Villebois-Lavalette

Infos
Villebois-Lavalette est une commune française, située dans le département de la Charente et la région Poitou-Charentes.
Villebois-Lavalette

Villebois-Lavalette est une commune française, située dans le département de la Charente et la région Poitou-Charentes.

Géographie

située au sud d'Angoulême sur les marches du Périgord Villebois-Lavalette est construite sur une colline fortifiée

Histoire

D'abord villa gallo-romaine proche de la voie romaine qui reliait Périgueux à Saintes, Villebois devint une importante baronnie. Les Fulcher de Villebois au , les Hélie au , les Ithier au furent successivement les seigneurs de Villebois ce dont on retrouve la trace dans les récits de batailles des croisades successives. Effectivement, un château est attesté en 988-1028 à Villebois. Le comte d'Angoulême disposait de l'église Saint-Romain "in castro Villaboensi" (A. Debord, La société laïque dans les pays de la Charente, Paris, 1984, p. 144). Sans doute en août 1226, Villebois passe aux Lusignan, comtes d'Angoulême qui élèvent les murailles actuelles avec leurs sept tours. Victime de plusieurs sièges durant la guerre de Cent Ans Villebois fut repris aux anglais en 1376 par le duc de Berry, le frère de Charles V. Durant les guerres de religion Villebois fut en grande partie détruit. Les sires de Mareuil figurent parmi les propriétaires successifs. En 1590, le duc d'Épernon, Jean-Louis de Nogaret de la Valette fit le siège du château où des ligueurs s'étaient retranchés. Huit ans plus tard, ce dernier rachète le château (Jean-Paul Gaillard, Châteaux, logis et demeures anciennes de la Charente, Paris, 1993, p. 939 à 946). Par lettres patentes de mars 1622, cette terre fut érigée en duché et pairie d'où le nom de Villebois-Lavalette. Le jeune Louis XIII y séjourna avec sa nouvelle épouse Anne d'Autriche, invité par le duc d'Epernon. Il arriva le 28 décembre 1615 par le chemin des crêtes. En 1662 le duc de Navailles éloigné de la cour par Louis XIV se retira à Villebois. Il fit raser l'ancienne forteresse et construisit à partir de 1667 le château dont il ne reste que l'aile nord (Bulletin et mémoires de la Société archéologique et historique de la Charente, 1911). A l'emplacement des halles du , il fit construire en 1665 les halles actuelles (classées en 1948) tandis que son épouse fondait le couvent des Ursulines le 17 novembre 1665 (Jean Tautou, Histoire de Villebois et de son château, A.C.V.L., Villebois-Lavalette, p. 30). Napoléon III lui rendit son nom de Villebois-Lavalette par décret impérial du 16 août 1861. L'enceinte et la chapelle furent classés le 18 juin 1915.

Administration

Démographie

Lieux et monuments

-imposantes murailles datant des Lusignan
-chapelle romane du
-partie du château du
-halles du

Personnalités liées à la commune

Docteur Pierre FOUGERE .Maire et vice-president du Conseil General (années 1970-2OOO). Alexandre MOURA Industriel societé AVEL à MAGNAC-.President de la Chambre de Commerce et d'Industrie d'ANGOULEME (années 1986-2007).

Voir aussi

- Communes de la Charente ==
Sujets connexes
Angoulême   Anne d'Autriche (1601-1666)   Arrondissement d'Angoulême   Canton de Villebois-Lavalette   Charles V de France   Communauté de communes d'Horte et Lavalette   Communes de la Charente   Duc d'Épernon   France   Guerre de Cent Ans   Guerres de religion (France)   Poitou-Charentes   Périgord   Périgueux  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^