Place des Arts

Infos
La Place des Arts, à Montréal. La Place des Arts est un des plus vastes complexes culturels et artistiques au Québec et au Canada. Située au centre-ville de Montréal, au Québec, la Place des Arts compte cinq salles dont la Salle Wilfrid-Pelletier, qui, avec ses 3000 sièges, est la plus grande salle polyvalente au pays, et le Théâtre Maisonneuve.
Place des Arts

La Place des Arts, à Montréal. La Place des Arts est un des plus vastes complexes culturels et artistiques au Québec et au Canada. Située au centre-ville de Montréal, au Québec, la Place des Arts compte cinq salles dont la Salle Wilfrid-Pelletier, qui, avec ses 3000 sièges, est la plus grande salle polyvalente au pays, et le Théâtre Maisonneuve.

Historique

Son nom provient d'un ancien atelier appartenant au sculpteur Armand Vaillancourt, qui fut fermé par la fameuse Loi du cadenas du premier ministre québécois de l'époque, Maurice Duplessis. En effet, les artistes qui fréquentaient cet atelier furent soupçonnés d'appuyer les communistes, ce qui entraînait immédiatement la censure de la part de l'État. Le 25 octobre 1954, Jean Drapeau est élu maire de Montréal. Sept mois plus tard, il réunit vingt-quatre hommes d'affaires afin de les convaincre de la nécessité de doter Montréal d'une salle de concert qui corresponde à ses besoins et ses aspirations. Le projet de la Place des Arts est amorcé. 22 août 1955 : Rencontre du maire de Montréal, Jean Drapeau et du premier ministre du Québec, Maurice Duplessis, qui accepte de créer une corporation dont le mandat est de construire et d'administrer une salle de concert à Montréal. Le premier ministre du Québec accepte également d'assumer le tiers du coût de la construction 2 février 1956 : Sanction par le Lieutenant-gouverneur du Québec de la Loi pour l'établissement et l'administration d'une salle de concert à Montréal. 15 mars 1957 Octroi des lettres patentes à la Corporation Sir-Georges-Étienne-Cartier, organisme responsable de l'administration de la salle de concert. 10 juin 1958 : Choix de la firme d'architectes Affleck, Desbarats, Dimakopoulos, Lebensold, Michaud et Sise pour la construction de la Grande Salle, subséquemment nommée Salle Wilfrid-Pelletier. 11 mars 1959 : Présentation des premières esquisses au public. 26 avril 1960 : Engagement du premier ministre du Québec à donner à la Corporation les terrains appartenant à la province. Ces terrains et les édifices qu'ils comprennent avaient été cédés au gouvernement en 1946, par la Communauté des Sœurs de la Charité de l'Hôpital Général de Montréal. La Corporation acquiert également des terrains appartenant à la Commission des Écoles catholiques de Montréal. 29 décembre 1960 : Choix de la firme d'architectes David, Barott et Boulva pour la construction des stationnements et services souterrains. 3 février 1961 : Proclamation du gagnant du concours de la création du symbole de la Place des Arts, Gilles Robert. Le logo représente une forme abstraite de la lettre A, première lettre du mot art. Les trois points symbolisent les trois salles de spectacle (la Grande Salle et les deux futurs théâtres) dans leur position respective sur le site de la Place des Arts. Le logo sera modernisé par le graphiste Pierre-Yves Pelletier au cours des années 80, reflétant l'évolution de la Place des Arts. 11 février 1961 : Première levée de terre marquant le début officiel des travaux de construction de la Grande Salle. 21 septembre 1963 : Inauguration officielle de la Grande Salle par un concert de l'Orchestre symphonique de Montréal, dirigé par Wilfrid Pelletier et Zubin Mehta. Wilfrid Pelletier dirige, en première audition, une œuvre spécialement commandée à Jean Papineau-Couture, et Zubin Mehta dirige la Première Symphonie de Gustav Mahler. Dès sa première année d'existence, la Grande Salle de la rue Ste-Catherine s'affirme comme un lieu privilégié pour les arts d'interprétation. L'Orchestre symphonique de Montréal et Les Grands Ballets Canadiens commencent à y présenter leurs séries régulières; les Feux Follets, Jean-Pierre Ferland, le Ballet national du Canada, le Théâtre de Quat'Sous, le Montreal Bach Choir, les Jeunesses Musicales du Canada, l'Opera Guild, de même que Gilles Vigneault et Claude Léveillée, entre autres, y sont acclamés à tour de rôle, assurant ainsi à la place un caractère varié et prestigieux. Au cours de cette première saison de la Place des Arts, les troupes internationales telles que le ballet Bolchoï, l'American Ballet Theatre et le Ballet folklorico de Mexico, d'importantes compagnies de théâtre comme la Royal Shakespeare Company et de célèbres artistes de variétés dont Joséphine Baker, Harry Belafonte et Miles Davis adoptent avec enthousiasme la Grande Salle. 14 juillet 1964 : Sanction par le gouvernement du Québec de la Loi créant la Régie de la Place des Arts succèdant à la loi de la Corporation Sir-Georges-Étienne-Cartier. À cette époque, certaines étapes historiques des scènes culturelle et montréalaise ponctuent l'évolution de la Place des Arts. 1963 : L'Orchestre symphonique de Montréal est le premier organisme culturel à s'installer à la Place des Arts à titre de compagnie résidante. 1964 : Résidence des Grands Ballets Canadiens à la Place des Arts. On annonce cette même année que Montréal accueillera l'Exposition universelle et internationale de 1967. 