Evangelion

Infos
Evangelion (新世紀エヴァンゲリオン, Shinseiki Evangelion, souvent connu sous son titre international Neon Genesis Evangelion) est un anime japonais (également adapté en manga). L'anime est réalisé par Hideaki Anno du Studio Gainax, il est composé d'une série TV de 26 épisodes, et de 2 films. La série, diffusée au Japon entre 1995 et 1996, a tout de suite connu un grand succès et a déchaîné les passions, réputée pour la haute qu
Evangelion

Evangelion (新世紀エヴァンゲリオン, Shinseiki Evangelion, souvent connu sous son titre international Neon Genesis Evangelion) est un anime japonais (également adapté en manga). L'anime est réalisé par Hideaki Anno du Studio Gainax, il est composé d'une série TV de 26 épisodes, et de 2 films. La série, diffusée au Japon entre 1995 et 1996, a tout de suite connu un grand succès et a déchaîné les passions, réputée pour la haute qualité de son animation et son scénario alambiqué (qui n'a toujours pas révélé tous ses secrets, même longtemps après la fin de la série). Commençant comme une série de mecha classique, Evangelion surprend en s'aventurant dans l'introspection et la philosophie, thèmes jusque là assez rares dans l'animation. La série aura été autant plébiscitée pour ses grandes scènes d'actions (parfois très sanglantes) que pour ses réflexions. Dans le magazine japonais Newtype du mois d'octobre 2006, Rebuild of Evangelion (Evangelion Shin Gekijōban) est annoncé : il s'agit d'une série de quatre films présentant une version améliorée de la série TV, avec beaucoup de contenus inédits. Le premier film est prévu pour le 1 septembre 2007 dans les salles de cinéma japonaises.

Étymologie du titre

-新世紀エヴァンゲリオン : Titre en japonais. Le kanji 新 (Shin) signifie « nouveau » et les kanji 世紀 (Seiki) signifient « siècle ». Les katakana エヴァンゲリオン (prononcés é-van-gué-ri-one) sont la transcription en japonais du mot occidental Evangelion. Le titre est donc composée de deux parties, l'une kanji qui signifie « Nouveau siècle », l'autre en katakana, "Evangelion". Ce qui place la série dans le cadre d'un renouveau (la série se situe dans un cadre post-apocalyptique, à l'aube d'un « nouveau siècle » où l'humanité a dompté la nature sauvage et vit dans un nouvel environnement de technologie ultra-perfectionnée). Le mot Evangelion se rattache à l'évangile, et est un moyen pour les auteurs d'annoncer l'un des thèmes de la série, la religion (utilisée uniquement en tant que prétexte) et le rapport des humains avec l'état de divinité. Dans la série, ce titre figure dans le générique d'ouverture.
-Neon Genesis Evangelion : C'est un titre entièrement en grec. Le mot Neon vient de νέον (forme neutre du mot Neos, νέος) et signifie « nouveau ». Genesis vient de γένεσις, le « commencement » (en français, le mot a donné Genèse). Evangelion vient de ευαγγέλιον (Euaggelion, prononcé eu-ang-guél'-ii-on), il signifie « bonne nouvelle » et a été employé par Jésus pour qualifier son message porteur de l'annonce du règne de Dieu (le mot a donné en français Évangile). La série est donc placée sous l'optique d'un "nouveau commencement" où l'humanité surmonte un cataclysme. Neon Genesis Evangelion est le titre international de la série, choisi par la Gainax elle-même pour l'exportation hors-Japon. Il a quasiment la même signification que le titre japonais. Il apparaît dans les eyecatch en milieu d'épisode.

