Troll

Infos
Vue d'artiste de trolls. L'illustration (Les trolls et la princesse enlevée) a été réalisée en 1915 par l'artiste suédois John Bauer pour la collection Bland Tomtar och Troll (parmi les elfes et les trolls) qui paraissait chaque année à Noël. Dans la mythologie nordique, le troll est un être vivant dans les montagnes ou les buttes (bergtroll). Ce sont des géants incarnant les forces naturelles, au même titre que les Titans. Odin avait dû tuer Y
Troll

Vue d'artiste de trolls. L'illustration (Les trolls et la princesse enlevée) a été réalisée en 1915 par l'artiste suédois John Bauer pour la collection Bland Tomtar och Troll (parmi les elfes et les trolls) qui paraissait chaque année à Noël. Dans la mythologie nordique, le troll est un être vivant dans les montagnes ou les buttes (bergtroll). Ce sont des géants incarnant les forces naturelles, au même titre que les Titans. Odin avait dû tuer Ymir, le géant dont il était né, pour assurer le règne des dieux et des hommes, selon un scénario rappelant la castration d'Ouranos par son fils Cronos et la victoire des dieux olympiens sur les Titans. Les trolls étaient des géants qui avaient surgi du corps d'Ymir ; ils symbolisent les forces naturelles dans leur énergie élémentaire. La christianisation de la Scandinavie a profondément diminué la taille des trolls et altéré la réputation de ces êtres qui étaient jadis plutôt considérés comme bêtes et naïfs que comme malfaisants. Comme l'Église n'arrivait pas à éliminer les croyances populaires, elle a fait du troll un être de petite taille (semblable aux lutin ou korrigan du folklore français) et surtout un monstre, souvent identifié à Satan dans les contes populaires. Le folklore scandinave a particulièrement bien résisté à l'hostilité chrétienne, et la fête païenne de midsommar (qui a été christianisée en « Fête de la Saint Jean ») témoigne de la permanence des rites ancestraux. Avec l'effritement de l'influence luthérienne en Scandinavie, le troll a cessé d'être considéré comme un monstre, sans pour autant retrouver sa grandeur ancestrale : c'est désormais une drôle de créature, à laquelle on attribue telle ou telle anecdote cocasse, qui sert à expliquer la présence d'une bizarrerie dans le paysage (rocher lancé par un troll, par exemple), ou dont on conte les aventures aux enfants. En français, le mot aurait dérivé en drôle, en conservant l'essentiel du sens imposé par le christianisme (le comique, la bêtise, ou la méchanceté).

Les trolls dans les œuvres modernes

Tolkien s'est inspiré de cette créature pour la remettre au goût du jour dans Bilbo le hobbit et la trilogie du Seigneur des anneaux. D'autres auteurs d'œuvres fantastiques s'en sont inspirés, dont notamment les jeux de rôle.

Dans l'œuvre de Tolkien

Les trolls furent créés par Melkor au premier Âge du monde, mais leur origine n'est pas connue. Sylvebarbe (Treebeard dans la version originale) en parle et compare leur force à celle des Ents. Dans Bilbo le Hobbit, ils sont décrits comme très grands (une bonne dizaine de mètres de haut), puissants, laids et particulièrement stupides. Leur peau épaisse les protège des coups, mais la plupart se transforment en pierre sous les rayons du soleil. Ils vivent dans des cavernes. Ils amassent des trésors, tuent pour le plaisir et mangent homme, hobbit, nain ou elfe dès qu'ils peuvent. : Mais à travers eux s'avança à larges enjambées, avec des rugissements de bêtes, une grande compagnie de trolls des montagnes de Gorgoroth. Plus grands et plus larges que les Hommes, ils n'étaient vêtus que d'un réseau très ajusté d'écailles cornées, ou peut-être était-ce leur hideux cuir, mais ils portaient d'énormes boucliers ronds et noirs, et ils brandissaient de lourds marteaux dans leurs mains noueuses. : Le Seigneur des Anneaux, livre V.