12 juillet 1965 : Première exposition présentée par le Musée d'art contemporain de Montréal au Château Dufresne. L'institution muséale, créée par le ministère des Affaires culturelles du Québec (MACQ), propose les œuvres d'Artistes de Montréal. 1966 : Fondation de la Société de musique contemporaine du Québec (SMCQ) grâce à l'initiative de Wilfrid Pelletier. La SMCQ a pour mandat de diffuser et de promouvoir la musique contemporaine, tant internationale que canadienne. 14 octobre 1966 : Inauguration de la station de métro Place-des-Arts dans le cadre de l'inauguration officielle du métro de Montréal. Le réseau est composé de trois lignes, dont la ligne 1 qui comprend la station Place-des-Arts, sur le tronçon alors délimité par les stations Atwater et Frontenac. 1967 : L'Exposition universelle et internationale de Montréal de 1967, familièrement appelée Expo 67, se déroule du 28 avril au 27 octobre sous le thème «Terre des Hommes». Rattaché à l'Expo 67, le Festival mondial se déroule principalement à la Place des Arts. L'année 1967 marque donc un temps fort dans la jeune existence de la Place des Arts. Deux nouvelles salles sont inaugurées pour le Festival mondial d'Expo 67 : le Théâtre Maisonneuve et le Théâtre Port-Royal. Les manifestations du festival ont lieu dans les trois salles où sont présentés des spectacles de toutes les disciplines des arts d'interprétation. 3 mai 1966 : Début des travaux de construction de l'édifice des théâtres abritant le Théâtre Maisonneuve et le Théâtre Port-Royal, selon les plans des architectes David, Barott et Boulva. 13 juin 1966 : On donne le nom de Salle Wilfrid-Pelletier à la Grande Salle, en l'honneur du célèbre chef d'orchestre. 30 avril 1967 : Inauguration du Théâtre Maisonneuve avec le spectacle Saint-Exupéry et les hommes, par Jean-Louis Barrault, le Théâtre de France et le Théâtre du Nouveau Monde, d'après l'œuvre de Saint-Exupéry. 2 mai 1967 : Première manifestation culturelle au Théâtre Port-Royal avec l'ensemble du théâtre folklorique Hailé Sélassié 1, sous la présidence de Hailé Sélassié 1, empereur d'Éthiopie. 3 mai 1967 : Inauguration officielle du Théâtre Port-Royal par la Société Pro Musica qui présente l'Orchestre de chambre McGill avec le flûtiste Jean-Pierre Rampal. La Société Pro Musica sera en résidence au Théâtre Port-Royal jusqu'en 1971, avant de s'installer au Théâtre Maisonneuve. 1967 : L'Orchestre de chambre McGill s'installe définitivement au Théâtre Maisonneuve à titre de compagnie résidante. 1972 : Lancement des premières activités d'animation à la Place des Arts. Instiguées par cette dernière, ces activités ont pour but d'initier de nouveaux publics aux arts de la scène. Aux concerts des Sons et Brioches des Jeunesses Musicales du Canada s'ajoutent entre autres les Concerts midi de l'Orchestre symphonique de Montréal, les conférences sur l'art et l'Art du Mouvement. À l'instar de la Place des Arts, de nombreux organismes développeront par la suite leurs propres activités d'animation. 10 septembre 1975 : Présentation des plans par les architectes David, Barott et Clève pour, d'une part, la construction du Théâtre du Café de la Place et, d'autre part, la construction d'un corridor reliant la Place des Arts au Complexe Desjardins. 6 novembre 1978 : Ouverture officielle du Théâtre du Café de la Place, avec Un Caprice et Il faut qu'une porte soit ouverte ou fermée d'Alfred de Musset. Cette quatrième salle, inaugurée dans un espace occupé jusque là par une galerie d'art, est conçue dans l'esprit d'un café-théâtre. Quinze saisons théâtrales se succéderont avant que la salle ne change de vocation. 1 juillet 1982 : Faisant suite à une réforme fiscale municipale, la Société de la Place des Arts de Montréal succède à la Régie de la Place des Arts et relève uniquement du ministre des Affaires culturelles du Québec. 29 juillet 1988 : Annonce du réaménagement scénique de la Salle Wilfrid-Pelletier. 26 septembre 1988 : Annonce de la construction de la Cinquième salle et du Musée d'art contemporain de Montréal sur le quadrilatère de la Place des Arts. L'ajout d'une cinquième salle et l'intégration du Musée d'art contemporain de Montréal sur le site de la Place des Arts confèrent à cette dernière le statut unique et prestigieux de plus grand complexe culturel polyvalent au Canada. 22 avril 1991 : Le Théâtre Port-Royal devient le Théâtre Jean-Duceppe, en l'honneur de l'homme de théâtre et fondateur de la compagnie qui porte son nom. 28 mai 1992 : Inauguration du Musée d'art contemporain de Montréal, auparavant établi à la Cité du Havre. 29 mai 1992 : Inauguration de la Cinquième salle de la Place des Arts. 27 mai 1993 : Inauguration du Jardin de sculptures du Musée d'art contemporain de Montréal et du quadrilatère de la Place des Arts. Décembre 1993 : La billetterie de la Place des Arts intègre le Réseau Admission à son système et installe un point de vente aux guichets. Les billets de tous les spectacles présentés à la Place des Arts sont désormais disponibles sur l'ensemble du réseau de billetterie Admission. 15 décembre 1994 : Inauguration du Studio-théâtre, qui prend la relève du Théâtre du Café de la Place. Avec ce nouveau nom se conjugue une nouvelle vocation : la chanson d'expression française. Dans l'esprit d'une boîte à chansons, le Studio-théâtre accorde une place de choix aux auteurs-compositeurs et interprètes, qu'il s'agisse de jeunes talents à découvrir ou de talents reconnus.

