A (lettre)

Infos
A est la première lettre des alphabets latin et étrusque, ainsi que leur première voyelle. Il s’agit également de la majuscule de la lettre α de l’alphabet grec ainsi que du А de l’alphabet cyrillique.
A (lettre)

A est la première lettre des alphabets latin et étrusque, ainsi que leur première voyelle. Il s’agit également de la majuscule de la lettre α de l’alphabet grec ainsi que du А de l’alphabet cyrillique.

Histoire

Évolution de la lettre depuis l’alphabet linéaire proto-sinaïtique. La lettre A tire probablement son origine de l'alphabet linéaire proto-sinaïtique, un alphabet utilisé dans le Sinaï il y a plus de ans, lui-même dérivé des hiéroglyphes égyptiens ; le son, (coup de glotte), était alors représenté par une tête de bœuf stylisée. La première lettre de l'alphabet phénicien, souvent nommée aleph (ʾālef) par analogie avec l'alphabet hébreu, était une consonne (l'alphabet phénicien était un abjad qui ne notait pas réellement les voyelles) correspondant non pas au son mais au coup de glotte . Elle signifiait également « tête de bœuf » (rappelons d'ailleurs qu'un A à l'envers prend la forme d'une tête de bœuf) ; et son écriture provenait d'une stylisation du caractère proto-sinaïtique. Cette consonne, sous une autre forme, était également la première consonne de l'alphabet ougaritique, à qui l'on doit l'ordre levantin. L'alphabet grec fut créé sur le modèle de l'alphabet phénicien. Le grec n'utilisait pas le coup de glotte et son alphabet devait transcrire les voyelles ; la première lettre de l'alphabet phénicien fut donc utilisée par l'alphabet grec pour écrire le son . La lettre ainsi créée fut nommée « alpha », écrite « Α », puis lorsque l'alphabet devint bicaméral, « α » en minuscule. En grec, alpha provient de la prononciation sémitique ancienne (qu'on ne peut reconstituer avec précision), et ne signifie rien, ainsi qu'il en est des autres lettres (béta, gamma, delta, etc.). La lettre s'est ensuite transmise à l'alphabet latin par l'intermédiaire de l'alphabet étrusque, lui-même dérivé de l'alphabet grec « rouge » employé en Eubée (voir l'article Histoire de l'alphabet grec) — alphabet que les Étrusques avaient appris à Pithékuses (Ischia), près de Cumes. En passant dans l'alphabet latin, les lettres ayant perdu leur nom pour se réduire le plus souvent à leur son, l’alpha grec a été rebaptisé a.

Typographie

La lettre a minuscule moderne dérive de l'écriture grecque, qui évolua depuis une graphie similaire à la capitale actuelle vers une forme circulaire avec une projection vers le .

Diacritiques et ligatures

La lettre A peut-être munie de diacritiques dans l'écriture d'un certain nombre de langues utilisant l'alphabet latin :
- À/à : accent grave (catalan, écossais, français, italien, occitan, portugais)
- Á/á : accent aigu (espagnol, féringien, hongrois, irlandais, islandais, occitan, portugais, slovaque, tchèque, vietnamien)
- Â/â : accent circonflexe (français, portugais, roumain, wallon)
- Ã/ã : tilde (kachoube, portugais)
- Ä/ä : tréma (allemand, estonien, finnois, portugais, slovaque, suédois)
- Å/å : rond en chef (danois, finnois, norvégien, suédois, wallon)
- Ā/ā : macron (letton)
- Ă/ă : brève (vietnamien, roumain)
- Ǎ/ǎ : hatchek (pinyin, lingala)
- Ą/ą : ogonek (polonais)
- A̧/a̧ : cédille (doayo, gbaya, kako, karang, mundani, vute) Il existe également une ligature de la lettre A avec la lettre E, Æ/æ, utilisée en danois, en féringien, en islandais, en norvégien et parfois en français.

Variantes

La graphie du A a donné lieu à plusieurs variantes :
- ɐ : a minuscule retourné, utilisé par l’alphabet phonétique international
- ɑ : a cursif, utilisé par le nufi et l’alphabet phonétique international
- ɒ : inverse du précédent, utilisé par l’alphabet phonétique international

Français

En français, a- est un préfixe privatif : il indique l’absence d'une quantité, voire inverse la signification d'un mot. Par exemple : anormal, asymétrique.

