Dennis Rodman

Infos
Dennis Keith Rodman (né le 13 mai 1961 à Trenton, dans le New Jersey) est un ancien joueur américain de basket-ball ayant évolué en NBA. Il est considéré comme l'un des plus grands défenseurs et rebondeur de tous les temps. Il est également connu pour ses apparitions cinématographiques et ses frasques capillaires.
Dennis Rodman

Dennis Keith Rodman (né le 13 mai 1961 à Trenton, dans le New Jersey) est un ancien joueur américain de basket-ball ayant évolué en NBA. Il est considéré comme l'un des plus grands défenseurs et rebondeur de tous les temps. Il est également connu pour ses apparitions cinématographiques et ses frasques capillaires.

Biographie

Dennis Rodman est issu d'une université de seconde zone (Southeastern Oklahoma State University) lorsqu'il est sélectionné au troisième tour (27 position) de la draft NBA de 1986 par les Detroit Pistons. Face au faible niveau de compétition en NAIA (National Association of Intercollegiate Athletics), Rodman excelle dans tous les compartiments de jeu, enregistrant une moyenne de 24 points et 17 rebonds lors de sa dernière année universitaire, notamment grâce à ses qualités athlétiques. Mais une fois arrivé dans la grande ligue, Rodman se rend bien compte que la concurrence est rude et qu'il a besoin de se distinguer pour durer : laissant les stars de l'équipe inscrire les points, il décide alors de se consacrer uniquement à la défense et aux rebonds, ce choix va faire de lui un joueur unique dans l'histoire de la ligue, un joueur capable de changer le cours d'un match sans marquer le moindre panier. D. Rodman sous le maillot de Torpan Pojat (Finlande) en 2005 Ainsi, Rodman ne sera pas étranger au succès de Detroit. Les joueurs du Michigan étaient alors surnommés les Bad Boys en raison de leur style de jeu rugueux. Aux côtés de Dennis, on pouvait voir évoluer les célèbres Isiah Thomas, Joe Dumars et Bill Laimbeer. Après avoir échoué en play-offs face aux Celtics de Larry Bird en 1987, les Detroit Pistons remportèrent le titre NBA à deux reprises en 1989 et 1990 en éliminant à chaque fois au passage les Bulls de Michael Jordan lors de duels épiques. Grâce à ses qualités athlétiques, Rodman est régulièrement chargé de défendre sur Jordan. Il sera d'ailleurs nommé deux fois meilleur défenseur de la ligue au cours de cette période, et il disputera même le All-Star Game. En 1992, Rodman s'illustre en compilant 18 rebonds en moyenne par match, la moyenne la plus élevée depuis Wilt Chamberlain qui disposait d'un gabarit autrement plus avantageux que Rodman. En 1993, Rodman est transféré aux San Antonio Spurs où il continua a exceller aux rebonds permettant à son coéquipier David Robinson de marquer plus de points. Il aide les Spurs à réaliser leur meilleure saison en 1994 avec 62 victoires. Mais c'est également à San Antonio que le côté fantasque du basketteur s'est révélé avec notamment la relation surmédiatisée avec Madonna. Ses cheveux changent désormais de couleur toutes les semaines, il manque de plus en plus d'entrainements. Il est même retrouvé un soir enfermé dans son pick-up sur le parking des Spurs avec un fusil à pompe chargé. Il déclarera plus tard dans son autobigraphie, que ce soir là il « tua l'ancien Dennis pour laisser place au nouveau Dennis ». Ses relations avec le staff des Spurs deviennent exécrables, au point que son départ semble inévitable. Il est donc « donné » aux Chicago Bulls (en l'échange de l'insignifiant Will Perdue) pour la saison 1995-1996. Il rejoint alors ses anciens ennemis, Michael Jordan qui vient de faire son retour à la compétition, et Scottie Pippen. Cette équipe qui réunit les vainqueurs NBA de 1991 à 1993 va retrouver le chemin du titre suprême en 1996. Et c'est la première fois que trois joueurs de la même équipe seront nommés à la All-Defensive First Team. Cette année-là, les Bulls établissent un record de victoires en saison régulière : ils remporteront 72 matchs contre seulement 10 défaites. Ils gagneront encore le titre en 1997 et 1998, offrant le second three-peat (trois titres d'affilée) dans la même décennie à la franchise de l'Illinois. Pour l'anecdote, Rodman laissa le numéro 10 pour le 91 à son arrivée à Chicago se condamnant ainsi à payer des amendes inutiles à la ligue. Celle-ci n'autorisait pas en effet les numéros supérieurs à 90. Le numéro 10 étant en effet un maillot retiré, Rodman s'est tourné vers le 91, en référence à son ancien numéro (9+1), et un clin d'œil au numéro composé pour appeler les urgences aux États-Unis (le 911). Ce dernier titre marqua la fin de la grande époque pour Rodman qui fit ensuite quelques apparitions chez les Dallas Mavericks et les Los Angeles Lakers. Rodman restera comme le plus grand rebondeur des années 1990 (sept titres en 10 ans).

