Infarctus

Infos
Un infarctus est défini par la mort brutale et massive de cellules(nécrose d'une partie du myocarde irréversible), en rapport avec un manque d'oxygène(lié a un caillot sanguin qui bouche l'artere (coronaire le plus souvent). L'infarctus le plus connu est l'infarctus du myocarde (IDM), c'est-à-dire du muscle cardiaque. L'infarctus cérébral est appelé accident vasculaire cérébral (AVC). Les organes à risque d'infarctus sont ceux dont la vascularisation est terminale,
Infarctus

Un infarctus est défini par la mort brutale et massive de cellules(nécrose d'une partie du myocarde irréversible), en rapport avec un manque d'oxygène(lié a un caillot sanguin qui bouche l'artere (coronaire le plus souvent). L'infarctus le plus connu est l'infarctus du myocarde (IDM), c'est-à-dire du muscle cardiaque. L'infarctus cérébral est appelé accident vasculaire cérébral (AVC). Les organes à risque d'infarctus sont ceux dont la vascularisation est terminale, c'est-à-dire ceux dont les différents territoires sont nourris par une seule artère. C'est le cas du cœur, dont la vascularisation se fait sans anastomoses (« pont » reliant les artères entre elles afin d'assurer une perfusion sanguine même lorsque une artère se bouche). Le cerveau, l'intestin grêle, les poumons sont également concernés, même si leur vascularisation possède quelques anastomoses, car ces « ponts » de suppléance artériels sont parfois insuffisants pour garder un apport suffisant en oxygène lorsqu'une grosse artère se bouche.

Pourquoi les artères se bouchent-elles ?

La cause de loin la plus fréquente est l'athérome. L'athérome est une maladie des artères liée à la formation de plaques lipidiques qui les obstruent progressivement. En se détachant ou en se fissurant, ces plaques peuvent provoquer l'apparition d'un caillot sanguin qui va boucher le vaisseau. De nombreuses études ont montré l'importance des facteurs de risque dans l'apparition et l'aggravation de l'athérome: l'âge, l'hérédité, le sexe (masculin), le tabagisme, à l'obésité, l'excès de lipides ou de sucres (le diabète) et l'hypertension artérielle. Causes plus rares :
- Thrombose veineuse détachée et allant se bloquer dans une artère (cause très fréquente d'embolie pulmonaire)
- Spasme artériel (chez le sujet jeune, lié au tabac, à l'effort et à la prise de stupéfiants)
- Artérite (maladie de la structure des artères)
- Trouble de la coagulation
- Dissection artérielle
- Toxicomanie à la cocaïne
- Anomalie morphologique congénitale des artères
- Anomalie de la coagulation

Voir aussi

- Infarctus du myocarde
- Embolie pulmonaire
- Accident vasculaire cérébral
- Infarctus mésentérique Catégorie:Physiopathologie cs:Infarkt de:Infarkt en:Infarction es:Infarto et:Infarkt hu:Infarktus it:Infarto ja:梗塞 no:Infarkt pl:Zawał pt:Infarto ru:Инфаркт sq:Infarkti sv:Infarkt tr:Enfarktüs ur:احتِشاء vi:Nhồi máu
Sujets connexes
Accident vasculaire cérébral   Artérite   Athérome   Cellule (biologie)   Cerveau   Coagulation sanguine   Cocaïne   Diabète sucré   Embolie pulmonaire   Hypertension artérielle   Infarctus du myocarde   Lipide   Myocarde   Obésité   Oxygène   Sucre   Tabagisme   Toxicomanie  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^