Dicotylédone

Infos
En général, les dicotylédones présentent une plantule à deux cotylédons, ce qui les différencie des monocotylédones qui, en général, n'en présentent qu'un seul. Les feuilles ont des nervures réticulées. Les fleurs partagent avec l'implantation des feuilles une symétrie d'ordre 4 ou 5. La fleur typique présente 4 verticilles (sépales, pétales, étamines et carpelles). Dans la plupart des espèces, la racine est de type pivotante. Structure schématique d'u
Dicotylédone

En général, les dicotylédones présentent une plantule à deux cotylédons, ce qui les différencie des monocotylédones qui, en général, n'en présentent qu'un seul. Les feuilles ont des nervures réticulées. Les fleurs partagent avec l'implantation des feuilles une symétrie d'ordre 4 ou 5. La fleur typique présente 4 verticilles (sépales, pétales, étamines et carpelles). Dans la plupart des espèces, la racine est de type pivotante. Structure schématique d'une graine de haricot. C'est chez les dicotylédones que l'on observe, au niveau des tiges, la présence de cambium permettant la formation de bois secondaire vers l'intérieur et de liber vers l'extérieur. Les dicotylédones sont connue sous les noms scientifiques : Dicotyledoneae, Dicotyledones, Magnoliopsida, etc, dépendant de la classification adoptée. Dans la classification classique de Cronquist (1981) les dicotylédones sont divisées en six sous-classes :
- classe Magnoliopsida
-: sous-classe Asteridae
-: sous-classe Caryophyllidae
-: sous-classe Dilleniidae
-: sous-classe Hamamelidae
-: sous-classe Magnoliidae
-: sous-classe Rosidae Les groupes des Rosidae et des Asteridae sont des groupes d'apparition récente ayant évolué vers des structures florales parfois complexes comme le capitule des Astéracées. Dans la classification phylogénétique APG II (2003), les dicotylédones sont considérées comme paraphylétiques, le clade les comprenant toutes (Angiospermes) englobant également les monocotylédones. Chez les dicotylédones vraies, les grains de pollen ont généralement 3 apertures (zones de faiblesse permettant le passage du tube pollinique). Les angiospermes primitives, classiquement parties de dicotylédones, avaient des grains de pollen à une seule aperture, comme les monocotylédones.

Références

- Catégorie:Classification botanique
- ar:ثنائيات الفلقة bg:Двусемеделни cs:Dvouděložné da:Tokimbladede de:Zweikeimblättrige en:Dicotyledon eo:Dukotiledonaj plantoj es:Magnoliopsida fi:Kaksisirkkaiset he:דו־פסיגיים it:Magnoliopsida ja:双子葉植物 ko:쌍떡잎식물 lt:Dviskilčiai nl:Tweezaadlobbigen pl:Dwuliścienne pt:Dicotiledónea sr:Дикотиледон sv:Tvåhjärtbladiga tr:Magnoliopsida zh:双子叶植物
Sujets connexes
Adolphe Brongniart   Asteridae   Cambium   Capitule (botanique)   Carpelle   Caryophyllidae   Classe (biologie)   Classification APG II   Classification de Cronquist   Cotylédon   Dicotylédones vraies   Dilleniidae   Feuille   Fleur   Graine   Haricot   Liber   Magnoliidae   Monocotylédone   Nervure   Pollen   Pétale   Ricin commun   Rosidae   Sous-classe (biologie)   Sépale  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^