Dans le Disque-monde

Un troll devenant une montagne Dans le Disque-monde, les trolls sont des créatures silicieuses. Les autres peuples du disque les considèrent comme des créatures stupides ce qui est en partie faux : les trolls possèdent un cerveau supraconducteur qui ne fonctionne efficacement que pour les basses températures. Les trolls stupides des villes étaient sans doute autrefois de brillants esprits lorsqu'ils vivaient dans leurs montagnes. On entend aussi dire que les trolls sont violents et dangereux et qu'ils n'hésitent pas à dévorer les humains. C'est également faux, mais bien que leur métabolisme et leur estomac soit incapable d'extraire une quelconque valeur nutritive d'organismes vivants basée sur la chimie du carbone, il est toujours possible de trouver des trolls capables d'essayer. D'ailleurs il existe toujours un jeu troll assez similaire au football mais qui consiste à frapper tous dans une tête humaine jusqu'à ce qu'elle éclate. Il existe une très forte animosité entre trolls et nains. Celle-ci est autant culturelle que génétique. Il se trouve que les nains sont des formes de vie dont le seul but semble être de creuser la roche à la recherche de pierres et métaux précieux, et que les trolls sont par ailleurs des formes de vie rocheuses remplies de pierres précieuses (les dents de trolls sont en diamant) qui n'hésitent pas à démembrer violemment tout individu qui ose leur donner un coup de pioche dans le pied. Les gargouilles sont une espèce de trolls urbains qui vivent en symbiose avec les gouttières, canalisant l'eau par leurs oreilles et la rejetant par la bouche, qu'elles ne peuvent pas fermer (ce qui gène significativement leur élocution). Elles se déplacent très lentement. Téthis est un troll marin originaire du monde de Bathys. Il est essentiellement composé d'eau. Il apparaît dans La Huitième Couleur. Culturellement, deux choses sont importantes à souligner :
-Les trolls considèrent que l'on se déplace à reculons dans le temps : le passé est connu et visible donc il se trouve devant eux alors que le futur est inconnu et invisible donc derrière eux.Note:Cette conception inversée du temps existe par ailleurs réellement dans certaines cultures humaines primitives. Chez les peuples anciens de Mésopotamie, par exemple, le futur est « derrière » et le passé, connu, est placé « devant ». Actuellement on retrouve cette notion temporelle inversée chez le peuple Aymara en Amerique du Sud.
-Naturellement nus, les trolls considèrent que le summum de l'érotisme consiste à porter des vêtements. Cependant certaines femmes trolls essayent de faire pousser du lichen sur leur tête dans Les Zinzins d'Olive-Oued.

Dans la littérature scandinave contemporaine

Dans Les Brigands de la forêt de Skule (1988), roman suédois de Kerstin Ekman, un troll, Skord, quitte le monde de la forêt et rejoint des enfants qui l'acceptent parmi eux. On le prend pour un enfant, mais il ne grandit jamais et ses doigts repoussent. Le roman navigue entre fantastique et réalisme. Dans le roman finlandais Jamais avant le coucher du soleil (2000) de Johanna Sinisalo, ces créatures mythiques sont rationalisées. Les trolls sont des animaux comme les autres, dont des spécimens sont découverts en 1907 et classés parmi les mammifères (felipithecus trollius).

Dans « Lanfeust de Troy »

La série des Lanfeust de Troy (Arleston et Tarquin) met en scène des trolls ressemblant plutôt à des sortes de yétis couvert de poils et très attachés à leurs mouches… Ils peuvent être enchantés par des sages afin de devenir dociles, mais l'eau dont ils ont une sainte horreur et l'alcool dont ils raffolent peuvent briser cet enchantement. Bien que sauvages et dangereux pour l'homme, ils sont dotés d'une intelligence et parlent, ce qu'ils cachent aux humains. Ils s'organisent en sociétés primitives dans de petits villages et adorent cueillir le paysan dans les bois et les fermières dans les champs. La série Trolls de Troy leur est entièrement consacrée.

