Mikhaïl Glinka

Infos
Mikhaïl Glinka Mikhaïl Ivanovitch Glinka (en ; ), né le 1804 à Novospaskoïe et mort le 15 février 1857 à Berlin, était un compositeur russe, fondateur de l'école musicale russe moderne.
Mikhaïl Glinka

Mikhaïl Glinka Mikhaïl Ivanovitch Glinka (en ; ), né le 1804 à Novospaskoïe et mort le 15 février 1857 à Berlin, était un compositeur russe, fondateur de l'école musicale russe moderne.

Biographie

Il poursuit des études musicales auprès de nombreux professeurs d'Europe centrale et notamment à Berlin avec Siegfried Dehn, ancien élève de Beethoven. Il subit l'influence de l'Allemagne, de la France et de l'Italie où il séjourne en 1830 et 1833 mais de retour en Russie, il décide de construire une harmonie nouvelle fondée sur les particularités des chants populaires russes. Il apparait comme le fondateur de l'école russe. L’œuvre de Glinka a en effet une dimension dramatique qui annonce Moussorgski et Rimski-Korsakov. Il fut également le contemporain et l'ami de Pouchkine et de Gogol, encouragea la vocation musicale du jeune Balakirev et fut le modèle et l'inspirateur direct du Groupe des Cinq. Glinka est également l'auteur du Chant patriotique écrit en 1833 et devenu l'hymne national de l'Empire russe jusqu'à la révolution bolchévique en 1917. Lors de l'effondrement de l'URSS, cet hymne fut de nouveau utilisé que étant celui de la Fédération de Russie de 1990 à 2000.

Œuvres principales

Opéras

- Une vie pour le tsar (1836), d'après la légende d'Ivan Soussanine, héros national russe.
- Rouslan et Ludmila (1842), d'après le poème épique d'Alexandre Pouchkine. Tous deux chorégraphiés par Antoine Titus.

Romances et mélodies

- Ma harpe (première romance connue de Glinka, composée en 1824 « C’est ma première expérience d’une œuvre avec texte », précise-t-il sur l’autographe.
- L’Alouette
- la Ronde de nuit
- les Adieux à Saint-Pétersbourg
- Le Doute
- Où donc est notre rose

Musique de chambre

- Fantaisies pittoresques
- Romance pour Violon, violoncelle et Harpe
- Variations pour harpe et piano sur un motif de Mozart

Poèmes symphoniques

- Jota aragonaise (1848)
- Une Nuit à Madrid (1848)
- Kamarinskaïa (1848) ==
Sujets connexes
Alexandre Pouchkine   Allemagne   Antoine Titus   Berlin   Compositeur   France   Groupe des Cinq   Hymne national   Italie   Ivan Soussanine   Russe   Russie  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^