Lannion

Infos
Lannion (Lannuon en breton) est une commune française, située dans le département des Côtes-d'Armor et la région Bretagne. Ses habitants sont appelés les Lannionnais. La commune actuelle est formée de la réunion des communes de Lannion, Brélévenez, Buhulien, Loguivy-lès-Lannion et Servel en 1961.
Lannion

Lannion (Lannuon en breton) est une commune française, située dans le département des Côtes-d'Armor et la région Bretagne. Ses habitants sont appelés les Lannionnais. La commune actuelle est formée de la réunion des communes de Lannion, Brélévenez, Buhulien, Loguivy-lès-Lannion et Servel en 1961.

Devise

Laus deo

Géographie

Capitale économique du Trégor, Lannion est traversée par le Léguer. La proximité de l'embouchure du Léguer fait que le niveau de la rivière au centre ville varie de plusieurs mètres en fonction des marées. Cette caractéristique a permis la construction en 1992 d'un stade d'eau vive marémoteur. Un barrage permet de retenir l'eau amenée par la marée montante et de la relâcher dans un parcours artificiel à marée descendante.

Histoire

Lannion devrait son origine à la destruction de Lexobie (l'actuel Yaudet ?) par les Danois en 836. Le Yaudet, ou en breton, Ar Yeoded, aurait été occupé par les Yadètes. On devait ajouter naguère au mot Yaudet ou Yeoded, le mot Koz (vieux) pour indiquer que cette cité était la plus ancienne des cités de cette région. Les Romains eurent vite fait de changer le nom de Koz-Yeoded en Vetus-Civitas ou Vieille Cité. Les rares rescapés remontèrent la rivière du Guer jusqu'à une large vallée formée par le confluent de deux ruisseaux se jetant dans le Guer, et entourée de collines. Ces rescapés construisirent leurs demeure au bord du Guer (actuel Leguer) face à la colline de Brélévenez. Depuis plus de 300 ans, ce territoire était sous la domination d’une famille Huon autour de laquelle se groupaient plusieurs autres familles, formant ainsi une force assez imposante. Cette commune est connue pour des faits liés à la Révolte des Bonnets Rouges en 1675. Un de ses habitants fut exclu de l'amnistie royale de février 1676 .

Étymologie

L'origine du nom Lannion vient de « lann », qui désigne un établissement religieux créé par les Bretons du haut Moyen Âge et un anthroponyme Yuzon. Ce nom de
-Lannyuzon a évolué en Lannuon, forme moderne en Langue bretonne et en Lannion, variante évoluée puis administrativement critallisée de la forme ancienne bretonne, devenue l' appellation officielle et administrative du duché de Bretagne, avant et après 1532, probablement aux alentours des XIIIe siècle-XIVe siècle : Carte de l'Atelier cartographique Troadec du Conquet-Konk-Leon pour l' Histoire de Bretagne de Bertrand d'Argentré de 1582 et 1588 : Lanion ; Carte de Nolin, 1695 : Lanien ou Lanion ; puis ensuite de l'Administration française royale et républicaine et de la société francophone nobiliaire et marchande, du XVIIe siècle jusqu' à nos jours ; l'appellation de Lannuon étant usitée majoritairement par le peuple bretonnant.

Administration

Économie

En 1960, l'implantation du Centre national d'étude des télécommunications (CNET, puis France Télécom R&D, maintenant Orange Labs), imprime une forte orientation à l'industrie de la ville. D'autres entreprises de hautes technologies emboîtent le pas : Alcatel, Sagem... Cette affluence d'entreprises a aussi été propice à l'installation d'un IUT, et d'une école d'ingénieurs en 1986 : l'ENSSAT (École nationale supérieure des sciences appliquées et de technologie). Lannion regroupe à elle seule 45% des activités de recherche en télécommunication de la France, au sein de la technopole Anticipa qui comporte plus d'une centaine de PME et PMI. La ville possède une antenne de la Chambre de commerce et d'industrie des Côtes-d'Armor. Lannion dispose d'un aéroporthttp://www.lannion.aeroport.fr (code IATA: LAIhttp://www.abm.fr/avion/gvacodapt2.html) avec une piste de 1700 mètreshttp://www.lannion.aeroport.fr/aeroport/.

