Transsibérien

Infos
BAM Le Transsibérien (Транссибирская магистраль, Транссиб en russe ou Transsibirskaya maguistral) est une voie ferrée de Russie (souvent confondue avec le train qui y circule, on parle du Transsibérien en français pour désigner autant la voie que le train) qui relie Moscou à Vladivostok sur 9 238 kilomètres. Il traverse pas moins de 990 gares. La durée du voyage dans sa totalité est d’une semaine. La majorité de la
Transsibérien

BAM Le Transsibérien (Транссибирская магистраль, Транссиб en russe ou Transsibirskaya maguistral) est une voie ferrée de Russie (souvent confondue avec le train qui y circule, on parle du Transsibérien en français pour désigner autant la voie que le train) qui relie Moscou à Vladivostok sur 9 238 kilomètres. Il traverse pas moins de 990 gares. La durée du voyage dans sa totalité est d’une semaine. La majorité de la population de la Sibérie se concentre le long du Transsibérien où se trouvent quelques bassins industriels importants dont le Kouzbass.

Histoire

C’est le transcontinental canadien qui donna l'idée au gouvernement russe de construire la ligne transsibérienne. Celle-ci avait pour but de développer l’économie de la Sibérie, d’appuyer la flotte russe du Pacifique et d'augmenter l'influence commerciale et politique de la Russie en Chine. Un premier tronçon du transsibérien avait déjà été achevé en 1888, de Samara à Oufa. Mais c’est le 17 mars 1891 que le prolongement d'Oufa jusqu’à Vladivostok fut décrété par oukase du tsar Alexandre III. Le tronçon Samara, Oufa, Zlatoust, Tcheliabinsk fut inauguré le 26 octobre 1891. En 1904, les travaux étaient à peu près achevés. À la voie trop légère fut substituée une voie plus lourde, de façon à pouvoir augmenter la vitesse. Jusqu’au Lac Baïkal la traction se faisait par des machines de type articulé Mallet, avec quatre essieux couplés et un essieu porteur à l’avant pour les trains de voyageurs et avec six essieux couplés pour les trains de marchandise. Au-delà, c’était des locomotives compound à deux cylindres extérieurs et à cinq essieux, dont quatre couplés. Avant la construction de la voie ferrée qui contourne le lac Baïkal par sa côte sud (terminée en 1904), la traversée du lac se faisait en bac et il fallait l'aide d'un brise-glace en hiver. Le Transsibérien traverse la Mandchourie via le chemin de fer de l’Est chinois. Mais avec la perte de ce territoire en 1907, l'exploitation de la voie ferrée était devenue problématique. Le gouvernement a alors décidé de construire une voie qui passe plus au nord par le territoire russe (via la ville de Khabarovsk) . La construction de cette magistrale fut terminée en 1916. Elle passait entièrement par le territoire russe et permit de relier l'est et l'ouest de la Russie. La ligne transsibérienne en 1904

Voyage

Terminus du transsibérien à Vladivostok On distingue des sous-sections ou précisions dans les différents trajets possibles :
- de Moscou à l'Oural : le train s'appelle "l'Oural" ;
- de l'Oural à Irkoutsk : le train s'appelle "le Baïkal" : c'est cette section de la voie qui est vraiment le Transsibérien et qui se prolonge par la Russie jusqu'à Vladivostok;
- la voie qui bifurque vers la Chine et Beijing via la Mongolie et Oulan-Bator est le Transmongol ou Transmongolien;
- la voie qui bifurque vers la Chine et Beijing en contournant la Mongolie par l'Est via Harbin est le Transmandchourien. Lors du passage en Chine, les essieux des wagons sont changés : l'écartement des voies en Russie/Mongolie et en Chine n'est pas le même. Les trains comportent des wagons :
- de première classe, avec deux couchettes par compartiment,
- de seconde classe, avec quatre couchettes par compartiment. Sur la plupart des tronçons, il existe également un wagon-restaurant. En fonction des horaires et des trajets, certains trains sont exploités par les Russes, d'autres par les Chinois ou encore les Mongols. La locomotive (et le wagon-restaurant) changent également à chaque frontière.