L’arrivée d’Evangelion en France

-En 1996, la série bat son plein au Japon, l'éditeur vidéo Dynamic Visions (agent franco-belge de la société japonaise Dynamic Planning) s'y intéresse de près et achète les droits de la série en 1997.
-En 1997, Dynamic Visions commence l'édition de la série en 9 VHS, en version originale sous-titrée français (VOSTF), qui sera un succès chez les connaisseurs. Parallèlement, la série est diffusée à la télévision pour la première fois, sur la chaîne câblée C: (devenue par la suite Game One), toujours en VOSTF.
-À partir de février 1998, l'éditeur de bandes dessinées Glénat, publie le manga Evangelion traduit en français.
-À la fin 1998, la chaîne cryptée Canal+ souhaite diffuser la série, et à cette occasion, Dynamic Visions fait réaliser un doublage français par le studio Chinkel. La série, pour la première fois en VF, a donc été diffusée sur Canal+ entre 1998 et 1999. Cette diffusion permit de populariser encore plus la série auprès du grand public.
-En 2000 Dynamic Visions édite la dernière version VHS de la série sous la forme d'un coffret de 7 videos cassettes en version française.
-Entre 1999 et 2003, la série (toujours en VF) a été rediffusée sur les chaînes câblées Mangas et AB1.
-De 2002 à 2003, Dynamic Visions édite la série en 6 DVD, en VOST et VF. Cette sortie connut quelques problèmes techniques sur le volume 2, sans parler de la qualité d'image, déjà mauvaise en VHS et donc nettement inférieure par rapport aux autres séries sorties en DVD. La licence de la série vint à échoir la même année, et cette édition DVD n'a donc été produite qu'en très petite quantité, vite épuisée.
-En avril 2002, l'éditeur vidéo Manga Vidéo (label anglo-américain distribué en France par Pathé Vidéo) acquiert les droits des 2 films d'Evangelion, et les édite en DVD, en VF et VOSTF. Cette édition a été très critiquée, notamment car pour la VF, Manga Vidéo n'a pas employé les comédiens qui avaient précédemment travaillé sur le doublage français de la série TV, et pour la VOSTF la traduction et le sous-titrage sont de bien mauvaise qualité.
-En 2003, suite à plusieurs litiges, la firme Dynamic Planning se sépare de Dynamic Visions, et la première oblige l'éditeur franco-belge à ne plus utiliser le nom "Dynamic". L'éditeur change donc son nom en Dybex.
-En 2005, Dybex rachète les droits de la série Evangelion, et en février 2006, ils rééditent les précédents DVD de 2003 avec la même image de mauvaise qualité.
-Dybex prévoit, pour courant 2007, une nouvelle édition d'Evangelion en DVD, elle utilisera de nouvelles bandes, remasterisées par la Gainax en 2003 pour la sortie des DVD au Japon.
-En 2007, la série est à nouveau diffusée sur Mangas et AB1.

Histoire

En 2000, une gigantesque explosion se produit en Antarctique, provoquant un cataclysme (raz-de-marées, fonte des calottes polaires) qui dévaste une grande partie de la planète. Les autorités déclarent que cette catastrophe est due à la chute d'un astéroïde. Quinze ans plus tard, l'humanité a surmonté cet événement, appelé le Second Impact. Mais de mystérieuses créatures nommées Anges font leur apparition, et tentent de détruire Tokyo-3, la nouvelle capitale-forteresse du Japon, construite après le Second Impact. Pour les combattre, l'organisation secrète NERV a mis au point une arme ultime, l'« Evangelion » ou « Eva », robot géant anthropoïde piloté. Shinji Ikari, quatorze ans, se rend à Tokyo-3 sur invitation de son père, qu'il n'a pas revu depuis ses 3 ans. Il est loin de se douter qu'il sera impliqué dans un conflit qui pourrait bien signifier la fin de l'humanité quoi qu'il arrive…

Manga

Fiche du manga

-Origine : Japon
-Titre original : Shin Seiki Evangelion
-Titre international : Neon Genesis Evangelion
-Auteur : Yoshiyuki Sadamoto
-Assistants : Tsuyoshi Urabe, Rin Sarita, Keiji Nagao
-Genre : shonen, Mecha, Science-fiction, Philosophique
-Editeur : Kadokawa Shoten (Japon), Glénat (France)
-Pré-publication du premier chapitre : février 1995 dans le mensuel Shōnen Ace (Japon)
-Publication du premier tome : 29 août 1995 (Japon), février 1998 (France)
-Tomes parus au Japon (2007) : 11/12, en France (2006) : 10/12
-Produit par : Gainax

Liste des volumes (édition française)

Série TV

Fiche de l’anime

-Origine : Japon
-Titre original : Shin Seiki Evangelion
-Titre international : Neon Genesis Evangelion
-Type : Série TV
-Genre : Mecha, Science-fiction philosophique
-Durée : 26 x 25 minutes
-Année de production : 1995
-Produit par : Gainax, NAS, TV Tokyo