Personnalités liées à la commune

-Geoffroy de Pont-Blanc, chevalier breton, mort à Lannion en 1346 dans un combat contre les Anglais lors de la Guerre de Succession de Bretagne, )
-Charles Le Goffic, poète, romancier et critique littéraire
-Roger Flouriot, écrivain mort à Lannion
-Pierre Marzin, directeur général des Télécommunications, maire de 1971 à 1977, initiateur du développement économique de la ville dans les années 1960 en obtenant l'implantation d'un établissement du CNET Centre ville de Lannion, maisons à colombage
-Villiers de L'Isle Adam, grand écrivain de fantastique a passé une partie de son enfance à Lannion
- Joseph Conrad , écrivain célèbre, séjourna quelques temps à Lannion où il écrivit une partie de "La rescousse".
- André Bellesort, passa toute sa jeunesse à Lannion, écrivain, secrétaire perpétuel de l'académie française de 1940 à 1942.
- Pierre Sabbagh , grand pionnier de la télévision, il naquit à Lannion en 1918.

Lieux et monuments

- Église de Brélévenez, et son escalier de 142 marches qui mène au bas de la ville
- Couvent des Ursulines
- Monastère Sainte-Anne transformé partiellement fin 2006 en médiathèque
- Maisons à colombages
- Château Le Cruguil, , visitable l'été
- Manoir de Langonaval, , visitable l'été
- Manoir de Kerprigent, extérieur visitable sur rendez-vous

Sport

La ville de Lannion a de nombreux équipements sportifs dont un stade d'eau vive pour la pratique du canoë-kayak. Le club de canoë-kayak est un des meilleur nationaux en slalom. Il est régulièrement dans les 3 meilleurs clubs lors des Championnats de France des clubs de Slalom. Plusieurs athlètes se sont illustrés sur la scène internationale : Sébastien Combot (médaille d'or aux championnats du monde 2007), Philippe Quemerais - Yann Le Pennec (5ème aux Jeux Olympique 2004).

Enfleurissement

La ville, qui participe depuis plusieurs années au concours des villes fleuries, possède quatre fleurs Image:ville fleurie.svgImage:ville fleurie.svgImage:ville fleurie.svgImage:ville fleurie.svg.

Photos de la ville

Image:Mairie lannion.JPG|Mairie de Lannion Image:Place du centre.JPG|Place du centre Image:Rue Jean Savidan lannion.JPG|Rue Jean Savidan Image:Vieux collège lannion.JPG|Vieux collège Image:Rue des chapeliers Lannion.JPG|Rue des Chapeliers Image:Rue roger barbe lannion.JPG|Rue Roger Barbe lannion Image:Rue emile taillandier lannion.JPG|Rue Emile Le Taillandier Image:Lannionleguer.jpg|Léguer à Lannion Image:Lannionrue1.jpg|Venelle des trois avocats Image:Lanniondessus.jpg|Photo plongée du centre-ville

Jumelages

- , voir Günzburg
- , voir Vivero
- , voir Caerphilly

Références

- Pierre de La Haye et Yves Briand, Histoire de Lannion des origines au XIX siècle, Lannion, éditions Impram, 1974 ==
Sujets connexes
Alcatel   Arrondissement de Lannion   Bertrand d'Argentré   Breton   Bretons   CNET   Canoë-kayak   Canoë-kayak aux jeux Olympiques de 2004   Centre national d'études des télécommunications   Chambre de commerce et d'industrie des Côtes-d'Armor   Championnats du monde de canoë-kayak slalom 2007   Charles Le Goffic   Chef-lieu   Communauté d'agglomération de Lannion Trégor   Commune française   Côtes-d'Armor   Duché de Bretagne   France Télécom R&D   Gauche démocratique (France)   Gentilé   Geoffroy de Pont-Blanc   Guerre de Succession de Bretagne   Institut universitaire de technologie   Joseph Conrad   Loguivy-lès-Lannion   Léguer   Monastère   Moyen Âge   Nolin   Parti socialiste (France)   Pierre Sabbagh   Rassemblement pour la République   Roger Flouriot   Sagem   Sous-préfecture   Sébastien Combot   Technopole   Trégor   XIIIe siècle   XIVe siècle   XVIIe siècle  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^