Galaxie d'Andromède

Infos
La galaxie d'Andromède, aussi connue sous les numéros M31 et NGC 224, est une galaxie spirale géante du Groupe local, très semblable à notre galaxie. Andromède est l'une des rares galaxies visibles à l'œil nu depuis la Terre dans l'hémisphère Nord (M33 et M81 sont également visibles sous d'excellentes conditions et le Petit et Grand Nuage de Magellan sont visibles depuis l'hémisphère Sud). Elle a été observée en 905 par un astronome arabe (Abd-al-Rahman Al Soufi
Galaxie d'Andromède

La galaxie d'Andromède, aussi connue sous les numéros M31 et NGC 224, est une galaxie spirale géante du Groupe local, très semblable à notre galaxie. Andromède est l'une des rares galaxies visibles à l'œil nu depuis la Terre dans l'hémisphère Nord (M33 et M81 sont également visibles sous d'excellentes conditions et le Petit et Grand Nuage de Magellan sont visibles depuis l'hémisphère Sud). Elle a été observée en 905 par un astronome arabe (Abd-al-Rahman Al Soufi) qui l'a décrite comme un « petit nuage ». Sa première description à l'aide d'un télescope est réalisée par Simon Marius en 1612 (souvent décrit comme le découvreur de la galaxie). Elle est située à environ 2, 36 millions d'années-lumière (725 kpc) dans la direction de la constellation d'Andromède. La galaxie d'Andromède est l'un des rares corps célestes situés à l'extérieur de notre propre galaxie pouvant être vu à l'œil nu dans des conditions lumineuses et climatiques favorables. C'est également un des objets les plus étendus de la voûte céleste. Son diamètre apparent s'étend autant que cinq pleines lunes . La galaxie du Triangle et M81 sont cependant plus éloignés de notre Galaxie et également visibles à l'œil nu, quoique uniquement dans des conditions d'observation particulièrement favorables.

Composition

Selon une étude de l'Institut de radioastronomie millimétrique de Grenoble menée à l'aide de son antenne située près de Grenade en Espagne, la Galaxie d'Andromède regorgerait d'étoiles en formation grâce à des masses énormes de monoxyde de carbone et d'hydrogène moléculaire ; deux gaz indispensables à la formation de véritables pouponnières stellaires. L'amas globulaire Mayall II, vu ici par le Télescope spatial Hubble. Mais en règle générale, on y retrouve tous les objets suffisamment étendus que l'on peut trouver, avec une plus grande taille apparente, dans notre propre Voie lactée. Les bandes d'absorption qui marquent le disque de M31 sont autant de vastes nébuleuses obscures semblables en nature à la Nébuleuse de la Tête de Cheval, par exemple. Moins abondantes que dans certaines galaxies telles que la Galaxie du Triangle, de nombreuses régions HII comparables à notre Nébuleuse d'Orion sont néanmoins aisément visibles sur les images détaillées et en couleurs où elles apparaissent en rouge. Un autre type d'objet a été retrouvé en abondance : plus d'une centaine d'amas globulaires ont été détectés dans le disque galactique. Le plus connu et le plus observé est sans aucun doute Mayall II, de magnitude 13, 7 et donc visible dans un télescope de 200 mm de diamètre. On connaît enfin dans M31 une fameuse association stellaire, NGC 206. L'existence du gigantesque anneau d'étoiles et de poussières (32000 années-lumière de rayon), et d'un autre plus petit (5000 années-lumière de rayon), pourrait s'expliquer par la collision avec M32. Cette petite galaxie satellite et Andromède seraient entrées en collision il y a 210 millions d'années. M32 aurait suivi l'axe de rotation d'Andromède à la vitesse de 265 kilomètres par seconde. C'est actuellement le scénario le plus plausible au vu des simulations.

Une rencontre du vivant de notre soleil

Des mesures par effet Doppler montrent que les deux galaxies se rapprochent à une vitesse de 140 km/s et pourraient entrer en collision dans quelques milliards d'années. Cette hypothèse n'est pour l'instant pas confirmée car la vitesse tangentielle de la galaxie d'Andromède par rapport à notre Galaxie n'est pas connue à l'heure actuelle, mais reste probable. Elles devraient former alors une galaxie elliptique géante. La densité moyenne d'une galaxie est faible et les risques de collision de corps massifs sont très peu élevés.

Rôle historique

La galaxie d'Andromède joue un rôle important pour l'étude des galaxies, car c'est la spirale géante la plus proche de nous. Des étoiles variables céphéides extragalactiques furent identifiées par Edwin Hubble sur les photos astronomiques de cette galaxie, confirmant la nature extragalactique de cette nébuleuse comme étaient appelées les galaxies jusqu'alors. Notons que contrairement à une idée très répandue, ce n'est pas cette galaxie qui fut la première à être identifiée comme telle par Hubble ; elle ne vint qu'en troisième position, après la galaxie de Barnard et la galaxie du Triangle. Ce fut le premier pas qui le mena à établir la loi de Hubble qui elle-même fut l'observation décisive prouvant l'expansion de l'univers et par suite la théorie du Big Bang. En 1943, alors que Los Angeles était sous couvre-feu, Walter Baade utilisa le télescope Hooker du Mont Wilson et fut ainsi le premier à résoudre des étoiles dans la région centrale de cette galaxie.

Voir aussi

===
Sujets connexes
Al-Soufi   Amas globulaire   Andromède (constellation)   Année-lumière   Association stellaire   Big Bang   Catalogue Messier   Catalogue of Principal Galaxies   Diamètre apparent   Edwin Hubble   Espagne   Expansion de l'univers   Galaxie   Galaxie de Barnard   Galaxie du Triangle   Galaxie elliptique   Galaxie spirale   Grand Nuage de Magellan   Grenade (Espagne)   Grenoble   Groupe local   Hydrogène   Hémisphère Nord   Hémisphère Sud   Institut de radioastronomie millimétrique   J2000.0   Loi de Hubble   Los Angeles   Lune   M103   M32   M81   Masse solaire   Monoxyde de carbone   NGC 206   New General Catalogue   Nébuleuse   Nébuleuse d'Orion   Nébuleuse de la Tête de Cheval   Nébuleuse obscure   Observatoire du Mont Wilson   Parsec   Petit Nuage de Magellan   Région HII   Simon Marius   Soleil   Télescope   Télescope spatial Hubble   Uppsala General Catalogue   Voie lactée (galaxie)   Walter Baade  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^