Prost Grand Prix

Infos
Image:Prost logo.gif Prost Grand Prix est une ancienne écurie de Formule 1 française (anciennement Ligier) fondée et dirigée par Alain Prost en 1997 jusqu'en 2001.
Prost Grand Prix

Image:Prost logo.gif Prost Grand Prix est une ancienne écurie de Formule 1 française (anciennement Ligier) fondée et dirigée par Alain Prost en 1997 jusqu'en 2001.

Historique

Alain Prost avec le Premier Ministre Lionel Jospin et Marie-George Buffet au GP de France à Magny-Cours en 2000 La "première" Prost, AP01 de 1998 Musée Peugeot de Sochaux Moteur Peugeot A18 V10 de 2 998 cm³ F1 (AP03) Prost Grand Prix est l'émanation de l'ancienne écurie Ligier. Cette dernière, propriété du directeur de l'écurie de Formule 1 Benetton Flavio Briatore depuis le printemps 1994 (qui rachète l'écurie uniquement pour recupèrer le contrat moteur avec Renault Sport puis la revendre), est rachetée le 13 février 1997 pour 12 millions de dollars par l'ancien pilote de Formule 1 Alain Prost, qui la rebaptise de son nom. Le rachat de Ligier par Prost s'accompagne d'un partenariat payant d'une durée de trois saisons signé avec Peugeot Sport, à compter de la saison de Formule 1 1998. Prost comptait au début sur un engagement avec fourniture de moteurs gratuits sur cinq saisons de Peugeot, comme la plupart des partenariats avec un grand constructeur, mais le motoriste s'est ravisé au dernier moment. En attendant, l'écurie Prost Grand Prix effectue ses débuts en Formule 1 en Championnat du monde de Formule 1 1997 avec des moteurs Mugen-Honda, un chassis siglé JS45 (JS étant le nom de code traditionnel des monoplaces Ligier), et des pneumatiques Bridgestone (Flavio Briatore était parvenu à décrocher un fructueux partenariat d'écurie de développement avec le manufacturier japonais avant de vendre l'écurie à Alain Prost). Cette première saison est plus que prometteuse puisque Olivier Panis pointe un temps à la troisième place du championnat avant d'être victime d'un grave accident au Grand Prix du Canada. Son remplaçant, l'Italien Jarno Trulli, se mettra également en évidence en menant le Grand Prix d'Autriche plus tard dans la saison. La saison 1998 est celle des véritables débuts de l'écurie, qui entame son partenariat avec Peugeot Sport et aligne sa première monoplace, la F1 Prost AP 01. Prost GP perd logiquement son statut d'écurie de développement Bridgestone au profit de McLaren-Mercedes. Mais la saison tourne au fiasco, avec un seul petit point marqué par Jarno Trulli au Grand Prix de Belgique sous la pluie. En 1999, avec la F1 Prost AP 02, les performances s'améliorent (signalons notamment le podium de Jarno Trulli au Nurburgring lors d'une course devenue loterie) tandis que Peugeot commence à s'interroger sur la suite à donner à son engagement en Formule 1. L'année 2000 est celle de la rupture entre Prost et Peugeot. Tandis que les pilotes Jean Alesi et Nick Heidfeld doivent se battre avec une monoplace rétive (ils ne marqueront pas le moindre point de toute la saison), l'écurie est déchirée par les luttes internes entre Prost et son motoriste. Le conflit culmine lors des premiers essais du Grand Prix de France, avec une courte grève symbolique des hommes de Peugeot, lassés des critiques régulières à leur encontre. Sans surprise, Peugeot annonce son retrait de la Formule 1 tandis que Prost GP est dans l'obligation de trouver un autre motoriste pour 2001. Pour 2001, Prost GP signe un accord de fourniture moteur avec Ferrari. Le V10 Ferrari 049C (rebadgé « Acer » du nom d'un sponsor de l'écurie) est un gage de performance et de fiabilité, mais son prix (le Ferrari est beaucoup plus cher que le Peugeot A20, avec une facture de 28 millions de dollars rien que pour la saison 2001), vient alourdir le budget d'une équipe qui a perdu de nombreux sponsors, notamment le sponsor titre, au cours des mois passés. L'écurie passe aux pneus Michelin. Signe des temps, Prost GP est obligé d'engager le pilote payant argentin Gaston Mazzacane pour essayer de boucler son budget. Alesi obtiendra des temps excellents durant les essais d'intersaisons grâce à des gommes ultra-tendres fournies par le manufacturier de pneus, et ceci afin d'aider Prost à attirer de nouveaux sponsors. Mais ce sera une nouvelle saison loin des meilleurs, et qui sera marquée par de nombreux changements de pilotes : le peu véloce Mazzacane est rapidement remplacé par Luciano Burti en provenance de Jaguar Racing, suite à un accord de début de saison avec cette écurie qui a pris Pedro de la Rosa ainsi que son sponsor Repsol à Prost juste avant le premier GP ; Burti sera lui-même remplacé par Tomáš Enge après un accident au GP de Belgique ; quant à Jean Alesi, il claquera la porte à mi-saison pour être remplacé par Heinz-Harald Frentzen. L'écurie est finalement placée en liquidation judiciaire le 15 janvier 2002 (cf. Jean-Luc Gripond).

