Prix Émile-Nelligan

Infos
Le Prix Émile-Nelligan, ainsi nommé en mémoire du poète québécois Émile Nelligan, est un prix annuel décerné à un poète francophone de l'Amérique du Nord de moins de 35 ans. Il est remis depuis 1979, année de la création de la Fondation Émile-Nelligan.
Prix Émile-Nelligan

Le Prix Émile-Nelligan, ainsi nommé en mémoire du poète québécois Émile Nelligan, est un prix annuel décerné à un poète francophone de l'Amérique du Nord de moins de 35 ans. Il est remis depuis 1979, année de la création de la Fondation Émile-Nelligan.

Lauréates et lauréats du prix

- 1979, François Charron - Blessures (Les Herbes rouges)
- 1980, Claude Beausoleil - Au milieu du corps l’attraction s’insinue (poèmes 1975-1980) (Noroît)
- 1981, Jean-Yves Collette - La Mort d’André Breton (Le Biocreux)
- 1982, Jocelyne Felx - Orpailleuse (Noroît) / Philippe Haeck - La Parole verte (VLB)
- 1983, Lucien Francœur - Les Rockeurs sanctifiés (Hexagone)
- 1984, Normand de Bellefeuille - Le Livre du devoir (Les Herbes rouges)
- 1985, Anne-Marie Alonzo - Bleus de mine (Noroît)
- 1986, Carole David - Terroristes d’amour (VLB) / France Mongeau - Lumières (Nouvelle Barre du jour)
- 1987, Michael Delisle - Fontainebleau (Les Herbes rouges) / Élise Turcotte - La voix de Carla (VLB)
- 1988, Renaud Longchamps - Légendes suivi de Sommation sur l’histoire (VLB)
- 1989, Élise Turcotte - La Terre est ici (VLB)
- 1990, Claude Paré - Chemins de sel (Les Herbes rouges)
- 1991, Rachel Leclerc - Les Vies frontalières (Noroît)
- 1992, Serge Patrice Thibodeau - Le Cycle de Prague (Éditions d’Acadie)
- 1993, Martin-Pierre Tremblay - Le Plus Petit Désert (Les Herbes rouges)
- 1994, Monique Deland - Géants dans l’île (Éditions Trois)
- 1995, Marlène Belley - Les jours sont trop longs pour se mentir (Nordir)
- 1996, Carle Coppens - Poèmes contre la montre (Noroît / Obsidiane)
- 1997, Patrick Lafontaine - L’Ambition du vide (Noroît)
- 1998, Tony Tremblay - Rue Pétrole-Océan (Les Intouchables)
- 1999, Jean-Éric Riopel - Papillons réfractaires (Écrits des forges)
- 2000, Tania Langlais - Douze bêtes aux chemises de l'homme (Les Herbes rouges)
- 2001, Mathieu Boily - Le grand respir (Les Herbes rouges)
- 2002, Benoît Jutras - Nous serons sans voix (Les Herbes rouges)
- 2003, Jean-Simon DesRochers - Parle seul (Les Herbes rouges)
- 2004, Kim Doré - Le rayonnement des corps noirs (Poètes de brousse)
- 2005, Renée Gagnon, - Des fois que je tombe (Le Quartanier)

Voir aussi

- Littérature québécoise
- Littérature francophone

Lien externe

- Emile-Nelligan Emile-Nelligan
Sujets connexes
Amérique du Nord   Anne-Marie Alonzo   Benoît Jutras (écrivain)   Carole David   Claude Beausoleil   Claude Paré   Fondation Émile-Nelligan   France Mongeau   François Charron   Hexagone   Jean-Simon DesRochers   Jean-Yves Collette   Jean-Éric Riopel   Jocelyne Felx   Kim Doré   Les Herbes rouges   Les Intouchables   Littérature francophone   Littérature québécoise   Martin-Pierre Tremblay   Mathieu Boily   Michael Delisle   Monique Deland   Normand de Bellefeuille   Philippe Haeck   Rachel Leclerc   Renaud Longchamps   Renée Gagnon   Serge Patrice Thibodeau   Tania Langlais   Tony Tremblay  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^