à porter le titre d'ingénieur.

Mission

Assurer la protection du public en contrôlant l'exercice de la profession dans le cadre de ses lois constitutives et mettre la profession au service de l'intérêt du public.

Valeurs

- La compétence, le sens de l'éthique, la responsabilité et l'engagement.

Mandat

L'Ordre des ingénieurs du Québec s'assure que la société québécoise peut, à bon droit, maintenir sa confiance envers la profession d'ingénieur.
- Il contrôle l'accès à l'exercice de la profession, c'est-à-dire qu'il impose des conditions précises à remplir pour devenir ingénieur et le demeurer. D'ailleurs, tout ingénieur qui veut pratiquer au Québec doit être membre de l'Ordre (à l'exception des ingénieurs forestiers, qui ont leur ordre distinct). Cette appartenance reflète sa formation et ses compétences.
- Il surveille la pratique de ses membres et leur comportement professionnel.
- Il veille à ce que seuls les membres effectuent les actes propres aux ingénieurs.
- Il fait la promotion de l'exercice de la profession d'ingénieur.

Comité administratif 2007-2008

- Président: Zaki Ghavitian, ing.
- Vice-président en titre, aux Finances et trésorerie: Maud Cohen, ing.
- Vice-président aux Affaires professionnelles: Claude Martineau, ing.
- Vice-président aux Affaires publiques et corporatives: Éric Potvin, ing.
- Représentant du public: Guy Lévesque, infirmier.

Orientations stratégiques

- L'Ordre s'assure du savoir-faire des ingénieurs, par exemple, en encourageant ses membres à maintenir et à améliorer leurs compétences. Pour cela, il offre des ateliers, des conférences ou divers documents à leur intention. Il participe aussi à des événements de formation ou encore à la mise sur pied de nouveaux cours.
- L'Ordre incite les ingénieurs à adopter un comportement déontologique et professionnel. Il invite ses membres à mettre continuellement en pratique les quatre valeurs de la profession : la compétence, le sens de l'éthique, la responsabilité et l'engagement social; en plus d'exiger le respect du Code de déontologie des ingénieurs. Ainsi, l'Ordre offre aux ingénieurs juniors un parrainage avec un ingénieur d'expérience afin de discuter des meilleures pratiques à adopter.
- L'Ordre prend les devants en matière de pratique inadéquate au moyen, entre autres, de diffusion d'information. Il y fait aussi obstacle en menant des enquêtes de son propre chef ou en réponse à des plaintes. Les comportements professionnels inadéquats sont passibles de sanctions.
- L'Ordre contribue à adapter la profession, ainsi que les lois qui la gouvernent, aux changements technologiques et socioéconomiques. Par exemple, il participe à la refonte de la Loi sur les ingénieurs.
- L'Ordre accroît la notoriété et la crédibilité de la profession d'ingénieur. Il fait la promotion de la profession dans les établissements secondaires, les cégeps et les universités. Sur la scène publique, il intervient dans des dossiers qui constituent des enjeux liés à l'expertise des ingénieurs comme les changements climatiques ou les infrastructures.
- L'Ordre assure à l'interne une gestion efficiente. Il peut ainsi se donner les moyens de réaliser des projets majeurs, telle la modernisation des processus et des outils technologiques.

Règlementation

Dans leurs activités professionnelles, les ingénieurs québécois sont encadrés par:
- Le Code des professions.
- La Loi sur les ingénieurs.
- Le Code de déontologie des ingénieurs et plusieurs autres règlements.
- La Charte de la langue française.

Membres

L'OIQ compte 55 000 membres (2007) dont voici les plus connus:
- Marie-Ève Denoncourt, ing. jr, 50 000e membre de l'OIQ.
- Sam Hamad, ing., député de Louis-Hébert.
- Julie Payette, ing., astronaute à l'Agence spatiale canadienne.
- David Whissel, ing., député d’Argenteuil.

Publications

- Revue PLAN.

Historique

- 1964: Le gouvernement du Québec approuve la nouvelle Loi sur les ingénieurs; la Corporation des ingénieurs professionnels du Québec est renommée Corporation des ingénieurs du Québec, et son conseil d'administration passe de 8 à 21 membres.
- 1973: La création de l'Office des professions du Québec et l'adoption du Code des professions modifient en profondeur la réglementation québécoise des ordres professionnels. Le nouveau système professionnel est fondé sur le principe suivant: la protection du public est mieux assurée si le contrôle de l'exercice d'une profession est effectué par des pairs.
- 1974: Le Code des professions entre en vigueur. La Corporation des ingénieurs du Québec devient alors l'Ordre des ingénieurs du Québec. Le conseil d'administration est nommé Bureau, lequel compte désormais 20 membres élus par leurs pairs et 4 représentants du public, désignés par l'Office des professions du Québec.
- 1976: Le code d'éthique adopté en 1924 est remplacé par le Code de déontologie des ingénieurs, un règlement auquel doivent se conformer tous les ingénieurs. ==
Sujets connexes
Agence spatiale canadienne   Charte de la langue française   Code de déontologie des ingénieurs   Code des professions   Compétence   Député   Engagement   Ingénieur   Julie Payette   Loi sur les ingénieurs   Louis-Hébert   Office des professions du Québec   Ordre professionnel   PLAN (revue)   Québec   Responsabilité   Sam Hamad   Zaki Ghavitian  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^