Équipe technique

-Réalisateur : Hideaki Anno
-Assistant réalisateur : Kazuya Tsurumaki
-Script : Hideaki Anno (ep. 1 à 26), avec l'aide de Yoji Enoto (ep. 2 et 7), Akio Satsukawa (ep. 3 à 6, 9 à 10, 12 et 13, 15, 19, 21, 24), Yoji Enokido (ep. 8 et 11), Mitsuo Iso (ep. 13), Shinji Higuchi (ep. 17 et 18), Hiroshi Yamaguchi (ep. 16, 22, 23)
-Directeurs de l'animation : Shunji Suzuki (ep. 1, 5, 7, 15, 23), Yuh Honda (ep. 2), Nobuhiro Hosoi (ep. 3, 6), Satoshi Shiteta (ep. 4, 10, 12, 21), Takeshi Honda (ep. 8, 19, 25), Shinya Hasegawa (ep. 9, 16), Toshio Kawaguchi (ep. 11), Kasuya Kise (ep. 13, 18), Mau Hanahata (ep. 17, 22), Kazuya Tsurumaki (ep. 20), Masayuki (ep. 24)
-Directeur artistique : Hiroshi Kato
-Directeur de la photographie : Yoichi Kuroda
-Producteurs : Noriko Kobayashi (TV Tokyo), Yutaka Sugiyama
-Character design : Yoshiyuki Sadamoto
-Mecha design : Hideaki Anno, Ikuto Yamashita
-Musique : Shirō Sagisu

Liste des épisodes

Personnages principaux

Voir également : Personnages de Neon Genesis Evangelion

Films

Les thèmes généraux

La religion

Les spectateurs peuvent trouver dans l'univers d'Evangelion beaucoup d'éléments empruntés, entre autres, aux mythes de la religion judéo-chrétienne, et au gnosticisme. Ainsi, la série met en scène des créatures nommés Anges, un Adam, une Lilith, des explosions qui forment des croix. Le générique d'ouverture montre également un arbre de la Vie (issu de la kabbale). Beaucoup de personnes sont amenées à penser que la surreprésentation religieuse dans Evangelion a une signification, et de nombreux textes publiés par les fans sur internet placent l'aspect religieux au centre de leurs analyses, comme si Evangelion était l'adaptation animée d'un texte sacré. Pourtant, une analyse de ces personnages portant des noms d'êtres mythiques, révèle qu'ils n'ont rien de commun avec leurs équivalents des textes et mythes religieux. Les Anges, par exemple, définis dans la Bible comme des envoyés de Dieu, ne sont rien de tels dans la série : ils apparaissent comme une race, très proche de l'Homme mais dont la structure génétique diffère de 0, 11%, luttant pour la possession de la planète. La série nous informe d'ailleurs que les Anges sont nés d'Adam, or jamais dans les textes sacrés Adam n'a engendré d'anges. L'Adam d'Evangelion n'est d'ailleurs pas le géniteur de l'humanité, ni un envoyé de Dieu (mais une créature venue vraisemblablement d'ailleurs). Quant à Dieu, son existence n'a jamais été même sous-entendue dans le monde d'Evangelion. Evangelion présente donc un melting-pot de références religieuses et ésotériques, mais sans aucune cohérence entre les différentes notions, et sans point commun (mis à part les noms) avec les textes sacrés. Le « mystère » de la religion dans Evangelion est expliqué par ses créateurs, qui se sont exprimés dans une interview en 2001 : Evangelion n'a en fait aucune signification religieuse. Il existe une multitude de séries de Mecha au Japon, et l'équipe de la Gainax voulait donner une saveur toute particulière, et inédite, à sa série. Les Japonais sont en majorité bouddhistes et shintoistes, et ne connaissent que très peu les mythes judéo-chrétiens. Les créateurs d'Evangelion tenaient donc là une excellente source d'imagerie ésotérique et exotique qui attiserait la curiosité et l'intérêt du public japonais. Selon Kazuya Tsurumaki, assistant réalisateur, « les symboles visuels du christianisme avaient l'air cool » et c'est l'unique raison pour laquelle ils ont été choisis. Les divers noms et symboles religieux n'apparaissent en fait que pour donner un contexte à la série suffisamment novateur pour se différencier des classiques du genre et rien d'autre. Hideaki Anno n'est pas non plus chrétien et sa série Evangelion n'est pas un manifeste en faveur du christianisme. Tsurumaki confie d'ailleurs que s'ils avaient su que la série aurait un tel succès en occident, ils n'auraient pas mis l'accent sur les symboles religieux. L'erreur serait donc de tout voir en Evangelion comme si c'était une réplique de la Bible ou d'autres textes et mythes religieux, alors que cet aspect n'est qu'un prétexte, et que les véritables significations d'Evangelion n'ont rien à voir avec le religieux et se situent à un niveau psychologique et même philosophique. Ainsi, par exemple, le troisième épisode de la série reprend-il l’apologue des hérissons développée par le philosophe allemand Schopenhauer dans son ouvrage Parerga & Paralipomena. Il est d’ailleurs à noter que ce dernier a toujours présenté à l’égard des dogmes religieux occidentaux une hostilité non dissimulée qui jure avec les références précédemment citées, mais souligne bien la variété des sources dans lesquelles ont pû puiser les scénaristes.