Exploitation

Actuellement, il y a deux trains quotidiens de voyageurs pour Irkoutsk. Tous les 2 jours, un train prolonge vers Vladivostok. Le rétablissement de la liaison ferroviaire entre la Corée du Nord et la Corée du Sud, en projet, permettrait de moderniser et de prolonger le transsibérien (voir l'article détaillé Liaison ferroviaire intercoréenne).

Littérature

- La prose du Transsibérien et de la Petite Jehanne de France (1913), poème de Blaise Cendrars
-Paris-Pékin par le Transsibérien, récits de Pierre et Agnès Rosenstiehl, Gallimard, Paris, 1980 et 1984
-Le Transsibérien : un train dans l'histoire, récit de Claude Mossé, Plon, 2001. Une grande partie de l'ouvrage est consacrée à l'histoire et la construction de la ligne
-Seule sur le Transsibérien : mille et une vies de Moscou à Vladivostok, récit de Géraldine Dunbar, Transboreal, 2006

Géographie

La Russie est le pays le plus vaste du monde, 30 fois la surface de la France. Les terres fertiles représentent une surface très étendue du territoire. Elle sont situées dans le quart Sud-Ouest du pays. Les ressources du sous-sol sont abondantes surtout en Sibérie : gaz, pétrole, charbon... La forêt, de la taïga, recouvre 40% du territoire russe et permet d'exporter massivement le bois. Le climat est le principal obstacle à l'exploitation du pays. Il est continental et très froid, surtout au Nord et à l'Est. Seule une grande volonté politique peut donc permettre d'exploiter les ressources de Sibérie. Des routes et des chemins de fer (Transsibérien) ont été construits mais ils doivent être régulièrement entretenus.

Lien interne

- Baïkal Amour Magistral

Lien externe

-Des horaires sur le Catégorie:Train remarquable Catégorie:Transport ferroviaire en Russie Catégorie:Oblast de Iaroslavl Catégorie:Oblast de Sverdlovsk Catégorie:Krai de Primorsk Catégorie:Krai de Zabaïkalski Catégorie:Bouriatie bg:Транссибирска магистрала bs:Transsibirska pruga ca:Transsiberià cs:Transsibiřská magistrála cu:Прѣзъсибирьскъ колѣинъ пѫть da:Den transsibiriske jernbane de:Transsibirische Eisenbahn el:Υπερσιβηρικός Σιδηρόδρομος en:Trans-Siberian Railway eo:Transsiberia fervojo es:Transiberiano fi:Siperian rata he:הרכבת הטרנס-סיבירית hr:Transsibirska pruga hu:Transzszibériai vasútvonal io:Transsiberia fervoyo it:Ferrovia Transiberiana ja:シベリア鉄道 ko:시베리아 횡단 철도 nds:Transsibirisch Isenbahn nl:Trans-Siberische spoorlijn nn:Den transsibirske jarnvegen no:Den transsibirske jernbanen pl:Kolej transsyberyjska pt:Transiberiana ru:Транссибирская магистраль simple:Trans-Siberian railway sk:Transsibírska magistrála sl:Transsibirska železnica sr:Транссибирска железница sv:Transsibiriska järnvägen tr:Trans Sibirya Demiryolu vi:Đường sắt xuyên Siberi zh:西伯利亞鐵路
Sujets connexes
Agnès Rosenstiehl   Alexandre III de Russie   Baïkal Amour Magistral   Blaise Cendrars   Canadien Pacifique   Chemin de fer de l’Est chinois   Civilisation chinoise   Corée du Nord   Corée du Sud   Harbin   Irkoutsk   Khabarovsk   Kouzbass   Lac Baïkal   Liaison ferroviaire intercoréenne   Locomotive Mallet   Locomotive compound   Mandchourie   Marine russe   Mongolie   Moscou   Oufa   Oulan-Bator   Oural   Pékin   Russe   Russie   République populaire de Chine   Samara (Russie)   Sibérie   Taïga   Vladivostok   Zlatoust  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^