Gérald Tremblay

Infos
Son Honneur Gérald Tremblay ( - ) est le maire de la ville de Montréal. Il est le chef du parti politique municipal de l'Union des citoyens et des citoyennes de l’Île de Montréal.
Gérald Tremblay

Son Honneur Gérald Tremblay ( - ) est le maire de la ville de Montréal. Il est le chef du parti politique municipal de l'Union des citoyens et des citoyennes de l’Île de Montréal.

Biographie

Gérald Tremblay est le fils de Georges A. Tremblay, notaire criminologue, et de Rollande Forest. Licencié en droit de l'université d'Ottawa en 1969 puis admis au barreau du Québec en 1970, il est également titulaire d'une maîtrise en administration des affaires (MBA) de la Harvard Business School de Boston obtenue en 1972. Professeur et chargé de cours à l'École des hautes études commerciales (HEC) de 1974 à 1977, il dirige diverses sociétés (une firme de conseil de 1977 à 1981, la Fédération des caisses d'entraide économique du Québec en 1981 et 1982, ainsi que diverses entreprises dans les secteurs de l'hôtellerie et de la vente au détail de 1982 à 1986, Société de développement industriel de 1986 à 1989) et fut membre du conseil d'administration de la Caisse de dépôt et placement du Québec et d'Hydro-Québec. Gouverneur de l'Association des MBA du Québec. Élu député libéral d'Outremont en 1989, il est nommé ministre de l'industrie, du commerce et de la technologie dans le cabinet Bourassa du au et dans le cabinet Johnson (fils) du 11 janvier au . Réélu en 1994, il est nommé Président de la Commission de l'économie et du travail du jusqu'à sa démission le : il retourne dès lors dans le monde des affaires (HEC, Monitor Company, Rolland, ainsi que diverses participations à des conseils d'administration). Il fut Président du 35 Mondial des Métiers de Montréal en 1999. Profitant de la baisse de popularité de Pierre Bourque, responsable du projet de "méga-fusion" des 29 municipalités de l'île de Montréal en une seule entité, il est élu pour la première fois maire de Montréal aux élections municipales du grâce au soutien d'une coalition hétéroclite regroupant notamment des adversaires de cette unification. Il est réélu le , à nouveau devant Pierre Bourque, la participation de 39, 03% enregistrée à cette occasion étant la plus faible de l'histoire de la ville. Homme discret, aimant peu fréquenter les médias, il jouit d'une popularité certaine parmi ses administrés, même si les critiques lui reprochent l'opacité de la gestion de son équipe; il est cependant crédité pour avoir renforcé les mécanismes de consultation au niveau local.

Voir aussi

Notes

Références

- Catégorie:Maire de Montréal Catégorie:Ancien ministre du Québec Catégorie:Ancien député du Parti libéral du Québec Catégorie:Membre de l'Ordre national du Québec Catégorie:Naissance en 1942 en:Gérald Tremblay es:Gérald Tremblay
Sujets connexes
Boston   Caisse de dépôt et placement du Québec   Criminologie   Daniel Johnson (fils)   Droit   Harvard Business School   Hydro-Québec   Maire   Master of Business Administration   Montréal   Municipalité   Notaire public   Outremont   Pierre Bourque   Québec   Robert Bourassa   Université d'Ottawa  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^