Evangelion: la controverse

Evangelion est une série qui aura marqué son temps et qui reste très connue même 10 ans après sa réalisation, non seulement pour ses diverses qualités, mais aussi pour les réactions assez violentes qu'elle a engendrées. Ainsi la colère d'une majeure partie des fans japonais s'est éveillée, lorsque, les 20 et 27 mars 1996, les deux derniers épisodes de la série furent diffusés pour la première fois. Les termes critiques que l'on rencontre souvent à l'égard de ces épisodes sont : « incompréhensible », « bâclé », « hors sujet », « n'apporte aucune réponse »… Les fans les plus passionnés (à l'extrême) par la série parlent même de « trahison ». Que s'est-il donc produit pour que ces épisodes soulèvent un tel tollé ? Cette fin est effectivement déroutante au premier abord, puisque les 2 épisodes sont constitués principalement de plans fixes, voire de crayonnés pour l'épisode 26, et de monologues interminables et alambiqués entre les personnages principaux et leur conscience. Ce qui les met en marge de la série en elle-même, puisque le public attendait des réponses aux questions soulevées depuis le début, comme par exemple "d'ou viennent les Anges et quel était leur but", "que veut vraiment la Seele"… Or, au final rien de tout ça, que d'obscurs monologues. Ce qui a donc engendré les nombreuses protestations et autres emails d'insultes adressés à la Gainax et à Hideaki Anno, le "chef" d'Evangelion. Pourquoi Hideaki Anno en est arrivé à un résultat si éloigné des attentes du public ? Plusieurs raisons : tout d'abord, à partir de la seconde moitié de la série, la production a pris beaucoup de retard, les équipes étaient épuisées et cela se ressentait dans la qualité des épisodes à certains moments (le nombre de celluloïds réalisés chutait en flèche). Le script original de l'épisode 25 que Anno et son équipe écrivirent, en a subi les conséquences et a dû être abandonné : trop complexe et trop coûteux pour une production débordée par le temps et par un budget restreint (le script prévoyait une bataille gigantesque et sanglante entre Asuka et une armée d'Eva Series). Il est aussi à noter que la série soulevait certaines questions éthiques, car plusieurs épisodes montraient des scènes très violentes et sanglantes. Il n'est donc pas improbable que l'abandon du script d'origine de l'épisode 25 fut facilité par une frilosité des divers producteurs face à la violence qu'il impliquait. Hideaki devait donc trouver un nouveau scénario pour la fin, et c'est ainsi qu'il en a profité pour livrer une réflexion qui lui était chère, une réflexion sur le monde de l'animation et le monde des fans, voire des otaku (ancien otaku lui-même, Anno était bien placé pour parler du phénomène. D'autant bien placé que c'est lui qui est considéré comme le chef de file du mouvement et ce grâce à ses deux OAV Otaku no video et More Otaku no Video qui furent à leur sortie un plaidoyer pour l'acceptation des otaku. En effet elle montraient comment un garçon "normal" finissait Otaku.). Une réflexion que peu de fans ont su repérer. Le tableau est simple : Anno, via son personnage principal, Shinji Ikari, a montré durant toute la série l'image de l'adolescent peu sûr de lui face au passage à l'âge adulte, l'adolescent trop prompt à fuir la dure réalité en se réfugiant dans le monde fictif de l'animation japonaise. Et maintenant, il va aider Shinji a surmonter ses difficultés, il va, comme il est dit vulgairement, lui « botter le derrière » pour que Shinji réalise la vraie valeur de la vie, et se faisant, Anno espère communiquer le même sentiment à ces jeunes perdus, ces otakus, qui s'abreuvent de série animée (dont Evangelion). Quoi de mieux pour parler à ces jeunes que le support auquel ils consacrent leur vie ? Tout au long des 2 derniers épisodes, on assiste donc au voyage qu'accomplit Shinji vers la réalité, Shinji qui a chaque seconde, comprend un peu plus à quel point il était dans l'erreur en fuyant les relations avec les autres. Chaque phrase s'en trouve directement adressée aux otakus. Un second pied de nez de la part d'Anno, sera de livrer cette réflexion sous une forme très épurée, très loin des standards de l'animation, standards vénérés par ces "hordes" de fans. Anno montre ainsi qu'on peut ne pas avoir une réalisation à la pointe de la technique, et pour autant faire un vrai dessin animé. Anno avait même brièvement considéré l'idée de simplement enregistrer sa propre voix. Tout ceci a donc mit hors d'eux les fans, d'une part car ils n'ont tout simplement pas « vu » le message et se sont sentis trahis de ne pas avoir les réponses attendues, d'autre part car ceux qui ont compris n'ont pas accepté la leçon donnée par Anno. La réaction très médiatisée et violente de ces fans montre a quel point Anno avait touché la corde sensible, qu'il y avait un sérieux problème du côté de ces fans qui se laissent trop absorber par des fictions. En fin de compte, toutes ces protestations n'ont fait apparemment que prouver qu'il avait raison. Mais il est aussi utile de se demander quelle était la réelle pertinence de ce message, après 24 épisodes d'une série devenue classique dans le domaine du shōnen (plus particulièrement du genre Mecha) mais aussi du Fan service avec toute une galerie de jeunes filles sexy (la Gainax ainsi que Bandai n'ont d'ailleurs pas hésité a exploiter ce domaine, en produisant énormément de figurines et de goodies montrant les personnages féminins de la série plus ou moins dénudés, et ce même en 2005) ...Des thèmes très « otakuisants » en somme, sans parler du fait que les membres de l'équipe de réalisation auront consacré au moins 2 ans de leur vie à cette série, et que Hideaki Anno n'en était pas à son coup d'essai dans la réalisation de série animées (et en 2003, il a réalisé le film live de Cutey Honey, dont le réel intérêt, mis à part assouvir une passion de fan, semble inexistant). Anno aurait-il été hypocrite ? Toujours est-il qu'après la réalisation des 2 derniers épisodes de la série dans les studios de la Gainax, il fut rapidement décidé par Hideaki Anno (bien qu'il fut pleinement satisfait de ces deux derniers épisodes) de refaire l'épisode 25 en utilisant le script initialement prévu, et d'écrire une nouvelle fin pour l'épisode 26. Il était au départ prévu de sortir ces épisodes refaits avec la version vidéo de la série TV, mais le projet, prenant trop d'envergure, est devenu un film. Puis le film, par manque de temps, a été divisé en 2 films sortis à 4 mois d'intervalle. Il est à noter que contrairement aux idées répandues, les épisodes 25 et 26 n'ont pas été refaits à cause de la réactions des fans, puisque la décision de les refaire a été prise en interne à la Gainax, avant même que les épisodes ne soient diffusés pour la première fois à la télévision. Mais ces films ne répondirent pas totalement aux attentes, car même si cette fois, Hideaki Anno aura abordé l'aspect "première lecture" du scénario et aura mis en scène une intrigue finale entre la Seele et la Nerv (avec moult combats et révélations), ces films n'en restent pas moins obscurs et la plupart des réponses attendues ne sont pas montrées d'une manière aussi évidente que le public ne l'aurait voulu. Anno s'est aussi servi du contexte de la série, pour montrer sous une autre forme (orientée "première lecture") le même message qu'il avait adressé aux otakus lors des derniers épisodes de la série (assez ironiquement, Anno a même montré d'une manière presque subliminale, lors d'une scène, des extraits de lettres d'insultes envoyées par les fans). Même s'il était tout à fait d'accord pour développer certains points de son scénario, Anno n'en a pas abandonné pour autant ses idées sur les dérives de l'« otakisme ». Au final, ces films, auront, eux aussi, divisé l'opinion (mais de manière sans doute moins violente que pour la série), entre les nouvelles questions soulevées mais qui ne trouveront pas de réponse, et des éléments qui viennent éclaircir des points obscurs de la série.

