Bâton de combat

Infos
Le bâton de combat français est une technique de combat associée à la fédération de boxe française et disciplines associées. Elle est parfois qualifiée d'art martial français, notamment du fait de sa codification.
Bâton de combat

Le bâton de combat français est une technique de combat associée à la fédération de boxe française et disciplines associées. Elle est parfois qualifiée d'art martial français, notamment du fait de sa codification.

Historique

Étroitement lié à l'histoire de la savate ou boxe française, ce sport apparaît au . La canne est associée aux bourgeois des villes et le bâton aux paysans dans les champs. Cette technique fut popularisée dans la série Chapeau melon et bottes de cuir par le personnage John Steed, qui se battait avec sa canne selon cette technique (méthode dite « méthode Lafond »). Concernant la codification en tant que « sport » de combat, elle date de 1978 et provient de l'immense travail de codification effectué par Maurice Sarry. La canne de combat, ou « canne d'arme » ou encore « canne française » désigne particulièrement cette approche sportive. Le terme « bâton de combat », quant à lui, est un peu plus proche des notions de défense personnelle et est en général pratiqué par des professionnels du combat. Cela n'est pas le cas avec le « bâton français », qui est plus une forme d'échange avec un partenaire qu'un assaut au sens « combat ». Le bâton mesure en général 1, 4 m (châtaignier) tandis que la canne, elle, mesure 95 cm (châtaignier).

Techniques

Pour le bâton fédéral, Le bâton se tient à deux mains, les pouces dirigés l'un vers l'autre, au bout du bâton, avec un espace d'environ 20 à 30 cm entre les deux pouces. La main la plus au bout du bâton est la main directrice. C'est elle qui dirige le bâton, tandis que la seconde sert de soutien et accompagne le mouvement du bâton. En position de garde, le pied opposé à la main directrice est en avant. On retrouve les 6 coups codifiés de la canne de combat
- brisé (coup donné en tête)
- latéral extérieur
- latéral croisé
- enlevé
- croisé tête
- croisé jambe Mais donnés avec les deux mains ainsi que des coups appelés « coulissés », où on écarte les mains le long du bâton en armant le coup au niveau des hanches, et où on les rejoint ensuite à un bout en donnant une trajectoire circulaire dans un plan vertical ou horizontal à l'autre. En bâton, on privilégie l'aspect artistique de la pratique, au détriment de la volonté de « touche ». Car la dangerosité de l'arme est réelle (son poids est d'environ 400 grammes !). La façon de réaliser ces coups est différentes entre le bâton de Joinville et le bâton fédéral.

Les autres genres et techniques où on utilise le bâton

-Twirling bâton
-Makhila
-Shintaï-Budo
-Tambo
-Silambam
-Jo-jutsu
-Bo-jutsu
-Arnis
-Jogo Do Pau
-Banshay
-Bando
-Kali Pekiti-Tirsia
-Wushu

Autres sports avec une arme

- Escrime
- Sarbacane
- Lancer de couteaux
- Shuriken
- Nunchaku
- Canne de combat

Sources

-
-
- catégorie:art martial français de:Baton Francaise sr:Батон де комба
Sujets connexes
Arnis   Art martial   Banshay   Bo-jutsu   Bâton de Joinville   Canne de combat   Chapeau melon et bottes de cuir   Défense personnelle   Escrime   France   Jogo Do Pau   Kali Pekiti-Tirsia   Lancer de couteaux   Makhila   Nunchaku   Sarbacane   Savate   Shintaï-Budo   Shuriken   Silambam   Tambo   Twirling bâton   Wushu  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^