Michael Haydn

Infos
Michael Haydn Michael Haydn est un compositeur autrichien, né le 14 septembre 1737 à Rohrau (Autriche) et décédé le 10 août 1806 à Salzbourg. Il est le frère cadet de Joseph Haydn.
Michael Haydn

Michael Haydn Michael Haydn est un compositeur autrichien, né le 14 septembre 1737 à Rohrau (Autriche) et décédé le 10 août 1806 à Salzbourg. Il est le frère cadet de Joseph Haydn.

Biographie

Il reçoit son éducation musicale dans la maîtrise de la cathédrale Saint-Étienne de Vienne, dirigée par Georg von Reutter. Il étudie également le violon et l’orgue. Il complète ensuite son éducation au séminaire jésuite. Après avoir occupé divers emplois de maître de chapelle, il finit par être nommé maître de concert et compositeur à la cour du prince archevêque de Salzbourg, en 1763. Comme son frère Joseph, il a l'estime de Mozart qui a beaucoup étudié ses compositions. En 1777, il devient organiste de la cathédrale de Salzbourg et a notamment pour élèves Carl Maria von Weber et Anton Diabelli.

Œuvres

Ses œuvres comportent plus de huit cents compositions, essentiellement religieuses. Dans ce total distinguons les 150 compositions instrumentales, dont 41 symphonies. C’était un homme timide et réservé qui fuyait les éloges du public, ce qui explique en partie pourquoi il a pu tomber dans l’oubli. Cependant, ses contemporains parlent de lui comme d’un artiste qui, particulièrement au niveau de la musique sacrée, se situe au tout premier rang. On relèvera notamment son superbe et solennel Requiem de 1771 joué à Salzbourg tandis que parmi le public se trouvaient Mozart père et fils. Il est indubitable que le Requiem de Mozart, composé en 1791, s'inspire par sa texture orchestrale, ses harmonies, ses équilibres architecturaux, aussi bien du Requiem de Michael Haydn créé vingt ans plus tôt que de celui d'Antonio Rosetti (daté de 1776).

Symphonies

- Perger 6 en la majeur - (I. Allegro molto, II. Menuetto - Trio, III. Andante, IV. Finale. Allegro molto)
- Perger 9 en si bémol majeur - (I. Allegro assai, II. Andantino, III. Menuet - Trio, IV. Finale. Allegro molto)
- Perger 16 en sol majeur - (I. Allegro con spirito, II. Andante sostenuto, III. Finale. Allegro molto) 1788
- n° 34 en mi bémol majeur (Perger 26) - (I. Allegro con brio, II. Adagietto, III. Finale-Fugato. Allegro)
- n° 35 en sol majeur (Perger 27) - (I. Allegro spirituo, II. Andante, III. Finale. Presto)
- n° 36 en si bémol majeur (Perger 28) - (I. Allegro con fuoco, II. Andante con espressione, III. Finale. Rondo. Presto molto)
- n° 37 en ré majeur (Perger 29) - (I. Vivace, II. Andantino, III. Finale. Allegro assai)
- n° 38 en fa majeur (Perger 30) - (I. Allegro molto, II. Andantino, III. Finale. Allegro scherzante)
- n° 39 en ut majeur (Perger 31) - (I. Allegro con spirituo, II. Andante, III. Finale. Fugato. Molto vivace) ==
Sujets connexes
Anton Diabelli   Antonio Rosetti   Carl Maria von Weber   Cathédrale Saint-Étienne de Vienne   Compositeur   Joseph Haydn   Jésuite   Michael Hayden   Musique sacrée   Organiste   Orgue   Rohrau   Salzbourg   Violon   Wolfgang Amadeus Mozart  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^