Karst

Infos
Exemple de paysage karstique Le karst est un paysage façonné dans des roches solubles carbonatées. Ce n'est pas une roche mais bien un paysage qui peut se développer dans le calcaire (principalement), le marbre, la dolomie ou encore la craie. Les paysages karstiques sont caractérisés par des formes de corrosion de surface, mais aussi par le développement de cavités par les circulations d'eaux souterraines. L'étude du karst est la karstologie et l'adjec
Karst

Exemple de paysage karstique Le karst est un paysage façonné dans des roches solubles carbonatées. Ce n'est pas une roche mais bien un paysage qui peut se développer dans le calcaire (principalement), le marbre, la dolomie ou encore la craie. Les paysages karstiques sont caractérisés par des formes de corrosion de surface, mais aussi par le développement de cavités par les circulations d'eaux souterraines. L'étude du karst est la karstologie et l'adjectif « karstique » désigne ce qui est relatif au karst. Le karst est le terrain de pratique privilégié des spéléologues.

Étymologie

Le mot karst vient de Kras, région slovène de plateaux calcaires au modelé caractéristique. Le mot fut germanisé en "karst" quand le pays fut intégré à l'empire austro-hongrois. La notion de karst fut introduite en 1893 par Jovan Cvijic dans son livre Das Karstphänomen.

La karstification

La roche est façonnée par dissolution, c'est ce qu'on appelle la karstification. Les réactions chimiques responsables de la dissolution des carbonates sont les suivantes :
- Dissolution du dioxyde de carbone : CO2 + H20 H2CO3
- Dissociation aqueuse de l'acide carbonique : H2CO3 + H2O -> H3O+ + HCO3-
- Attaque acide des carbonates ("calcaires") : H3O+ + CaCO3 Ca2+ + HCO3- + H20
- Equation bilan : CO2 + H20 + CaCO3 Ca2+ + 2 HCO3- On observera que dans la teneur en hydrogénocarbonate, un atome de carbone provient de la matrice calcaire et que l'autre provient du gaz carbonique (surtout d'origine biogénique car la concentration de ce dernier dans le sol est beaucoup plus importante que dans l'atmosphère). Ces deux sources sont d'ailleurs différentiables par leur teneurs en isotopes du carbone (ségrégation du carbone 13 par les êtres vivants). La dissolution, et donc la formation du modelé karstique, est donc favorisée par :
- l'abondance de l'eau ;
- la teneur de l'eau en CO2 (qui augmente avec la pression) ;
- la faible température de l'eau (plus une eau est froide, plus elle est chargée en gaz donc en CO2) ;
- les êtres vivants (qui rejettent du CO2 dans le sol par la respiration ce qui renforce considérablement sa teneur) ;
- la nature de la roche (fracturations, composition des carbonates, etc.) ;
- le temps de contact eau-roche. Une région froide, humide et calcaire a donc plus de chance de développer un relief de karst. Cependant, on retrouve ce modelé sur l'ensemble du globe, comme dans des régions chaudes et humides.

La formation des stalactites et des stalagmites

Lorsque l'eau, chargée de gaz et de calcaire dissout, arrive dans une cavité plus importante que les fissures par lesquelles elle est passée (fissures et diaclases provoquées par les mouvements tectoniques ou par la gélifraction en surface par exemple), elle se dégaze. Alors, le carbonate de calcium contenu dans chaque goutte doit se recristalliser, soit sous forme de stalactite au plafond de la cavité, soit sous forme de stalagmite au sol (moyen mnémotechnique pour ne pas confondre les deux : la stalactite tombe du toit; la stalagmite monte). Si vous êtes attentifs, vous pouvez observer des stalactites en formation dans les couloirs du métro parisien. Évidemment, elles n'ont pas le charme de celles que l'on peut voir dans les grottes ! De plus, elles sont souvent nettoyées et donc peu volumineuses.

Les formes du relief karstique

Les régions karstiques comportent des formes de relief bien particulières comme les dolines et ouvalas, les poljes, les ponors, les poljes les canyons, les lapiés, les avens, les vallées sèches ou encore les pertes et les résurgences. On peut trouver aussi des reculées, voire des cirques d'érosion karstique comme le cirque de Ramon, près de la ville israélienne de Mitzpe Ramon. Le karst représente 20% des terres émergées. En France, le modelé karstique est présent sur presque la moitié du territoire (Alpes, Pyrénées, Jura, Préalpes provençales, plateau lorrain, Bassin parisien, Bassin aquitain, ...).

