Yannick Dalmas

Infos
Yannick Dalmas (né le 28 juillet 1961 au Beausset Var) est un ancien pilote automobile français. Auteur d'un modeste passage en Formule 1, il s'est surtout distingué dans les épreuves d'endurance, et a notamment remporté à quatre reprises les 24 Heures du Mans.
Yannick Dalmas

Yannick Dalmas (né le 28 juillet 1961 au Beausset Var) est un ancien pilote automobile français. Auteur d'un modeste passage en Formule 1, il s'est surtout distingué dans les épreuves d'endurance, et a notamment remporté à quatre reprises les 24 Heures du Mans.

Biographie

Après des débuts prometteurs en moto, puis dans le championnat de Formule Renault, qui avait lancé la carrière d'Alain Prost trois ans plus tôt, Yannick Dalmas remporte ce championnat l'année suivante, en totalisant sept victoires au cours de la saison. Ses bons résultats attirent l'attention d'Hugues de Chaunac, qui l'engage pour la saison 1985 dans son écurie Oreca de Formule 3, aux côtés de Pierre-Henri Raphanel. Les deux coéquipiers rafflent tout et terminent aux deux premières places du championnat. Yannick termine second. Ce n'est que partie remise, puisque la saison suivante, il remporte six des onze courses et le titre, en battant notamment Jean Alesi. En 1987, il commence la saison en Formule 3000, toujours au sein de l'équipe Oreca d'Hugues de Chaunac, et obtient de bons résultats (une pole position, deux victoires), avant que Gérard Larrousse ne lui donne l'opportunité de débuter en Formule 1 sur la seconde Lola que son écurie engage spécialement pour la fin de la saison. Yannick Dalmas débute donc en Formule 1 en cours de saison, au Grand Prix du Mexique 1987 et obtient de bon résultats pour un débutant, qui ne dispose pas, qui plus est, de la meilleure voiture : trois courses, trois qualifications et une cinquième place au Grand Prix d'Australie. En quatre saisons de Formule 1 entre 1987 et 1990 et deux grands prix en 1994, il n'a disputé que 23 Grands Prix, et n'a remporté aucune victoire. Il n'est même jamais parvenu à monter sur le podium et a terminé une seule fois dans les points. Il n'a obtenu aucune pôle position et ni meilleur tour en course. Il n'a jamais été classé au championnat du monde de Formule 1, puisqu'il n'a pu marquer les points qu'aurait dû lui valoir sa cinquième place australienne, n'ayant pas disputé suffisamment de courses dans la saison. La saison 1991, Yannick Dalmas ne la fera pas en Formule 1. Convaincu, après trois saisons difficiles, perturbées par des maladies, qu'il ne conservera pas son volant, il ne résiste pas longtemps aux yeux doux que lui fait Peugeot pour courir sur la 905 en Sport-Prototypes. Associé à l'ancien champion du monde de Formule 1 Keke Rosberg, Dalmas brille dès sa première saison en remportant deux manches du championnat du monde. Il sera associé l'année suivante à l'ancien pilote de Formule 1 Derek Warwick et la paire d'anciens pilotes de F1 va offrir à l'écurie française, dirigée alors par Jean Todt, les titres de champion du monde pilotes et constructeurs. Yannick et Derek s'imposeront à Silverstone, à Suzuka et surtout aux 24 Heures du Mans (associés à Mark Blundell). En 1993, la faillite du championnat oblige Peugeot à ne faire courir ses 905 qu'au Mans, où Yannick (associé à Teo Fabi et Thierry Boutsen) obtiendra une belle deuxième place derrière l'autre Peugeot officielle. Privé de volant, Dalmas se rabat sur le championnat de France de Tourisme dans lequel il signera trois victoires en deux ans. Mais Yannick renouera avec la victoire aux 24 Heures du Mans associé à Mike Haywood et Mauro Baldi, sur Porsche 962. C'est alors que la Formule 1 réapparaît pour Yannick en 1994 lorsque Gérard Larrousse fait appel à lui pour les Grand Prix d'Italie et du Portugal, qui sera sa dernière course disputée en Formule 1. En 1995, il intègre le Team Joest et court dans le championnai allemand DTM. C'est l'année où il remporte sa troisième victoire au Mans au volant d'une McLaren F1 GTR associé à l'ancien pilote de Formule 1 finlandais J.J. Lehto et Sekiya. En 1996, toujours au sein de la même écurie, il participe au championnat ITC. Les deux saisons suivantes, il dispute le championnat FIA GT sur une Porsche du Roock Racing et remporte la victoire aux 12 heures de Sebring 1997 avec une Ferrari 333SP. En 1999, Dalmas est engagé par BMW dans le championnat ALMS, en même temps que Joachim Winkelhock et Pierluigi Martini. Le trio l'emporte aux 24 Heures du Mans (quatrième victoire pour Dalmas).

Principales victoires

-1984 : champion de Formule Renault (sept victoires)
-1986 : champion de France de Formule 3, (six victoires en onze courses)
-1992 : 24 Heures du Mans (Peugeot 905),
-1994 : 24 Heures du Mans (Porsche 962LM)
-1995 : 24 Heures du Mans (McLaren F1-GTR)
-1999 : 24 Heures du Mans (BMW LMR)

Lien externe

- Catégorie:pilote automobile français Catégorie:Pilote de Formule 1 Catégorie:Pilote de DTM Catégorie:Vainqueur 24 heures du Mans Catégorie:naissance en 1961 bg:Яник Далмас de:Yannick Dalmas en:Yannick Dalmas fi:Yannick Dalmas it:Yannick Dalmas ja:ヤニック・ダルマス nl:Yannick Dalmas pt:Yannick Dalmas sl:Yannick Dalmas sv:Yannick Dalmas
Sujets connexes
Alain Prost   Alexander Wurz   Allan McNish   American Le Mans Series   Bertrand Gachot   Championnat de France de Formule 3   Christophe Bouchut   Circuit de Silverstone   Circuit de Suzuka   Davy Jones (pilote)   Derek Warwick   Emanuele Pirro   Eric Hélary   Formule 1   Formule 3   Formule 3000   Formule Renault   Frank Biela   Geoff Brabham   Grand Prix automobile d'Australie   Grand Prix automobile d'Italie   Grand Prix automobile du Mexique   Grand Prix automobile du Portugal   Gérard Larrousse   Jean Alesi   Jean Todt   Joachim Winkelhock   Johnny Herbert   Keke Rosberg   Laurent Aïello   Le Beausset   Lola Cars   Mark Blundell   Mauro Baldi   McLaren F1   Peugeot   Peugeot 905   Pierluigi Martini   Pierre-Henri Raphanel   Porsche   Porsche 962   Sport-Prototypes   Stéphane Ortelli   Teo Fabi   Thierry Boutsen   Tom Kristensen   Var (département)   Volker Weidler   Yannick Dalmas  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^