Fondation (construction)

Infos
Les fondations d'un ouvrage assurent la transmission et la répartition des charges (poids propre et surcharges climatiques et d'utilisation) de cet ouvrage sur le sol. Le mode de fondation sera établi suivant la capacité portante du sol. Soit le sol en place a des qualités suffisantes pour qu'on puisse y fonder l'ouvrage, soit ses qualités sont médiocres et il faut alors le renforcer.
Fondation (construction)

Les fondations d'un ouvrage assurent la transmission et la répartition des charges (poids propre et surcharges climatiques et d'utilisation) de cet ouvrage sur le sol. Le mode de fondation sera établi suivant la capacité portante du sol. Soit le sol en place a des qualités suffisantes pour qu'on puisse y fonder l'ouvrage, soit ses qualités sont médiocres et il faut alors le renforcer.

Fondations d'un ouvrage

On distingue les fondations superficielles des fondations profondes :
- Les fondations superficielles sont soit isolées (ponctuelles) et on parlera de plots de fondations ou semelles isolées (par exemple sous un poteau) soit filantes (linéaires) et on parlera de semelles filantes sous un voile ou sous un mur). Elles reposent sur un sol choisi pour ses caractéristiques géomécaniques, appelé niveau d'assise ou fond de coffre. Lorsque la capacité portante du fond de coffre n'est pas homogène, la mise en œuvre d'un radier général sera une alternative économique aux fondations profondes. Lorsque les ouvrages d'infrastructure se trouvent soumis aux composantes horizontales des pressions hydrostatiques, la réalisation d'un cuvelage sera parfois nécessaire pour garantir l'étanchéité à l'eau (principe inverse de la piscine).
- Les fondations profondes (par exemple les pieux, les micropieux, les parois moulées, les barrettes) sollicitent le sol par deux types d'action.
- Le premier est le frottement de la fondation sur le sol qui l'entoure, et qui offre ainsi une résistance à l'enfoncement.
- Le second est le terme de pointe qui correspond à l'appui vertical de la fondation sur un sol de qualité acceptable. L'ingénieur chargé de l'étude du type de fondation et du niveau d'assise d'un ouvrage est un géotechnicien.

Renforcement de sol

Technique qui consiste à améliorer les caractéristiques mécaniques d'un sol (notamment sa portance) lorsqu'il est peu favorable à la construction. D'une manière générale, cela consiste soit à inclure des éléments résistants dans le sol (par exemple : enrochement), afin de le « serrer » par compactage, soit y amalgamer un liant (par exemple de la chaux ou du ciment) ou encore à y injecter du coulis ou des résines. Il existe aussi des méthodes jouant sur l'expulsion de l'eau (consolidation).

Voir aussi

- Terrassement en autoconstruction ===
Sujets connexes
Capacité portante   Chaux (chimie)   Ciment   Eau   Ingénieur   Mur   Mécanique   Ouvrage   Pieu   Piscine (bassin)   Plot   Portance   Poteau   Résine (plastique)   Semelle   Sol (pédologie)   Terrassement en autoconstruction   Voile (architecture)  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^