Dans Willow

Les rapports entre les trolls et les habitants des régions où ils vivent ne sont pas faciles au quotidien Dans le film Willow de Ron Howard (USA, 1988), les trolls sont une espèce hostile d'apparence simiesque – ou pré-hominidé – poilue. Ils sont nus et mesurent environ 1, 50 m. Ils sont quadrumanes et ont la capacité de se déplacer rapidement, par exemple sur un mur vertical ou sous une passerelle en bois.

Dans les jeux de rôle

Dans Donjons & Dragons

Dans le jeu de rôle Donjons et Dragons, les trolls sont des géants solitaires à l'appétit insatiable. Ces créatures presque deux fois plus grandes qu'un homme sont pourvues de longs bras griffus qui pendent presque jusqu'à terre. Leur tête est aplatie et leur long nez pend en forme de carotte. Les trolls n'ont peur que du feu ; leurs capacités de régénération hors du commun leur permettent de se remettre en quelques instants de n'importe quelle blessure à l'exception de celles dues aux flammes et aux acides. Les membres tranchés d'un troll repoussent en quelques heures et seule la décapitation ou l'incinération peuvent en venir à bout.

Dans Shadowrun

Dans le jeu de rôle Shadowrun, univers mêlant cyberpunk et fantasy, les trolls sont considérés au même titre que les elfes, les orcs ou les nains comme des variantes de l'humanité. C'est le 30 avril 2021 qu'un dixième de la population se serait transformée ougobelinisée en orcs ou en trolls sous l'influence du retour de la magie, révélant la vraie nature de certains êtres humains. Dans l'univers de shadowrun, les trolls (Homo sapiens ingentis) sont des humanoïdes mesurant en moyenne 2m80. En plus de leur corps massif, les trolls possèdent des crocs et des cornes (symétriques ou asymétriques). Les trolls possèdent des dépôts dermaux calcifiés ressemblant à de larges verrues. Ces plaques permettent aux trolls de mieux résister aux chocs. Les trolls ont une durée de vie moyenne d'environ 50 ans, mais cette donnée dépend des conditions de vie et de l'environnement du sujet. Les trolls perçoivent au-delà du spectre visuel des humains, ils perçoivent l'infrarouge.

Dans les jeux vidéo

Dungeon Keeper

Dans le jeu Dungeon Keeper (Bullfrog Productions), les trolls sont de petites créatures ressemblant à des gobelins, ils aiment travailler et ne se plaignent pas ce qui leur évite de se battre. Ce sont des lâches, ils sont faibles et peu résistants mais s'ils en avaient le courage, ils feraient un carnage avec leur marteaux.

Dark Age of Camelot

Dans ce MMORPG, les trolls sont, à l'instar de ceux du disque-monde de Terry Pratchett, des créatures imposantes fait de roche. Prédestinées au combat au corp à corp du fait de leur force démesurée, les trolls de Dark Age of Camelot ont pourtant une affinité mystique et divine leur permettant d'embrasser des classes telles que Chaman ou Guerisseur. Pour le background, les tribus troll de Midgard (le royaume nordique) ont décidé de s'allier avec les humains et les nains de la même région pour, avec l'aide des tribus Kobold, permettre à Midgard d'entrer dans la guerre opposant Albion (le royaume du Roy Arthur) à Hibernia (le royaume celtique), faisant de ce duel une guerre de 3 royaumes.

Warcraft

Dans Warcraft, les trolls ne sont pas des créatures très imposantes. Elles se distinguent des orcs par leur ruse et leur magie vaudou, mais les orcs ont une force supérieure. Cet aspect est très développé à partir de Warcraft III et dans son extension The Frozen Throne, et World of Warcraft. Dans Warcraft II, ils sont simplement axés sur les dégâts au combat et pas sur la magie.