Institutions

Le Musée d'art contemporain de Montréal est aménagé sur le site de la Place des Arts depuis 1992. L'Orchestre symphonique de Montréal, l'Opéra de Montréal et la Compagnie Jean-Duceppe sont toutes des compagnies en résidence de la Place des Arts. Les Grands Ballets Canadiens et l'Orchestre métropolitain du Grand Montréal y font aussi plusieurs présentations.

Géographie

La Place des Arts est située entre le boulevard de Maisonneuve et la rue Sainte-Catherine, et entre les rues Saint-Urbain et Jeanne-Mance. Elle est déservie par la station du métro du même nom. Lors du Festival international de jazz, elle est comprise dans la section fermée à la circulation automobile et reservée au piétons. Image:Place des Arts seen from Complexe Desjardins 2005-10-22.JPG|Vue à partir de l'intérieur du Complexe Desjardins Image:Roof of Place des Arts, fontain 2005-10-22.JPG|Fontaine sur le toit, vue vers le Complexe Desjardins Image:Roof of Place des Arts 2005-10-22.JPG|Sur le toit, vue vers le nord Image:Roof of Place des Arts, zoom on mont Royal 2005-10-22.JPG|Même vue vers le nord, zoom sur le mont Royal et sur le pavillon Président-Kennedy de l'UQAM ==
Sujets connexes
Armand Vaillancourt   Boulevard de Maisonneuve   Communisme   Complexe Desjardins   Expo 67   Festival international de jazz de Montréal   Jean Drapeau   Jean Duceppe   Loi du cadenas   Maurice Duplessis   Mont Royal   Montréal   Musée d'art contemporain de Montréal   Opéra de Montréal   Orchestre symphonique de Montréal   Pavillon Président-Kennedy   Québec   Rue Saint-Urbain   Rue Sainte-Catherine   Wilfrid Pelletier   Zubin Mehta  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^