Pilotes

-1997 : Olivier Panis, Shinji Nakano, Jarno Trulli
-1998 : Olivier Panis, Jarno Trulli
-1999 : Olivier Panis, Jarno Trulli
-2000 : Jean Alesi, Nick Heidfeld
-2001 : Jean Alesi, Gaston Mazzacane, Luciano Burti, Heinz-Harald Frentzen, Tomáš Enge

Résultats au championnat du monde des constructeurs

Principaux résultats

Olivier Panis au Grand Prix du Canada 1998 Jean Alesi au Grand Prix de France 2001 Deuxième place :
-1997 : Grand Prix d’Espagne
-1999 : Grand Prix d’Europe Troisième place :
-1997 : Grand Prix du Brésil Quatrième place :
-1997 : Grand Prix de Monaco
-1997 : Grand Prix d’Allemagne Cinquième place :
-1997 : Grand Prix d’Australie
-2001 : Grand Prix du Canada Sixième place :
-1997 : Grand Prix du Canada
-1997 : Grand Prix de Hongrie
-1997 : Grand Prix du Luxembourg
-1998 : Grand Prix de Belgique
-1999 : Grand Prix du Brésil
-1999 : Grand Prix d’Espagne
-1999 : Grand Prix d’Allemagne
-2001 : Grand Prix de Monaco
-2001 : Grand Prix d’Allemagne

Bibliographie

-2003 : Prost Grand Prix : vérités secrètes, Renaud de Laborderie, Solar

Voir aussi

- Ligier
- Alain Prost
- Formule 1
- Écuries de Formule 1
- Musée de l'Aventure Peugeot ==
Sujets connexes
Alain Prost   Argentine   Benetton (Formule 1)   Bridgestone   Championnat du monde de Formule 1 1997   Championnat du monde de Formule 1 1998   Championnat du monde de Formule 1 1999   Championnat du monde de Formule 1 2000   Championnat du monde de Formule 1 2001   Circuit de Nevers Magny-Cours   Ferrari (automobile)   Flavio Briatore   Formule 1   France   Gaston Mazzacane   Grand Prix automobile d'Allemagne   Grand Prix automobile d'Australie   Grand Prix automobile d'Autriche   Grand Prix automobile d'Espagne   Grand Prix automobile d'Europe   Grand Prix automobile de Belgique   Grand Prix automobile de France   Grand Prix automobile de France 2001   Grand Prix automobile de Hongrie   Grand Prix automobile de Monaco   Grand Prix automobile du Brésil   Grand Prix automobile du Canada   Grand Prix automobile du Canada 1998   Grand Prix automobile du Luxembourg   Heinz-Harald Frentzen   Italie   Jaguar Racing   Jarno Trulli   Jean-Luc Gripond   Jean Alesi   Ligier   Lionel Jospin   Luciano Burti   Marie-George Buffet   Michelin   Mugen Motorsports   Musée de l'Aventure Peugeot   Nick Heidfeld   Olivier Panis   Pedro de la Rosa   Peugeot   Pneumatique   Renault Sport   Shinji Nakano   Sochaux   Tomáš Enge   V10  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^