Jeux vidéo dérivés de la série

La série Neon Genesis Evangelion ayant eu le succès que l'on connaît, les éditeurs de jeux vidéo n'ont pas tardé à sortir des jeux basés sur la licence de la Gainax. Ces derniers ont été réalisés strictement pour le marché japonais (ils ne sont donc pas compatibles avec les plateformes européennes ou américaines) et sont disponibles dans nos contrées uniquement en import. Il est a noté que les personnages ou les robots d'Evangelion sont présents dans certains jeux sans pour autant être strictement consacré à la franchise. Ainsi ils sont très présents dans la série des Super Robot Taisen où le joueur doit gérer des combats de Mecha. Enfin dans King Of Fighters : Maximum Impact 2, la combattante Leona Heidern peut combattre avec les costumes d'Asuka ou de Rei.

Termes propres à Evangelion

-A-
-Adam : Premier Ange, arrivé sur Terre il y a des milliards d'années, mais découvert par les humains en l'an 2000 au Pôle Sud, dans une cavité souterraine appelée « Lune blanche ». Adam est en fait une entité plus féminine que masculine, et c'est la « mère » de la race des Anges (sauf de Lilith qui est son égal). C'est cet Ange, lorsqu'il a été réveillé par les expériences humaines menées par l'équipe du docteur Katsuragi en 2000, qui a causé le Second Impact.
- Anges (shito) : Le nom "Ange" est la traduction officielle voulue par Hideaki Anno (plusieurs textes dans la série montrent le mot "Angel"), néanmoins le terme employé en japonais est shito (« messager », ou « apôtre »). Ils sont la progéniture d'Adam, et leur ADN correspond à 99, 89% à celui des êtres humains. Ils peuvent revêtir de multiples formes, de la créature géante au virus informatique, en passant par une apparence humaine. Leurs motivations sont inconnues, néanmoins leur cible est systématiquement le Géofront, et plus précisément le terminal Dogma.
- AT-Field : ou Absolute Terror Field. Initialement présenté comme un simple bouclier protégeant les Evangelions et les Anges contre toute attaque humaine, l'AT-Field trouve lors du dénouement de la série une définition plus complexe. Il est en effet expliqué que toute chose, pas seulement les Eva et les Anges, dispose d'un AT-Field : il s'agit en quelque sorte de la défense naturelle que les êtres vivants érigent entre eux et le monde (mentalement parlant). Mais en se protégeant ainsi de la proximité de l'autre dans ce qu'elle a de potentiellement douloureux (sentiments, relations…), l'homme est contraint à la solitude et à l'affrontement. Ce terme est l'une des clés permettant la compréhension du discours de fond d'Evangelion. Il offre aux combats Eva/Anges un éclairage nouveau, et est à mettre en parallèle avec le Dilemme du Hérisson que Misato évoque en parlant des problèmes de Shinji dans sa relation au monde et aux autres. -B-
- Berserker : moment où l'Evangelion entre dans une rage folle et deviens incontrôlable (Berserk signifie « enragé » en anglais). L'Eva-01 est celle qui a le plus tendance à la folie furieuse. Les Berserks sont entrainés par un danger imminent (Eva-01), ou lorsque l'âme de l'Eva se révolte contre son environnement extérieur (Eva-00). -C-
- Câble ombilical : câble reliant une Evangelion à une source d'énergie. Les Evangelions possèdent une réserve d'énergie très limitée (5 minutes en mode normal; 1 minute à pleine puissance; environ 16 heures en veille). Une Evangelion en Berserk n'a plus besoin d'énergie, elle est auto alimentée.
- Children : désigne un enfant-pilote d'Evangelion. Ce sont des adolescents de 14 ans, qui ont tous perdu leur mère. La série révèlera que chaque pilote a été assigné à une Eva car les âmes de leurs mères respectives sont enfermées dans les Eva. NB : dans la version originale japonaise, le mot anglais children (pluriel de child, « enfant ») est utilisé pour désigner à la fois les pilotes tous ensemble, et chaque pilote individuel. C'est une erreur grammaticale qui s'explique par le fait que les japonais emploient très rarement le pluriel dans leur langue, et ils maitrisent mal ce concept quand ils utilisent des mots étrangers. Dans la version anglaise de la série, les traducteurs ont choisi d'employer le terme child, à chaque fois que le terme japonais children est utilisé pour désigner un seul pilote.