World of Warcraft

Un exemple de tracts diffusés par le Front de Libération Troll Dans World of Warcraft, les trolls Darkspear sont une des 5 races de la horde avec les orcs, les taurens, les morts-vivants et les elfes de sang. Ils sont physiquement la seconde plus grande race du jeu (après les taurens) et se distinguent par leur agilité et leur esprit. Ils peuvent être voleur, chasseur, mage, shaman, prêtre et guerrier (mais ni démoniste ni paladin) et leur monture est le raptor. Contrairement aux autres races de la horde, les trolls n'ont pas de capitale et vivent donc avec les Orcs. Les développeurs du jeu (Blizzard Entertainment) ont regroupé presque toutes les informations relative à cette race dans l'univers de World of Warcraft au sein du . Beaucoup de joueurs trolls considèrent leur race comme "oubliée" par les développeurs. Leurs aptitudes raciales sont faibles et ils sont victimes de nombreux bogues (capuche t2 voleur, etc.). Pour lutter contre cet injustifiable désintérêt de Blizzard concernant la race troll, des joueurs français se sont regroupés sous le nom de "Front de Libération Troll" et défendent la cause des trolls en faisant pression sur les employés de Blizzard, parfois même par des moyens violents (cf. le très médiatique enlèvement du Maître de Jeux Kulgeen notamment).

MountyHall

Les trolls sont les personnages principaux de ce jeu de rôles en ligne massivement multi-joueur. Ils ont été créés par les Dieux Trolls à leur image et incarnent donc la perfection. Ils se divisent en quatre peuples : les Skrims créés par le Dieu du Hum, les Durakuirs créés par le Dieu du Froid, les Tomawaks créés par le Dieu du Feu et les Kastars créés par le Dieu du Manger.

Everquest 2

Dans ce jeu de rôle massivement multijoueurs, les trolls sont un peuple d'alignement mauvais et démarrent le jeu à Freeport (port franc). Atrocement laids, ils ressemblent plus à des créatures des marais qu'à leurs représentations habituelles.

Galerie

Peintures

Quelques illustrations de troll imaginés par différents artistes nordiques. Image:Theodor Kittelsen - Sjøtrollet, 1887 (The Sea Troll).jpg|The sea troll (Theodor Kittelsen, 1887). Image:Theodor Kittelsen - Skogtroll, 1906 (Forest Troll).jpg|Forest troll. (Theodor Kittelsen, 1906). Image:Trollet som grunner på hvor gammelt det er.jpg|Troll pondering its age. (Theodor Kittelsen, 1911). Image:The changeling, John Bauer, 1913.jpg|The changeling (John Bauer, 1913).

Sculptures

Image:Troll.jpg|Statue de troll au pavillon Norvégien d'Epcot à Disney World.

Références

Voir aussi

===
Sujets connexes
Aymara   Bilbo le Hobbit   Blizzard Entertainment   Bouche   Bullfrog Productions   Capitale   Castration   Cerveau   Chasseur   Chimie organique   Christophe Arleston   Cronos   Cyberpunk   Dent   Diamant   Didier Tarquin   Disque-monde   Dungeon Keeper   Démoniste   Eau   Elfe   Esprit   Estomac   Fantasy   Finlande   Folklore   Fête de la Saint Jean   Gargouille   Gobelin   Gouttière (architecture)   Guerrier   Hobbit   Homo sapiens   Horde   Internet   Jeu de rôle   Johanna Sinisalo   John Bauer   John Ronald Reuel Tolkien   Kerstin Ekman   Korrigan   La Huitième Couleur   Lanfeust de Troy   Le Seigneur des anneaux   Les Zinzins d'Olive-Oued   Liste de créatures fantastiques   Lutin   Mage   Montagne   Moumines   MountyHall   Mythologie nordique   Métabolisme   Métal   Nain (Terre du Milieu)   Nain (créature fantastique)   Odin   Oreille   Organisme vivant   Ouranos   Paladin   Patent troll   Pied (anatomie)   Pierre précieuse   Pioche   Prêtre   Raptor   Ron Howard   Satan   Scandinavie   Shadowrun   Shaman   Singe   Supraconductivité   Suède   Sylvebarbe   Symbiose   Température   Theodor Kittelsen   Trolls de Troy   Usenet   Ville   Voleur   Willow   World of Warcraft   Ymir   Yéti  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^