Derek Warwick

Infos
Derek Warwick (né le 27 août 1954 à Alresford, Hampshire) est un pilote automobile anglais, présent en Formule 1 de 1981 à 1993. Il a disputé 146 GP et inscrit 71 points. Son meilleur résultat en course est une deuxième place (en 1984 à Zolder et Brands-Hatch). Warwick a également réalisé deux meilleurs tours en course et mené à deux reprises un GP.
Derek Warwick

Derek Warwick (né le 27 août 1954 à Alresford, Hampshire) est un pilote automobile anglais, présent en Formule 1 de 1981 à 1993. Il a disputé 146 GP et inscrit 71 points. Son meilleur résultat en course est une deuxième place (en 1984 à Zolder et Brands-Hatch). Warwick a également réalisé deux meilleurs tours en course et mené à deux reprises un GP.

Biographie

Révélé par son duel en 1978 face à Nelson Piquet dans les championnats britanniques de Formule 3, Derek Warwick accède à la Formule 1 en 1981, dans la modeste écurie Toleman. Auteur de débuts prometteurs compte tenu de la faiblesse du matériel dont il dispose, il est recruté en 1984 par la puissante écurie Renault, passée très proche des titres mondiaux l'année précédente. Après avoir manqué de peu de décrocher son premier succès en GP dès sa première course chez Renault (au GP du Brésil), il subit les baisses de performances de l'écurie française et malgré deux podiums glanés au fil de la saison, termine le championnat à une frustrante 7e place finale. Son choix de rester chez Renault en 1985 s'avère être une erreur, car l'écurie française ne parvient pas à se sortir de la crise, et annonce d'ailleurs son retrait de la F1 pour la fin de la saison. Malgré deux saisons décevantes, la réputation de Warwick demeure intacte : au Royaume-Uni les observateurs le considèrent comme le meilleur pilote du pays devant Nigel Mansell. Annoncé chez Lotus pour 1986, Warwick se retrouve pourtant sans volant en début de saison. Son transfert dans la prestigieuse écurie britannique a en effet été dénoncé par Ayrton Senna (alors premier pilote de Lotus, et très influent au sein de l'équipe), qui craignait que Lotus ne disperse ses forces en recrutant un deuxième pilote de trop grande valeur. Après cet echec, Warwick ne retrouvera plus jamais d'occasions de piloter pour une écurie compétitive. L'écurie Brabham fait appel à lui à la mi-saison 1986 pour remplacer Elio de Angelis, qui s'est tué en essais privés. Puis, en 1987, il rejoint l'écurie Arrows (abonnée au ventre mou des grilles de départ) pour 3 ans. En 1990, il passe enfin chez Lotus, mais l'équipe britannique est alors en pleine crise financière et sportive et ne permet pas à Derek de briller. Cette année-là, Warwick se met tout de même en évidence à l'occasion du GP d'Italie. Victime d'un effroyable accident dans la Parabolique à l'issue du premier tour, le pilote britannique parvient à sortir accrobatiquement du cockpit de sa monoplace retournée, avant de se diriger en titubant vers son stand, sous les ovations du public, afin de prendre part au deuxième départ au volant de sa voiture de réserve. Révélateur de son flegme mais également de son courage, cet épisode contribuera à faire de Warwick un des personnages les plus populaires de la F1. En 1991, il quitte la Formule 1 pour participer au florissant championnat du monde des voitures de sport, pour le compte de Jaguar, puis de Peugeot. En 1992, il remporte ainsi les 24 heures du Mans sur la Peugeot 905 en compagnie de Yannick Dalmas et de Mark Blundell et devient également champion du monde des voitures de sport. Warwick effectue son retour à la Formule 1 en 1993, dans l'écurie Footwork Racing (nouveau nom de Arrows), mais sans guère de réussite, ce qui le conduit à quitter définitivement la Formule 1. A partir de 1994, il se reconvertit dans les épreuves de Tourisme, et notamment dans le BTCC (British Touring Car Championship). Plus tard, il occupera des fonctions décisionnelles au sein de l'écurie 888, qui engage des voitures en BTCC ainsi que dans le championnat australien de V8 Supercars. Depuis 2005, Derek Warwick est sorti de sa retraite sportive pour disputer le championnat GP Masters, destiné aux anciennes gloires de la F1.

Résultats en F1

Palmarès

-Champion de Grande-Bretagne de Formule 3 en 1978
-Vainqueur des 24 heures du Mans en 1992
-Champion du monde des voitures de sport en 1992

Divers

- Auteur d'un début de carrière prometteur en sport automobile, son frère cadet Paul Warwick a trouvé la mort lors d'une course du championnat britannique de Formule 3000 en 1991. Il fût tout de même sacré champion, à titre posthume. Catégorie:Pilote automobile anglais Catégorie:Pilote de Formule 1 Catégorie:Pilote Renault Catégorie:Pilote Lotus Catégorie:Vainqueur 24 heures du Mans Catégorie:Naissance en 1954 de:Derek Warwick en:Derek Warwick es:Derek Warwick fi:Derek Warwick it:Derek Warwick ja:デレック・ワーウィック nl:Derek Warwick pt:Derek Warwick ro:Derek Warwick ru:Уорик, Дерек Стэнли Артур sl:Derek Warwick sv:Derek Warwick
Sujets connexes
Angleterre   Arrows   Ayrton Senna   Championnat de Grande-Bretagne de Formule 2   Championnat de Grande-Bretagne de Formule 3   Championnat du monde de Formule 1 1981   Championnat du monde de Formule 1 1982   Championnat du monde de Formule 1 1983   Championnat du monde de Formule 1 1984   Championnat du monde de Formule 1 1985   Championnat du monde de Formule 1 1986   Championnat du monde de Formule 1 1987   Championnat du monde de Formule 1 1988   Championnat du monde de Formule 1 1989   Championnat du monde de Formule 1 1990   Championnat du monde de Formule 1 1993   Cosworth   Elio de Angelis   Footwork Racing   Formule 1   Goodyear Tire & Rubber   Grand Prix automobile d'Italie 1990   Hart (moteur)   Lamborghini   Mark Blundell   Megatron (moteur)   Michelin   Nelson Piquet   Nigel Mansell   Paul Warwick   Peugeot 905   Pirelli   Renault F1 Team   Team Lotus   Toleman   Yannick Dalmas  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^