Bülent Ecevit

Infos
Bülent Ecevit et George W. Bush, le 16 janvier 2005 Bülent Ecevit (né le 28 mai 1925 à Istanbul, mort le 5 novembre 2006 à Ankara) était un journaliste, un poète et un homme politique turc qui a occupé la fonction de premier ministre quatre fois.
Bülent Ecevit

Bülent Ecevit et George W. Bush, le 16 janvier 2005 Bülent Ecevit (né le 28 mai 1925 à Istanbul, mort le 5 novembre 2006 à Ankara) était un journaliste, un poète et un homme politique turc qui a occupé la fonction de premier ministre quatre fois.

Biographie

Il est né le 28 mai 1925 dans une famille bourgeoise d'Istanbul. Il passe son baccalauréat en 1944 dans un lycée américain, le Robert College d'Istanbul. A Ankara il fait des études de littérature anglaise. Puis il continue ses études à Londres ou il y étudie l'histoire de l'art le sanskrit et le bengalî. Il a débuté sa carrière politique en 1957 dans le parti de centre-gauche CHP (Parti Républicain du Peuple). En 1959, il est élu chef régional du CHP dans la région minière de Zonguldak. En 1961 il obtient son premier poste de ministre, le président du CHP İsmet İnönü, le nomme ministre du travail jusqu'en 1965. Ecevit est quelqu'un d'ambitieux qui gravit très vite les échelons du parti, ainsi en 1966 il est élu secrétaire général et il oriente le parti encore davantage à gauche, persuadé que le socialisme démocratique est le meilleur moyen de se défendre face au communisme. Ecevit démissionne de son poste en mars 1971, à cause du soutien de son parti au gouvernement de Nihat Erim, soutient en réaction au coup d'État militaire contre Süleyman Demirel. Ecevit s'est plaint de l'implication des militaires dans les affaires de l'État. Un an plus tard, Ecevit reprend la tête du CHP, et gagne les élections législatives de 1973. En 1974, il fonde avec le Parti du salut national (MSP) de l'islamiste Necmettin Erbakan, une courte coalition gouvernementale qui supprime l'interdiction de la production d'opium. Ce même gouvernement envahit Chypre pour protéger la minorité turque après le coup d'État des généraux en Grèce, ce qui fait de lui un héros national. Ecevit se retire en 1974 du gouvernement, laissant sa place à Demirel. En 1978, il forme un autre gouvernement en promettant de mettre fin à la crise économique et de mettre fin à la montée de la violence politique. Ce fut un échec, son mandat a été marqué par une hausse du terrorisme kurde et par une détérioration de l'économie ce qui l'a forcé à démissionner. Il se retire donc à nouveau en 1979, et il est remplacé de nouveau par Süleyman Demirel. Après le coup d'État militaire du 12 septembre 1980, le CHP est interdit. Bülent Ecevit devra patienter jusqu'en 1987 pour pouvoir reprendre ses activités politiques. Il fonde le DSP. Il devient donc chef du Parti de la gauche démocratique (DSP) et il participe à la coalition gouvernementale avec l'ANAP (Parti de la mère patrie) un parti politique de centre droit. De juillet 1997 au mois de novembre 1998 il occupe le poste de vice premier ministre. L'arrestation du leader du kurde Abdullah Öcalan le rend très populaire. A tel point que le DSP devient le premier parti politique du pays. Il revient au pouvoir le 9 juin 1999, son mandat a été marqué par des scandales politique, le tremblement de terre qui a fait 20 000 morts et qui a fait éclaté au grand jour la corruption qui gangrène la Turquie, et la grande crise économique de l'année 2000 et 2001, qui a mené l'économie turque à la quasi banqueroute. Bülent Ecevit très malade par son âge, continue à s'accrocher au pouvoir. Le 4 mai 2002 Ecevit est hospitalisé et il s'absente du gouvernement pendant près de deux mois. Le 25 juin 2002 des députés du DSP demande à Ecevit de démissionner et le premier ministre convoque des élections anticipées qui ont eu lieu le 3 novembre 2002. Son parti le DSP s'effondre obtenant à peine 1, 22% des voix lors des élections du 3 novembre 2002 au profit de l'AKP de Recep Tayyip Erdoğan. En 2004, Bülent Ecevit se retire de la vie publique et il publie des ouvrages de poésie de politique et de traduction. Il traduit notamment des auteurs comme Thomas Stearns Eliot et Rabîndranâth Tagore. Il meurt le 5 novembre 2006, dans un hôpital militaire d'Ankara où il était hospitalisé depuis le mois de mai, à la suite d'une hémorragie cérébrale survenue lors des funérailles d'un juge assassiné par un attentat islamiste. Catégorie:Personnalité politique turque Catégorie:Premier ministre turc Catégorie:Poète turc Catégorie:Journaliste turc Catégorie:Naissance en 1925 Catégorie:Décès en 2006 ar:بولنت أجاويد az:Bülent Ecevit de:Bülent Ecevit el:Μπουλέντ Ετζεβίτ en:Bülent Ecevit es:Bülent Ecevit fa:بولنت اجویت fi:Bülent Ecevit gl:Bülent Ecevit he:בולנט אג'וויט it:Bülent Ecevit ja:ビュレント・エジェヴィト ku:Bülent Ecevit mr:ब्युलेंट एसेव्हिट nl:Bülent Ecevit no:Bülent Ecevit pl:Bülent Ecevit ro:Bülent Ecevit sv:Bülent Ecevit tr:Bülent Ecevit ur:بلند ایجوت zh:比伦特·埃杰维特
Sujets connexes
Abdullah Öcalan   Ankara   Art   Bengalî   Chypre   Communisme   George W. Bush   Kurde   Littérature anglaise   Londres   Necmettin Erbakan   Rabîndranâth Tagore   Recep Tayyip Erdoğan   Robert College   Sanskrit   Süleyman Demirel   Thomas Stearns Eliot   Tremblement de terre en Turquie   Zonguldak  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^