Palmarès

- Champion NBA en 1989 et 1990 avec les Detroit Pistons
- Champion NBA en 1996, 1997, 1998 avec les Chicago Bulls
- Meilleur défenseur de l'année en 1990 et 1991
- Meilleur rebondeur de la ligue 7 saisons consécutives de 1992 à 1998.
- Elu dans le troisième meilleur 5 majeur NBA (All NBA third team) en 1992 et 1995
- Elu dans le meilleur 5 défensif de la ligue (All-Defensive first team) à sept reprises de 1989 à 1996.
- Sélectionné au All-Star Game en 1990 et 1992.

Carrière

- 1986-1993 :
- 1993-1995 :
- 1995-1998 :
- 1998-2000 : ...
- Tijuana Dragons (Mexique, ABA)
- 6 novembre 2005 : un seul match officiel avec Torpan Pojat (Finlande)
- janvier 2006 - ... : Brighton Bears (Grande-Bretagne)

Autres activités

Outre sa carrière de basketteur, Dennis Rodman a fait des apparitions dans le cinéma, s'est essayé au catch avec Karl Malone sous le nom de « Rodzilla ». Il s'est fait remarquer pour ses coiffures colorées, ses piercings et nombreux tatouages. Ses colorations lui ont valu le surnom de « Demolition Man », en référence au film avec Sylvester Stallone et Wesley Snipes sorti durant la même période. Rodman affirmera plus tard qu'il n'avait pas vu le film à l'époque et qu'il s'agissait d'un hasard. Sa vie conjuguale fut largement relayée par les médias américains, en particulier lors de son aventure avec Madonna et de son court mariage avec Carmen Electra.

Filmographie

- Double Team, 1997
- Simon Sez', 1999
-
Cutaway'', 2000

Bibliographie

- Bad as I wanna Be (titre français : Plus méchant tu meurs) - Autobiographie parue en 1996
- Walk on the Wild Side écrit avec Michael Silver
- Words from the Worm: An Unauthorized Trip Through the Mind of Dennis Rodman écrit avec Dave Whitaker

Voir aussi

===
Sujets connexes
All-NBA Team   American Basketball Association   Années 1990   Basket-ball   Bill Laimbeer   Brighton Bears   Carmen Electra   Catch   Chicago   Cinéma   David Robinson   Demolition Man   Double Team   Draft NBA   Finlande   Grande-Bretagne   Haute Voltige sur Miami   Illinois   Isiah Thomas   Janvier 2006   Joe Dumars   Karl Malone   Larry Bird   Liste des joueurs les plus titrés en NBA   Madonna   Maillots retirés (NBA)   Mavericks de Dallas   Mexique   Michael Jordan   Michigan   NBA All-Star Game   NBA Defensive Player of the Year   National Basketball Association   Piercing   Saison NBA 1995-1996   Saison NBA 1997-1998   Saison NBA 1998-1999   Saison NBA 1999-2000   San Antonio   Scottie Pippen   Sylvester Stallone   Tatouage   Trenton (New Jersey)   Wesley Snipes   Wilt Chamberlain  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^