Ramsès III

Infos
'Ramsès ' (Ramsès Ousermaâtrê-Méryamon : Né de Râ, la justice de Rê est puissante, apprécié d'Amon) est le dernier grand souverain du Nouvel Empire. Pendant son règne, qui dure un peu plus de trente ans, le souverain ne cesse pas de lutter contre la corruption qui gangrène le pays ; il doit également repousser les peuples de la mer, des envahisseurs ralliés. Ramsès a régné de de -1186 à -1154Selon Grimal. Autres avis de spécialistes : -1182 à -1151 (Piccione),
Ramsès III

'Ramsès ' (Ramsès Ousermaâtrê-Méryamon : Né de Râ, la justice de Rê est puissante, apprécié d'Amon) est le dernier grand souverain du Nouvel Empire. Pendant son règne, qui dure un peu plus de trente ans, le souverain ne cesse pas de lutter contre la corruption qui gangrène le pays ; il doit également repousser les peuples de la mer, des envahisseurs ralliés. Ramsès a régné de de -1186 à -1154Selon Grimal. Autres avis de spécialistes : -1182 à -1151 (Piccione), -1183 à -1152 (von Beckerath), -1184 à -1153 (Málek), -1198 à -1166 (Redford), -1185 à -1153 (Dodson), -1194 à -1163 (Arnold), -1182 à -1151 (Gardiner), après un règne que les chroniques (papyrus Harris) indiquent avoir duré 31 ans et 41 jours. Sous leur domination s'est terminé l'empire hittite et d'autres entités politiques moins importantes. Le Moyen-Orient fut touché, mais sans l'intervention de Ramsès, le pays égyptien aurait subi sa seconde domination, après celle des Hyksôs. Le roi est connu pour la construction de son temple funéraire sur la rive ouest de Thèbes, le Médinet-Habou. Là sont enterrés les membres de la cosmogonie Hermopolitaine, selon la légende, et ils reçurent un culte jusqu'à l'arrivée des Romains. Sa tombe (KV11) dans la vallée des Rois (Biban el-Moulouk : Porte des Rois) est d'une finesse absolue. Les scènes sont fidèles à l'art égyptien.

Généalogie

Statue de Ramsès

Titulature

Règne

La fin du règne de Ramsès est marquée par deux évènements majeurs: les grèves des artisans de l'Institution de la Tombe à Deir el-Médineh accusant l'administration de retards chroniques dans le ravitaillement, charge de l'État en paiement des travaux exclusivement destiné à l'aménagement des sépultures royales, et le déclenchement d'une cabale de palais, la conspiration dite du harem. Selon Pierre Grandet Ramsès III, histoire d'un règne, 1993, ses instigateurs profitèrent vraisemblablement de l'annonce imminente de la mort du roi pour passer à l'acte. Il s'agissait de remplacer l'héritier légitime du trône, le prince Ramsès alors âgé de plus de 45 ans, par l'un de ses demi-frères, Pentaour, soutenu par sa mère, la reine Tiyi qui avait su rallier à sa cause un très grand nombre de hauts fonctionnaires et gradés de l'armée. L'affaire, ébruitée, finit par attirer l'attention du prince Ramsès qui, l'expérience et les appuis militaires aidant, réussit à faire traduire les principaux instigateurs devant un tribunal d'exception : quarante personnes dont des prêtres accusés d'avoir eu recours à la magie noire pour parvenir à leurs fins. Trois des douze juges mandatés pour procéder à l'examen des actes d'accusation se laissèrent corrompre et vinrent grossir le nombre des prévenus. Le papyrus judiciaire de Turin qui relate le déroulement du procès et de ses rebondissements dresse plusieurs listes d'accusés. Ceux de la première voient leurs noms transformés pour les vouer à la déchéance éternelle, ils seront exécutés (sans que l'on sache précisément comment, le texte se contentant d'utiliser la formule "leur peine est venue vers eux"). Ceux de la seconde, du fait de leur proximité avec la fonction royale, Pentaour le premier, sont condamnés au suicide par empoisonnement. Les juges corrompus subissent des mutilations, oreilles et nez. L'un d'eux se suicide à la suite de cette peine infâmante. En ce qui concerne la reine Tiyi et les proches de la famille royale, les sources disponibles ne donnent aucune précision quant à leur sort. Il est fort possible que leur position dans la hiérarchie ainsi que leurs fonctions sacerdotales les aient définitivement mis à l'abri de la peine capitale. Ayant réglé la succession de son père défunt et légitimé son accession en présidant aux cérémonies funéraires, Ramsès put désormais débuter son propre règne qui dura six années. Le procès des conjurés est retracé dans le papyrus dit judiciaire de Turin, dont le principal des trois fragments qui le composent est conservé au Musée égyptien de Turin. Il est également corroboré par une série de fragments, les papyri Lee, Rollin, Varzy et Rifaud.

Sépulture

Sarcophage de Ramsès conservé au Musée du Louvre

Références

Ramses 03 Ramses 03 Ramses 03 ar:رمسيس الثالث ca:Ramsès III cs:Ramesse III. de:Ramses III. en:Ramesses III es:Ramsés III fa:رامسس سوم fi:Ramses III he:רעמסס השלישי hr:Ramses III. hu:III. Ramszesz it:Ramesse III nl:Ramses III pl:Ramzes III pt:Ramsés III ru:Рамсес III sr:Рамзес III sv:Ramses III zh:拉美西斯三世
Sujets connexes
Deir el-Médineh   Giovanni Battista Belzoni   Grec ancien   Hermopolis   Hittites   Hyksôs   James Bruce   James Burton   KV11   Karl Richard Lepsius   Momie   Musée du Louvre   Nom d'Horus   Nom d'Horus d'or   Nom de Nebty   Nom de Nesout-bity   Nom de Sa-Rê   Nouvel Empire égyptien   Papyrus Harris   Peuples de la mer   Pharaon   Pierre Grandet   Ramsès IV   Ramsès VI   Ramsès VIII   Sethnakht   Thèbes (Égypte)   Tiyi-Meryaset   Tiyi (épouse de Ramsès III)   Tombeaux de la vallée des Rois   Vaisselle   Vallée des Rois  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^