Codage

Informatique

Radio

- Épellation :
- alphabet radio international : Alpha
- alphabet radio français : Anatole
- alphabet radio allemand : Anton
- alphabet radio anglais : Andrew
- En alphabet morse, la lettre A est codée « ·- »

Autres

Art et littérature

Poésie

- La voyelle A est associée à la couleur noire par Rimbaud dans son célèbre sonnet Voyelles : : :« A noir, E blanc, I rouge, U vert, O bleu : voyelles, :Je dirai quelque jour vos naissances latentes : :A, noir corset velu des mouches éclatantes :Qui bombinent autour des puanteurs cruelles, : :Golfes d'ombre »
- "A" est aussi le titre d'une œuvre majeure du poète américain Louis Zukovsky (1904-1978).

Bande dessinée

Dans l'œuvre du dessinateur Fred, le second A de l'inscription « OCÉAN ATLANTIQUE » est une île appartenant au « monde des lettres », où habite Barthélémy le puisatier ; île que visitera le héros Philémon.

Voir aussi


- α (alphabet grec)
- А (alphabet cyrillique)
- א (alphabet hébreu)
- ﺍ (alphabet arabe)
- Å (A rond en chef)
- Ꭺ, lettre du syllabaire cherokee, prononcée /go/
- @ arobase.

Bibliographie

- Larissa Bonfante et autres, La Naissance des écritures - Du cunéiforme à l'alphabet, traduction de Christiane Zivie-Coche, Éditions du Seuil, 1994
- Anne Zali et Annie Berthier (direction), L’aventure des écriture - Naissance, Bibliothèque nationale de France, 1997
- Marc-Alain Ouaknine, Les mystères de l'alphabet, Éditions Assouline, 1997 Catégorie:Lettre latine af:A als:A an:A ar:A arc:A ast:A az:A bar:A bat-smg:A bg:A br:A (lizherenn) bs:A ca:A co:A cs:A cy:A da:A de:A dv:އޭ el:A en:A eo:A es:A et:A eu:A fa:A fi:A fur:A gd:A gl:A he:A hr:A ht:A hu:A hy:A ia:A id:A ilo:A io:A is:A it:A ja:A ka:A ko:A ksh:A (Watt ėßß datt?) ku:A (herf) kw:A la:A lb:A lt:A lv:A ms:A nl:A (letter) nn:A no:A nrm:A pl:A pt:A qu:A ro:A ru:A (латиница) scn:A se:A simple:A sk:A sl:A sq:A sr:A (слово латинице) sv:A sw:A th:A tl:A tr:A uk:А (літера) uz:A (xarf) vi:A yo:A zh:A zh-yue:A
Sujets connexes
A (cyrillique)   Abjad   Accent aigu   Accent circonflexe   Accent grave   Aleph (lettre)   Alif   Allemand   Alpha   Alphabet   Alphabet arabe   Alphabet cyrillique   Alphabet grec   Alphabet hébreu   Alphabet latin   Alphabet linéaire   Alphabet morse   Alphabet ougaritique   Alphabet phonétique international   Alphabet phénicien   Alphabet radio   Alphabet radio allemand   Alphabet étrusque   Arthur Rimbaud   Bas-de-casse   Bibliothèque nationale de France   Brève   Capitale et majuscule   Casse (informatique)   Catalan   Classement alphabétique   Codage de caractères   Consonne   Coup de glotte   Cédille   Danois   Diacritique   Espagnol   Estonien   Eubée   Finnois   Français   Fred (auteur)   Féringien   Gbaya   Hatchek   Histoire de l'alphabet grec   Hiéroglyphe   Hongrois   ISO 8859-1   Irlandais   Islandais   Italien   Kachoube   Kako   Letton   Lettre (typographie)   Ligature   Lingala   Macron   Noir   Norvégien   Nufi   Occitan   Ogonek   Onciale   Philémon (bande dessinée)   Portugais   Rond en chef   Roumain   Sinaï   Slovaque   Sonnet   Suédois   Système binaire   Système décimal   Système hexadécimal   Système octal   Tchèque   Tilde   Tréma   Unicode   Vietnamien   Voyelle   Voyelle basse antérieure non arrondie   Voyelle basse postérieure non arrondie   Voyelle basse supérieure antérieure non arrondie   Wallon  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^