- Contamination mentale : Processus dans lequel un Ange tente d'infiltrer le mental d'un pilote d'Evangelion. C'est le moyen qu'utilisent les Anges pour communiquer. Tous les anges ne sont pas capables d'attaquer ainsi un être humain, mais tous peuvent au moins utiliser cela pour communiquer.
- Core : unique point vulnérable d'un Ange. On dit qu'il s'agit du siège de l'âme. Les Evas ont aussi un Core mais on peut le configurer en fonction du pilote. -D-
- Dummy System : Système simulant une âme et des ondes cérébrales, qui permet l'utilisation d'une Eva sans pilote. Le système fait croire à l'Eva qu'il y a un pilote à l’intérieur : le système rend possible l'activation mais son champ d'action est limité. Il existe deux systèmes, l'un développé par la Nerv et simulant l'âme de Rei Ayanami, l'autre développé par la Seele simulant l'âme de Kaworu Nagisa. -E-
- Entry Plug : capsule métallique introduite à la base de la nuque d'une Eva, et servant de cockpit au pilote.
- Evangelion (Eva) : Nom des humains de synthèse créés grâce aux recherches génétiques de la SEELE et de leur laboratoire, le Gehirn (démantelé et reformé sous le nom de "Nerv"). Ils sont en fait des clones modifiés d'Adam, le premier Ange, dont le corps a été retrouvé en l'an 2000 au Pôle Sud. Ils sont enveloppés d'une cuirasse protectrice. Les dirigeants de l'organisation les considèrent comme des armes, mais craignent aussi qu'ils s'éveillent en tant que nouveaux Adams. -F- -G-
-Gehirn : organisation qui fut chargé des premiers projets sur les Evas, puis remplacée par la "Nerv". A noter que "Gehirn" signifie "cerveau" en Allemand, tandis que "Nerv" signifie "nerf" et "Seele", "âme".
-Geofront : n.m. Découvert en 2003, sous la ville de Hakone et sur lequel repose Tokyo-3, cette cavité sphérique d'un diamètre de 13, 75 km est remplie à 80 % par de la terre. Le quartier général a été bâti au centre d'un espace de 6 km de diamètre, dans la partie supérieure du géoïde. Le Géofront est relié à la surface grâce à un monorail magnétique et un "car-train". -H- -I-
- (First) Impact : collision d'un astéroïde sur la Terre il y a 4 milliards d'années. S'en suivit la naissance de la Lune, formée à partir de débris de la Terre engendrés par l'impact.
- (Second) Impact : catastrophe ayant eu lieu en l'an 2000 et qui failli anéantir l'humanité ; officiellement due à l'impact d'un astéroïde. Rencontre d'Adam avec un humain.
- (Third) Impact : catastrophe prévue si un Ange parvenait a pénétrer le Central Dogma. Rencontre d'Adam avec un Ange -J- -L-
- Lance de Longinus : Nom parfois donné à la lance utilisée par un légionnaire romainCe nom est venu tardivement, au . Il est anonyme dans la Bible mais est tout de même canonisé sous cette appellation. pour s'assurer de la mort de Jésus-Christ. Si la série ne donne pas d'explication claire quant à son origine, la lance y a néanmoins une importance capitale puisque c'est elle qui retient prisonnière Lilith, c'est donc une arme « tueuse » de dieux. Elle renferme une puissance gigantesque puisqu'elle parvient à anéantir l'ange Arael d'un seul coup, avant de se mettre en orbite autour de la lune. Gendo et Fuyutsuki la traite comme un fardeau et n'attendent que l'occasion de s'en débarrasser. À la fin de la série elle est toujours plantée dans la lune. Une importance toute particulière lui est néanmoins conférée lors du dernier film, The End of Evangelion, elle est subitement rappelée de la Lune, et participe à l'avènement de Lilith.
- LCL : liquide de couleur jaune/orange, à l'odeur de sang, dans lequel baignent les pilotes de l'Evangelion. Ce liquide renforce le lien mental entre l'Evangelion et son pilote, et peut légèrement protéger le pilote des attaques physiques et mentales. Il est révélé dans la série qu'il s'agit en fait du sang de Lilith. La signification de l'acronyme "LCL" est inconnue, les divers guides officiels publiés par le studio Gainax ayant réfuté les explications telles que Link Connecting Liquid, par exemple. Il est possible qu'il s'agisse de Lilith corpse Liquid.
