Egon Schiele

Infos
Egon Schiele Autoportrait d'Egon Schiele Egon Schiele est un peintre et un dessinateur autrichien né le 12 juin 1890 à Tulln près de Vienne, décédé le 31 octobre 1918.
Egon Schiele

Egon Schiele Autoportrait d'Egon Schiele Egon Schiele est un peintre et un dessinateur autrichien né le 12 juin 1890 à Tulln près de Vienne, décédé le 31 octobre 1918.

Biographie

Il commença à peindre dès 1905, notamment des autoportraits. Son père décéda cette année-là, et son oncle, qui devint son tuteur, tenta de l'orienter vers une carrière dans les chemins de fer. Avec l'accord de sa mère et l'appui de son professeur de dessin, il entra à l'Académie des beaux-arts de Vienne, où il eut du mal à supporter la tutelle académique de ses professeurs. À Vienne, il découvrit cependant un art différent lors d'une exposition d'artistes du deuxième mouvement de Sezession (Sécession en français), plus proche de l'Art nouveau; en 1907, il rencontra Gustav Klimt, qui s'intéressa à lui et fut pour lui son modèle et son maître. Schiele lui voua une grande admiration, admiration qui fut réciproque de la part de Klimt. Il fit sa première exposition en 1908. À ses débuts, Schiele resta proche du Jugendstil (nom donné au mouvement Sécession en Allemagne par la revue Jugend), puis il prit ses distances. En 1909, il participa à l'Internationale Kunstschau; ce fut cette année-là qu'il s'installa à Vienne, après avoir vécu à Krumau, en Bohême du Sud (aujourd'hui Český Krumlov, en République tchèque. Il peignait alors de nombreux portraits d'amis et autoportraits. Il rencontra en 1911 une jeune femme à la réputation sulfureuse, Wally Neuzil, qui lui servit de modèle. Il fut arrêté en 1912 en raison de ses dessins érotiques et du soupçon porté contre lui de détournement de mineurs, ce qui lui valut de passer vingt-quatre jours en prison. L'une de ses œuvres les plus célèbres de cette époque fut Le Cardinal et la nonne, plagiat du Baiser de Gustav Klimt. À partir de 1913, il participa à de nombreuses expositions internationales. Il rompit avec Wally Neuzil et épousa Edith Arms le 17 juin 1915, inaugurant ainsi une période moins tourmentée de sa création. Le 28 octobre 1918, sa femme, alors au sixième mois de sa grossesse, décéda de la grippe espagnole. Egon Schiele mourut de la même maladie, trois jours plus tard, le 31 octobre 1918.

L'œuvre

Autoportrait 1912Ses œuvres sont nombreuses et remarquables du point de vue du dessin. Celui-ci est très net, avec un trait marqué, énergique et sûr, parfois même violent. La connaissance du corps humain qu'a Egon Schiele est d'autant plus remarquable qu'il ne fait pas disparaître le squelette sous la chair, il le dessine dans la logique de ses mouvements et postures et lui donne ainsi trois dimensions, au lieu que ce soit deux, comme c'est souvent le cas chez d'autres artistes. Ses portraits et ses nus sont en outre saisis dans des poses insolites, voire caricaturales, Egon Schiele ayant étudié les attitudes de certains déments dans un asile psychiatrique, ainsi que les positions des marionnettes manipulées, ce qui donne cet aspect « désarticulé » propre à certains de ses personnages et à son art. Schiele a fait près d'une centaine d'autoportraits le représentant parfois nu, avec un visage desséché et tourmenté, ou affligé d'un strabisme impressionnant, allusion humoristique à son nom de famille: en effet, « schielen » signifie loucher en allemand, et nombre de critiques hostiles à son art n'hésitaient pas à en faire des jeux de mots. Ses peintures provoquaient et provoquent sans doute encore les spectateurs, suscitant chez eux un certain malaise par leur rapport à la mort et à l'érotisme, mais aussi par certaines couleurs verdâtres de la décomposition.

À noter

Nu couché 1917
-Egon Schiele a également écrit des poèmes dont certains ont été traduits par Nathalie Miolon et publiés par Comp'Act sous le titre Moi, éternel enfant (édition bilingue).

Galerie

Image:Egon Schiele 026.jpg|Maisons au flanc d'une montagne (1907) Image:Egon Schiele 010.jpg|Le Prophète (1911) Image:Egon Schiele 028.jpg|Soleil d'automne et arbres (1912) Image:Egon Schiele 001.jpg|L'Agonie (1912) Image:Egon Schiele 033.jpg|Le Cardinal et la nonne (1912) Image:Egon Schiele 013.jpg|Le Pont (1913) Image:Egon Schiele 032.jpg|Jeune mère (1914) Image:Egon Schiele 027.jpg|Arbre d'automne dans le vent (1912) Image:Egon Schiele 020.jpg|Femme avec des bas verts (1917) Image:Egon Schiele 005.jpg|Le Vieux grenier (1913) Image:Egon Schiele 059.jpg|Portrait d'Albert Paris von Gütersloh (1918) Image:Egon Schiele 014.jpg|La Famille (1918)

Voir aussi

===
Sujets connexes
Art nouveau   Autoportrait   Autriche   Baiser   Gustav Klimt   Jugendstil   Mort   République tchèque   Sécession   Vienne (Autriche)  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^