Hippolyte Coste

Infos
Hippolyte Coste. Hippolyte Jacques Coste est un curé et un botaniste français, né le 20 décembre 1858 à Balaguier-sur-Rance en Aveyron et mort le 23 novembre 1924 à Saint-Paul-des-Fonts. Fils de paysans, il entre au Petit Séminiaire de Belmont-sur-Rance en 1870. Un léger handicap qui l’empêche de reprendre la ferme familiale l’incite à se diriger vers la prêtrise. En 1878, il entre au Grand Séminaire de Rodez. Passionné par la nature et particulièrement par le
Hippolyte Coste

Hippolyte Coste. Hippolyte Jacques Coste est un curé et un botaniste français, né le 20 décembre 1858 à Balaguier-sur-Rance en Aveyron et mort le 23 novembre 1924 à Saint-Paul-des-Fonts. Fils de paysans, il entre au Petit Séminiaire de Belmont-sur-Rance en 1870. Un léger handicap qui l’empêche de reprendre la ferme familiale l’incite à se diriger vers la prêtrise. En 1878, il entre au Grand Séminaire de Rodez. Passionné par la nature et particulièrement par les plantes, il herborise depuis longtemps. Il rencontre en 1882, le chanoine Joseph Revel (1811-1887), de Villefranche-de-Rouergue qui le convainc de réaliser un herbier de France. Il est ordonné prêtre le 20 décembre 1884. L’année suivante, Costes devient professeur au collège Saint-Joseph de Villefranche-de-Rouergue, il entre également à la Société botanique de France. En 1886, il devient vicaire à Monclar. Il fait paraître sa première publication scientifique dans le Bulletin de la Société botanique de France. Il refuse la proposition de Gaston Bonnier (1851-1922) de réaliser une flore illustrée de France. En 1890, après une tentative ratée d’installation à Toulouse, Coste est nommé vicaire à Sainte-Eulalie-de-Cernon puis, en 1894, à Saint-Paul-des-Fonts où sa charge lui laisse moins de temps pour ses occupations botaniques. D’autant qu’au cours de l’année, il devient curé de cette paroisse. Il y demeurera vingt-sept ans. C’est l’éditeur et botaniste amateur de Génève Paul Klincksieck qui fait appel à Coste. Klincksieck veut s’inspirer de la flore américaine réalisée Nathaniel Lord Britton (1859-1934) et Addison Brown (1830-1913) et sous le titre An Illustrated Flora of the Northern United-States, Canada, and the British Possessions pour réaliser une flore sur le même principe pour la France. C’est par l’intermédiaire de la Société botanique de France que Klincksieck rencontre Coste. Celui-ci livre la première partie de son travail en 1900 et la fin en 1906. Les dessins sont réalisés par différents dessinateurs sur la base des spécimens sélectionnés par Coste. La Flore de France commence à paraître en juin 1900 et s’achève en décembre 1906. Elle est illustrée de 4 800 figures originales d’une grande précision. Elles seront souvent réutilisées dans d’autres ouvrages. Cette flore va être un ouvrage de référence pour de nombreuses générations de botanistes et reste encore aujourd’hui un ouvrage incontournable. Rééditée en 1995, elle est complétée et corrigée par six suppléments parus en 1984-1985. Malade à partir de 1916, il meurt en 1924 dans son presbytère de Saint-Paul-des-Fonts. Son herbier est détenu par la Société des lettres, sciences et arts de l'Aveyron et est conservé aux herbiers MPU à l'Institut de Botanique de l'Université Montpellier 2. Une statue à été érigée devant son église.

Source

Benoît Dayrat (2003). Les Botanistes et la Flore de France, trois siècles de découvertes. Publication scientifiques du Muséum national d’histoire naturelle : 690 p. Catégorie:Botaniste Catégorie:Botaniste français Catégorie:Personnalité de l'Aveyron Catégorie:Naissance en 1858 Catégorie:Décès en 1924 pt:Hippolyte Coste
Sujets connexes
Addison Brown   Aveyron   Balaguier-sur-Rance   Belmont-sur-Rance   Botaniste   Flore   France   Gaston Bonnier   Herbier   Montclar (Aveyron)   Nathaniel Lord Britton   Rodez   Sainte-Eulalie-de-Cernon   Société botanique de France   Toulouse   Villefranche-de-Rouergue  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^