Institut de technologie agroalimentaire

Infos
L\'Institut de technologie agroalimentaire (ITA) est une organisation québécoise spécialisée dans l'enseignement et la recherche en agroalimentaire. Il relève du Ministère de l'Agriculture, des pêcheries et de l'alimentation du Québec du Québec (MAPAQ). Il se targue d'avoir réalisé des projets en :
- agriculture biologique ;
- agroforesterie ;
- agroenvironnement ;
- géomatique, télédétection, automatisation et agriculture de précision.
Institut de technologie agroalimentaire

L\'Institut de technologie agroalimentaire (ITA) est une organisation québécoise spécialisée dans l'enseignement et la recherche en agroalimentaire. Il relève du Ministère de l'Agriculture, des pêcheries et de l'alimentation du Québec du Québec (MAPAQ). Il se targue d'avoir réalisé des projets en :
- agriculture biologique ;
- agroforesterie ;
- agroenvironnement ;
- géomatique, télédétection, automatisation et agriculture de précision.

Mission

Bien que l'ITA fasse de la recherche en agroalimentaire (amélioration des races bovines, par exemple), il est avant tout un centre de formation collégiale spécialisé en agroalimentaire. Les futurs agriculteurs et horticulteurs y trouvent une formation orientées vers leurs besoins professionnels.

Installations

L'ITA possède deux campus :
- Campus de St-Hyacinthe ;
- Campus de La Pocatière. Chaque campus dispense des cours et possède un centre de documentation qui donne accès à différentes ressources documentaires.

Historique

Perspective historique

Dans le Québec fortement rural d'avant la Révolution tranquille, les activités agricoles étaient considérées comme principalement dévolues aux hommes peu cultivés, lesquels héritaient souvent de leurs parents agriculteurs (au Québec, le terme cultivateur était interchangeable avec le terme agriculteur). En conjonction avec d'autres intiatives en techniques agroalimentaires, l'ITA a donné ses lettres de noblesse à l'activité agricole. L'ITA est à l'origine de deux écoles, l'une à St-Hyacinthe et l'autre à La Pocatière. Les deux écoles fusionneront en avril 2003 pour former l'ITA.

St-Hyacinthe

L'École de Laiterie ouvre ses portes à Saint-Hyacinthe le 27 novembre 1892. Elle accueille annuellement 200 élèves qui souhaitent se spécialiser dans les activités laitières (inspection et transformation). L'année 1962 voit la fondation de l'Institut de technologie agricole, lequel accueille 20 élèves la première année. L'institut aménage dans de nouveaux locaux en septembre 1966, ce qui lui permet d'accueillir plus de 150 élèves. Il change de nom au gré des années pour devenir l'Institut de technologie agroalimentaire. L'institut jouit d'un partenariat avec Cintech agroalimentaire, entreprise de service en agroalimentaire dont les locaux et l'usine pilote sont installés à même la batisse de l'ITA.

La Pocatière

Première école d'enseignement agricole au Canada et seconde en Amérique du Nord, l'école fondée par l'abbé François Pilote débute à La Pocatière en 1859. L'abbé y inaugure des cours d'agriculture de niveau primaire. En 1912, un édifice est construit pour répondre aux besoins spécifiques en formation de sa clientèle. On y offre des cours dits moyens et de l'enseignement universitaire. En juillet 1962, le Gouvernement du Québec instaure les programmes de technologie agricole et fonde l'Institut de technologie agroalimentaire de La Pocatière.

Programmes

En 2005, l'ITA propose sept programmes:
- Gestion et exploitation d'entreprise agricole
- Technologie des productions animales
- Technologie de la production horticole et de l'environnement
- Paysage et commercialisation en horticulture ornementale (Campus de Saint-Hyacinthe seulement)
- Technologie du génie agromécanique (Campus de Saint-Hyacinthe seulement)
- Technologie de la transformation des aliments
- Techniques équines (Campus de La Pocatière seulement) Un élève diplômé, s'il a les prérequis universitaires, peut poursuivre des études dans les programmes en agroalimentaire offerts à l'Université Laval et à l'Université McGill. L'ITA offre des programmes de formation continue, il propose également des activités de formation et de recherche multidisciplinaire qui se déroulent en coopération avec différentes organisations situées dans différents pays. ==
Sujets connexes
Agriculture   Cintech agroalimentaire   CÉGEP   Environnement   Foresterie   Géomatique   Horticulture   La Pocatière   Québec   Révolution tranquille   Saint-Hyacinthe   Télédétection   Université Laval   Université McGill  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^