Saint-Hyacinthe

Infos
Saint-Hyacinthe est une ville du Québec, située dans la Municipalité Régionale de Comté des Maskoutains dont elle est la ville-centre, dans la région administrative de la Montérégie. La ville est également traversée par la rivière Yamaska perpendiculairement à l'Autoroute 20. Elle est nommée en l'honneur d'Hyacinthe de Cracovie. Elle est viscéralement surnommée la Technopole Agro-alimentaire du Canada, puisque se logent, notamment, un important centre de recherc
Saint-Hyacinthe

Saint-Hyacinthe est une ville du Québec, située dans la Municipalité Régionale de Comté des Maskoutains dont elle est la ville-centre, dans la région administrative de la Montérégie. La ville est également traversée par la rivière Yamaska perpendiculairement à l'Autoroute 20. Elle est nommée en l'honneur d'Hyacinthe de Cracovie. Elle est viscéralement surnommée la Technopole Agro-alimentaire du Canada, puisque se logent, notamment, un important centre de recherche sur les aliments, un institut agro-alimentaire, le siège social du Centre d'insémination artificielle du Québec où a été cloné le premier bœuf au monde, Starbuck. Saint-Hyacinthe compte également la seule faculté de médecine vétérinaire au Québec, en plus d'être la seule à être francophone en Amérique du Nord. Les Orgues Casavant Frères, qui ont lancé la première usine d'orgues à tuyaux d'Amérique du Nord, sont également établies à Saint-Hyacinthe. Selon le recensement de 2001, 98 % de la population maskoutaine avait le français comme langue maternelle.

Histoire

Pierre-François Rigaud de Vaudreuil, écuyer et natif de Mortagne-au-Perche en France, reçut en 1748 un gigantesque lopin de terre, c'est-à-dire une seigneurie, du roi de France Louis XV. Cette dernière lui fut attribuée en guise de récompense pour ses loyaux services auprès de la communauté de la Nouvelle-France. Ce fut le dernier legs de la France au Canada. Louis XV en ratifiait la concession par brevet le 30 avril 1749. Couvrant une superficie de 36 lieux, ce territoire immense, traversé par une rivière et une forêt riche en pins, n'a jamais été apprécié de Pierre-François Rigaud de Vaudreuil et il resta vierge jusqu'au 25 octobre 1753, date où il fut vendu devant les notaires Dulaurent & Sanguinet, à monsieur Jacques-Hyacinthe-Simon Delorme, entrepreneur pour les plates-formes et affûts d'artillerie. Le territoire fut vendu pour la modique somme de 4000 francs, soit environ 800$ à l'époque. Jacques-Hyacinthe était âgé de 31 ans. Il ne prit possession de sa seigneurie qu'au printemps 1757, accompagné de sa femme Marie-Josephte Jutras dit Desrosiers, ainsi que de six défricheurs. Les premiers colons français vinrent s'installer dans le «Rapide Plat» et entreprirent la construction de leur maison près du cours d'eau maskoutain, la Yamaska, afin de faciliter le défrichement des terres qui était pour la construction de navires de guerre français, ainsi que l'agriculture. Quelques années plus tard, Jacques-Hyacinthe découvrit un autre site, au pied d'une chute productrice d'énergie hydraulique, qu'il nomma un peu plus tard, la «Cascade». Il invita alors ses colons à se construire près de cette faille et c'est aux environs que se développera le nouveau Saint-Hyacinthe, cœur économique actuel. Marchés, centres, moulin, lieu de culte, tous les bâtiments d'envergure se trouvent dans ce nouveau centre. Le manoir seigneurial est même construit sur une butte près de la rivière. En 1849, Saint-Hyacinthe est érigée en municipalité de village. Un an plus tard, elle sera dite municipalité de ville et finalement, en 1857, en cité. En 1976, une fusion avec trois municipalités avoisinantes (La Providence, Saint-Joseph et Douville) la place parmi les villes les plus importantes au Québec. En 2002, un second regroupement crée l'actuelle ville de Saint-Hyacinthe, avec un total de 51 359 habitants au moment de cette fusion:
-Saint-Hyacinthe (39, 739)
-Sainte-Rosalie (4, 170)
-Saint-Thomas-d'Aquin (ville) (4, 000)
-Sainte-Rosalie, Paroisse (1, 476)
-Saint-Hyacinthe-le-Confesseur (1, 151)
-Notre-Dame-de-Saint-Hyacinthe (858) À partir des années 1975, Saint-Hyacinthe connut un essor remarquable, moult compagnies tentent de s'instaurer dans cette ville paisible. En 2005, le géant des Assurances, ING Canada, prit la décision d'installer son siège social à Saint-Hyacinthe.