-Lilith : deuxième Ange arrivé peu après Adam, et mère du genre humain. Elle fut découverte dans une cavité souterraine appelée "Lune noire", qui servit par la suite de fondation au QG de la Nerv, le Geofront. Lilith est retenue dans le Terminal Dogma, la section la plus souterraine, sécurisée et confidentielle, du Geofront. Elle y est crucifiée, et transpercée de la Lance de Longinus. Elle possède un étrange masque qui est l'emblème de la Seele. -M-
- MAGI system : Super-ordinateur constitué par trois ordinateurs de 7 génération : Melchior, Casper et Balthasar (les 3 rois mages, noms et titres données par la tradition pour désigner les personnes venues adorer Jésus dans sa crèche dans la Bible) d'où le nom "MAGI". MAGI a été mis en service par le docteur Akagi Naoko (la mère de Ritsuko) en 2010. Il est constitué de 3 cerveaux humains où une personnalité a été transférée. Chaque cerveau contient une facette de la personnalité de sa créatrice Naoko : la femme, la mère, et la scientifique.
- Manuscrits de la mer morte : la série fait référence à ces écrits découverts par un berger aux abords de la Mer Morte, il s'agissait d'une collection inestimable de parchemins qui traitent de la religion avant la venue du Christ. Dans la série, ces manuscrits, en possession de la Seele contiennent énormément d'informations sur l'histoire humaine, et apparemment, quelques indications de l'avenir. -N-
- NERV : organisme dont le but officiel est de défendre la race humaine contre les Anges. Son slogan est God's in his heaven, all's right with the world, vers du célèbre poète anglais Robert Browning (mari de la poétesse Elizabeth Browning). -O- -P-
- Plan de Complémentarité de l'Homme : les détails du Plan de Complémentarité restent ambigus tant les intérêts réels des différents protagonistes du projet (notamment Gendo) diffèrent. Néanmoins son objectif final tel que vu par la Seele est de provoquer un troisième Impact qui aura pour conséquence d'annuler toute vie sur Terre et d'unir définitivement les âmes des hommes en une seule entité, divine et immortelle. Ce Plan part du principe que l'humanité tourne en rond, ne peut plus évoluer, trop éparse qu'elle est à cause de la séparation des AT-Fields.
- Plug Suit : combinaison utilisé par les « Childrens » dans l'Entry plug. Il en existe plusieurs types. En théorie, elle élimine les influences extérieures dans la relation pilote/Eva. Cependant, on peut se demander la portée de son efficacité, Shinji pilotant l'Eva à deux reprises sans en porter.
- Progressive Knife : Une arme de combat rapproché qui tranche net, et ce à un niveau moléculaire en utilisant une lame faite de particules vibrant à haute fréquence. Un des armements standard des Evas, et généralement rangé dans le module de l'épaule. L'Eva-02 se sert d'un nouveau couteau de type cutter : même si la lame se brise, elle peut être rallongée pour un remplacement rapide. Il est souvent désigné par l'abréviation "Prog Knife" ou "PK".
- Projet E : projet à l'origine de la création des Evangelions. Dirigé par la mère de Shinji et Naoko Akagi, puis par Ritsuko Akagi. -Q- -R-
- Rapport Marduk : programme de sélection des pilotes d'Evangelion. C'est une organisation factice, derrière laquelle se cache la Nerv. -S-
- Synchronisation : la synchronisation mesure le taux avec lequel le pilote arrive à être en osmose avec l'Evangelion, ou plus précisément avec l'esprit se trouvant à l'intérieur de celle-ci. Dans la plupart des cas l'esprit se trouvant dans l'Evangelion se révèle être la mère du pilote. En effet, à la base une Evangelion n'est qu'une coquille vide. Plus la synchronisation est élevée, plus le pilote pourra faire réagir l'Evangelion efficacement. Les taux les plus classiques sont: 60%, c'est le taux minimum nécessaire pour piloter une Eva; 100%, le taux optimum pour piloter une Eva; 400%, ce taux de synchro entraine l'absorption du pilote dans l'Eva. S'il est possible de dépasser les 100%, c'est parce que ce taux n'a qu'une valeur théorique pratique pour établir l'intensité du contact entre l'Eva et son pilote.
- Seele : âme en allemand. La Seele est l'organisation qui finance et dirige le Plan de Complémentarité de l'Homme à travers Gendo et la NERV. Elle est représentée par un groupe appelé le Comité et dont le chef est Keel Lorentz. -T- -U- -V- -W- -X- -Y- -Z-

