Vocation

Infos
Au sens étymologique, la vocation est un appel (latin vocare, appeler). Il a longtemps désigné l'appel à s'engager dans une vie religieuse (prêtrise, vie monacale, etc.). Le concept s'enracine dans la Bible et est corrélatif au thème de l'écoute. Aujourd'hui ce mot est utilisé dans un sens plus large pour désigner l'appel que peuvent ressentir des personnes à une mission particulière : humanitaire, professionnelle, scientifique, etc. Au pluriel, ce mot
Vocation

Au sens étymologique, la vocation est un appel (latin vocare, appeler). Il a longtemps désigné l'appel à s'engager dans une vie religieuse (prêtrise, vie monacale, etc.). Le concept s'enracine dans la Bible et est corrélatif au thème de l'écoute. Aujourd'hui ce mot est utilisé dans un sens plus large pour désigner l'appel que peuvent ressentir des personnes à une mission particulière : humanitaire, professionnelle, scientifique, etc. Au pluriel, ce mot désigne le nombre de prétendants à la vie religieuse, et notamment à la prêtrise. =Vocations religieuses= Les Églises chrétiennes ont toujours fait appel aux vocations pour assurer la diffusion de la Parole de Dieu (contenue dans la Bible et les évangiles) : pasteurs, diacres, prêtres, évêques, religieuses, etc. La vocation est comprise comme un appel divin : Dieu suscite lui-même les vocations à travers les prières des fidèles. En particulier, l'adoration perpétuelle est conçue comme un moyen de susciter les vocations. Le mariage, la famille et le baptême sont aussi appelées vocations.

En Europe

Depuis la deuxième moitié du , le nombre de vocations en Europe a chuté, entraînant un vieillissement de la population des pasteurs de ces églises et des difficultés pour assurer les services traditionnels : célébrations, baptêmes, catéchisme, etc. Les Églises issues de la Réforme (protestanstisme) en Europe sont aussi touchées. Les raisons de cette désaffection sont difficiles à cerner. Le concile Vatican II a eu pour conséquence d'ouvrir plus largement l'Église sur le monde. Auparavant, la majeure partie des fidèles de l'Église catholique était en l'Europe (France, Italie, ...). Ceci est aussi une conséquence de l'évolution démographique mondiale, avec une plus forte croissance dans les pays du Tiers-Monde. Il faut noter que, si le nombre de prêtres a effectivement fortement baissé en Europe, le nombre de diacres permanents a, lui, très fortement augmenté.

Sur les autres continents

L'Afrique est le continent le plus dynamique sur le plan des vocations (+6% de séminaristes en 2004).

Catholicisme

Statistiques mondiales

Selon les statistiques publiées par le Vatican (Annuarium statisticum ecclesiae 2004), le nombre de séminaristes dans le monde a augmenté de 77% entre 1978 et 2004. Cette augmentation est essentiellement due aux continents africain, américain, et asiatique. Ce chiffre est à rapprocher de l'augmentation du nombre de catholiques (+ 45% dans le monde toujours due aux mêmes continents), parallèle à l'augmentation de la population mondiale sur la même période. Pendant la même période, le nombre de diacres permanents dans le monde est passé de 5500 à 32000.

Voir aussi

- Prêtre catholique
- Séminaire
- Épîtres pastorales ===
Sujets connexes
Afrique   Baptême   Bible   Catholicisme   Catéchisme   Diacre   Erik Erikson   John L. Holland   Mariage   Pasteur protestant   Prêtre catholique   Sigmund Freud   Séminaire   Vatican  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^