Climat

Saint-Hyacinthe jouit d'un climat continental humide marqué par de grandes amplitudes thermiques. La variation annuelle des températures est d'environ 38°C. À l'instar des autres villes québécoises, Saint-Hyacinthe subit parfois de grandes variations de température. Effectivement, celles-ci peuvent varier entre un froid record de -41, 0°C, enregistré le 27 janvier 1994, à un record maximum de 35, 6°C, le 1 août 1975. La topographie de la région n'ayant pas une grande influence sur la température régionale, la saison estivale n'est pas caractérisée par la présence de nuit froide. Puisque la fin de l'automne et l'hiver sont reconnues pour être des périodes aux températures modérées, sous l'effet des masses d'air polaire apportées par les vents d'est, il va sans dire qu'il y a de fréquentes bordées de neige. Le record fut établi le 14 et 15 décembre 2003, où, en l'espace de moins de 24 heures, 71, 4 centimètres s'étaient abbatus dans la grande région maskoutaine. Même si cette tempête fut la plus importante en terme de précipitation, il n'en demeure pas moins que la tempête du siècle reste celle de mars 1971, caractérisée par un violent blizzard. La région a également été touchée par la chute massive de verglas, en 1998, où elle formait, ce qu'avait surnommé les médias, «le triangle noir». De 80 à 100 millimètres de verglas étaient tombés en quelques jours, plongeant la ville dans la pénombre pendant 23 jours. Les forces canadiennes étaient alors présentes pour subvenir aux besoins de la population lors de cette crise.

Sports

De 1989 à 1996, la ville de Saint-Hyacinthe bénificiait de sa propre équipe de hockey dans la Ligue de Hockey Junior Majeur du Québec, le Laser de Saint-Hyacinthe , dans laquelle évolua Martin Brodeur, aujourd'hui gardien de but étoile pour les Devils du New Jersey dans la LNH. Actuellement, la ville est représentée dans la ligue Nord-Américaine de Hockey par le club « Top Design de Saint-Hyacinthe ». Par ailleurs, Saint-Hyacinthe possède sa propre équipe de hockey de niveau Midget AAA : Les Gaulois du Collège Antoine-Girouard anciennement appelée les Riverains du Richelieu. Saint-Hyacinthe a aussi accueilli les Jeux du Québec en hiver 2005.

Éducation et Culture

- Faculté de médecine vétérinaire de l'Université de Montréal. Seule école de médecine vétérinaire francophone en Amérique du nord.
- Institut de technologie agroalimentaire, Campus St-Hyacinthe.
- Cégep de Saint-Hyacinthe
- Polyvalente Hyacinthe-Delorme
- Collège Saint-Maurice
- Collège Antoine-Girouard
- École Secondaire Saint-Joseph
- École René Saint-Pierre
- École Secondaire Fadette
- École Secondaire Casavant
-Expression Centre d'exposition de Saint-Hyacinthe
-Centre des arts Juliette-Lassonde
- École Professionnelle de St-Hyacinthe (EPSH) Source:

