Transoxiane

Infos
La Transoxiane (en arabe Ma wara'un-Nahr, en ouzbek Movaraunahr) est l'ancien nom d'une partie de l'Asie centrale située au-delà du fleuve Oxus (actuel Amou-Daria). Elle correspond approximativement à l'Ouzbékistan moderne et au sud-ouest du Kazakhstan. Géographiquement, il s'agit de la région située entre les fleuves Amou-Daria et Syr-Daria. L'utilisation de ce terme de nos jours implique généralement que l'on parle de la région à une époque antérieur
Transoxiane

La Transoxiane (en arabe Ma wara'un-Nahr, en ouzbek Movaraunahr) est l'ancien nom d'une partie de l'Asie centrale située au-delà du fleuve Oxus (actuel Amou-Daria). Elle correspond approximativement à l'Ouzbékistan moderne et au sud-ouest du Kazakhstan. Géographiquement, il s'agit de la région située entre les fleuves Amou-Daria et Syr-Daria. L'utilisation de ce terme de nos jours implique généralement que l'on parle de la région à une époque antérieure au . Cependant le terme est resté en usage parmi les historiens occidentaux plusieurs siècles après. Le nom est d'origine latine et signifie mot-à-mot « au-delà du fleuve Oxus », ancien nom de l'Amou-Daria, qui décrit parfaitement la région du point de vue des Grecs et des Romains. Le nom est cependant resté en Occident à cause des exploits d'Alexandre le Grand, qui apporta la culture grecque dans cette région par ses conquêtes . La Transoxiane représentait alors l'extrémité nord-est de la culture hellénistique. Depuis l'Antiquité jusqu'à la fin du , la Transoxiane a été habitée par des peuples de langue iranienne, en particulier par les Sogdiens (c'est pourquoi la région a également été appelée Sogdiane). Au sud, sur le cours supérieur de l'Amou-Daria, vivaient les Bactriens. Le Khwarezm se trouvait au sud de la mer d'Aral, sur le delta de l'Amou-Daria. La plus importante ville de Transoxiane était Samarcande, une autre ville de grande importance était Boukhara. Les deux étaient sogdiennes et situées dans la partie sud de la Transoxiane (cependant toujours au nord de l'Oxus, sur le fleuve Zeravshan), la majorité de la région était constituée de plaines sèches mais fertiles. Après la conquête arabe au , la région fut appelée Ma wara'un-Nahr (ce qui signifie en arabe « ce qui est au-delà du fleuve »). Gengis Khan envahit la Transoxiane en 1219 lors de sa conquête du Khwarezm. Avant sa mort en 1227, il donna les terres de l'Asie centrale occidentale à son deuxième fils Djaghataï. Cette région devint alors le khanat de Djaghataï. En 1369, Tamerlan, de la tribu Barlas, devint dirigeant sous l'autorité de la dynastie des Djaghataïdes et fit de Samarcande la capitale de son futur empire. Transoxiane est également le nom d'une société d'investissement argentine http://www.transoxiana.org.

Notes

Voir aussi

- Histoire de l'Asie Centrale
- Histoire de l'Ouzbékistan 12px

Bibliographie

- The Road to Oxiana, œuvre de l'écrivain voyageur britannique Robert Byron Catégorie:Histoire de l'Asie Catégorie:Histoire de l'Ouzbékistan Catégorie:Géographie de l'Ouzbékistan Catégorie:Kazakhstan da:Transoxanien de:Transoxanien en:Transoxiana es:Transoxiana fa:فرارود he:טראנסאוקסאניה hu:Transzoxánia it:Transoxiana ja:トランスオクシアナ nl:Transoxanië no:Transoxiana pt:Transoxiana ru:Мавераннахр sl:Transoksanija sv:Transoxanien tr:Maveraünnehir zh:中亚河中地区
Sujets connexes
Alexandre le Grand   Amou-Daria   Antiquité   Arabe   Arabes   Asie centrale   Bactriane   Barlas   Boukhara   Civilisation occidentale   Delta (fleuve)   Djaghataï (khan)   Djaghataïdes   Gengis Khan   Histoire de l'Ouzbékistan   Kazakhstan   Khanat de Djaghataï   Khwarezm   Langues iraniennes   Latin   Mer d'Aral   Ouzbek   Ouzbékistan   Samarcande   Sogdiane   Sogdiens   Syr-Daria   Tamerlan  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^