Sites notables

Certains modelés karstiques sont très fameux, comme par exemple :
- la baie d'Along au Viêt Nam (karst à tourelle ennoyé ensuite par la mer) ;
- la grotte Cosquer en France (le niveau de la mer n'a pas toujours été celui que nous connaissons aujourd'hui. En période glaciaire, il était bien plus bas : la grotte Cosquer n'était pas sous les eaux. Aujourd'hui, sous l'eau, à proximité de la grotte Cosquer, on retrouve des dolines, etc. témoignant de la karstification de la région à une époque antérieure) ;
- le site de Montpellier-le-Vieux où l'on peut observer des arches et des tourelles karstiques (une séquence du film La Grande Vadrouille y fut tournée) ;
- le lac de Stymphale en Grèce (rendu célèbre par le cinquième travail d'Hercule)
- les ares de l'Anie dans la vallée de Barétous en France (64), un des "déserts" européens
- le désert de Platé, dans les montagnes du Faucigny en Haute-Savoie dans la réserve naturelle de Sixt-Passy, est l'un des plus grands réseaux de grotte d'Europe.

Quelques sites karstiques dans le monde

-Plateau de Kras, Slovénie
-Province de Trieste, Italie
-Alpes Slovénie
-Alpes en nord-est de l'Italie
-Dalmatie, Lika, Gorski Kotar, Kvarner en Croatie
-Mammoth Cave, Kentucky, USA
-Plateau Ozark, Missouri et Arkansas, États-Unis
-Péninsule de Floride, États-Unis
-Plateau de Cumberland, Tennessee, États-Unis
-Le massif du Dachstein en Styrie, Autriche
-En France, Massif du Vercors, Massif de la Chartreuse, les différents Causses dont : Causse Méjean, ...
-El Torcal à Antequera, Espagne,
-Péninsule du Yucatan, Mexique
-la Wallonie, le sud du Bassin versant de la Meuse
-Région d'Arecibo, Porto Rico
-Moravie
-Burren, Irlande
-Région de Guilin et Yangshuo, Chine
-Parc national de Gunung Mulu, Malaisie
-Baie d'Along, Viêt Nam
-Saint-Elzéar (Baie des Chaleurs), Québec/Canada

Bibliographie

- J. Nicod, Pays et paysages du calcaire, PUF, 1972 (épuisé)
- J.-N. Salomon, Précis de karstologie, Presses Universitaires de Bordeaux, coll. Scieteren
- Revue "Historiens et Géographes" n°370 (un article)

Voir aussi

-
-
- Catégorie:spéléologie ca:Relleu càrstic cs:Kras de:Karst (Geologie) en:Karst topography es:Karst et:Karst he:קארסט hr:Krš id:Karst it:Carsismo ja:カルスト地形 pl:Kras (geologia) pt:Carste ru:Карст sl:Kras sv:Karst tr:Karst vi:Carxtơ zh:喀斯特地形
Sujets connexes
Acide carbonique   Alpes   Antequera   Arecibo   Arkansas   Bassin aquitain   Bassin parisien   Bassin versant de la Meuse   Burren   Calcaire   Canyon   Carbonate   Causse Méjean   Chaos de Montpellier-le-Vieux   Cirque naturel   Craie   Croatie   Dalmatie   Dioxyde de carbone   Dissolution   Doline   Dolomie   Eau   Floride   Grotte   Grotte Cosquer   Guilin   Gélifraction   Haute-Savoie   Irlande   Isotope   Italie   Karstologie   Kentucky   La Grande Vadrouille   Lapiaz   Lorraine   Malaisie   Marbre   Massif de la Chartreuse   Massif du Dachstein   Massif du Jura   Massif du Vercors   Mexique   Missouri (État)   Mitzpe Ramon   Mnémotechnique   Modelé (géologie)   Ouvala   Perte (hydrologie)   Plateau de Cumberland   Ponor   Porto Rico   Provence   Province de Trieste   Préalpes   Pyrénées   Péninsule   Reculée   Roche   République populaire de Chine   Résurgence   Slovénie   Spéléologie   Stalactite   Stalagmite   Stymphale   Styrie (Land)   Tectonique   Tennessee   Vallées sèches   Viêt Nam   Wallonie  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^