Personnalités

-Gérald Fauteux, l'ancien Juge en chef de la Cour Suprême du Canada.
-François Avard, auteur de la télésérie Les Bougon : c'est aussi ça la vie.
-Raymond Saint-Pierre, lecteur de nouvelle et reporter.
-Chantal Fontaine, comédienne.
-Joël Legendre, comédien, animateur et voix d'Aladdin.
-Geneviève Brouillette, comédienne.
-Télesphore-Damien Bouchard, homme politique québécois.
-Gaétan Girouard, animateur de télévision, notamment l'émission JE. Décédé en 1999.
-Paul Arcand, animateur et journaliste.
-Martin Gendron, comédien. Décédé en 2004.
-Yvan Loubier, homme politique
-Sébastien Demers, boxeur.
-Ricardo Larrivée, animateur d'émissions de cuisines
-Stéphane Lajoie, journaliste
-Pierre Lassonde, homme d'affaires et philanthrope
-Bruno Gervais, joueur de hockey professionnel
-Gaetan Malo, ancien joueur de hockey professionnel(Europe)
-Benoit Levesque, ancien commentateur du canadiens de montreal et journaliste a la radio et a TqS
-Avard Brothers Production, vidéastes amateurs visibles sur l'adresse www.youtube.com/renaud9449, de plus en plus connus dans la région maskoutaine.

Évêché

-Diocèse de Saint-Hyacinthe
-Cathédrale Saint-Hyacinthe-le-Confesseur

Illustrations, photos et vidéos

- Image:Château_Maska_2007_-_Saint-Hyacinthe.jpg|Immeuble "Château Maska" Image:Hotel-Dieu de Saint-Hyacinthe.JPG|Hôtel-Dieu de Saint-Hyacinthe Image:Cegep de Saint-Hyacinthe 2006.JPG|Cégep de Saint-Hyacinthe Image:ING Siege Social Saint-Hyacinthe vue arriere.jpg|Siège social d'ING, vue arrière Image:St-Hyacinthe Edifice Journal Le Courrier.JPG|Façade de l'édifice du Courrier de St-Hyacinthe Image:St-Hyacinthe Marché-Centre 2005.JPG|Marché-Centre de St-Hyacinthe, plus ancien marché public a avoir conservé sa vocation originale. Image:St-Hyacinthe_-_Printemps_2005_-_Hotel_de_ville.jpg|l'Hôtel de Ville Image:St-Hyacinthe_-_Printemps_2005_-_Grand_Chateau_(Grand_Hotel).jpg|Le Grand Chateau. Immeuble à logements, anciennement un hôtel appelé Le Grand Hôtel Image:St-Hyacinthe_-_Hiver_2006_-_Parc_Casimir-Dessaules.jpg|Patineurs au parc Casimir-Dessaules Image:St-Hyacinthe_-_Automne_2005_-_Vue_centre-ville.jpg|Rue Mondor avec le centre-ville en arrière-plan. Image:St-Hyacinthe_-_Printemps_2004_-_Avenue_Sainte-Anne_angle_Cascades.jpg

Municipalités limitrophes

Sources

-
-
-
- ==
Sujets connexes
Autoroute 20   Avard Brothers Production   Bruno Gervais   Casavant Frères   Cathédrale Saint-Hyacinthe-le-Confesseur   Chantal Fontaine   Cité   Collège Antoine-Girouard   Cégep de Saint-Hyacinthe   Devils du New Jersey   Diocèse de Saint-Hyacinthe   Douville   Environnement Canada   Faille   France   Français   François Avard   Gardien de but   Gaétan Girouard   Geneviève Brouillette   Hyacinthe de Cracovie   ING   Institut de technologie agroalimentaire   Jeux du Québec   Joël Legendre   La Providence   La Présentation   Laser de Saint-Hyacinthe   Legs   Les Maskoutains   Martin Brodeur   Martin Gendron (acteur)   Montérégie   Mortagne-au-Perche   Nouvelle-France   Paul Arcand   Pierre Lassonde   Pierre de Rigaud de Vaudreuil   Québec   Raymond Saint-Pierre   Saint-Barnabé-Sud   Saint-Damase (Les Maskoutains)   Saint-Dominique   Saint-Liboire   Saint-Pie   Saint-Simon (Les Maskoutains)   Saint-Thomas-d'Aquin   Saint-Thomas-d'Aquin (ville)   Sainte-Marie-Madeleine   Sainte-Rosalie   Seigneurie   Sébastien Demers   Top Design de Saint-Hyacinthe   Télesphore-Damien Bouchard   Université de Montréal   Verglas   Village   Ville   Yamaska   Yvan Loubier  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^