Clin d’œil

On retrouve beaucoup de références à la précédente série du Studio Gainax : Fushigi no umi no Nadia :
- Le 5 Ange (la forteresse volante) n'est ni plus ni moins que l'Eau bleue (la pierre précieuse) de Nadia !
- Le commandant du porte-avions Over the Rainbow est une référence directe au capitaine Némo.
- Le 10 Ange est inspiré du vaisseau amiral de Gargoyle.

Prix

- 2 du Top100 des animes du magazine Newtype de septembre 2006.

Notes

Sous-catégories

-Fiches des personnages
-Liste des Anges ==
Sujets connexes
AB1   Adam   Akira Ishida   Ange   Anime   Antarctique   Arbre de la Vie   Ariane Deviègue   Astéroïde   Asuka Soryu Langley   Bandai   Banpresto   Bible   Bouddhisme   Brigitte Aubry   Broccoli   Canal+   Celluloïd   Croix (symbole)   Cutey Honey   Cyril Aubin   DVD   Donald Reignoux   Dybex   Elizabeth Barrett Browning   Eva (Evangelion)   Evangelion   Explosion   Fan service   Game One   Genèse   Glénat (éditeur)   Gnosticisme   Hideaki Anno   Hikari Horaki   Homme   Japon   Judéo-chrétien   Junko Iwao   Jésus de Nazareth   Kabbale   Kadokawa Shoten   Kanji   Katakana   Kaworu Nagisa   Keel Lorentz   Kensuke Aida   Kotono Mitsuishi   Lilith   Manga   Mangas   Maya Ibuki   Mecha   Megumi Hayashibara   Michel Roy   Misato Katsuragi   NERV   Nadia, le secret de l'eau bleue   Newtype   Olivier Jankovic   Otaku   Otaku no video   Patrick Laplace   Personnages de Neon Genesis Evangelion   Rebuild of Evangelion   Rei Ayanami   Religion   Ritsuko Akagi   Robert Browning   Robot   Rois mages   Romain Douilly   Second impact   Sega   Seiyū   Shigeru Aoba   Shinji Ikari   Shirō Sagisu   Studio Gainax   Stéphanie Lafforgue   Takehito Koyasu   Takeshi Honda   Terre   Tomokazu Seki   Yoshiyuki Sadamoto   Yui Ikari  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^