Timor oriental

Infos
La République démocratique du Timor oriental, communément nommée Timor oriental (en portugais : Timor Leste ; en tétoum : Timór Loros'ae ; en indonésien : Timor Timur) est un pays d'Océanie. Le pays est constitué de la moitié orientale de l'île de Timor - d'où son nom, des îles d'Atauro et Jaco et de l'Oecussi-Ambeno, une enclave située dans la partie occidentale de l'île de Timor, entourée par le Timor occidental sous souve
Timor oriental

La République démocratique du Timor oriental, communément nommée Timor oriental (en portugais : Timor Leste ; en tétoum : Timór Loros'ae ; en indonésien : Timor Timur) est un pays d'Océanie. Le pays est constitué de la moitié orientale de l'île de Timor - d'où son nom, des îles d'Atauro et Jaco et de l'Oecussi-Ambeno, une enclave située dans la partie occidentale de l'île de Timor, entourée par le Timor occidental sous souveraineté indonésienne. Originellement colonie portugaise, le Timor oriental fut annexé par l'Indonésie en 1975. Le pays fit sécession en 1999 et acquit sa pleine indépendance en 2002.

Histoire

Politique

Le chef de l'État de la République du Timor oriental est le Président de la République, qui est élu au suffrage universel pour un mandat de cinq ans et dont le rôle est largement symbolique, même s'il lui est possible de mettre un veto à certaines lois. À la suite des élections législatives, le Président nomme comme Premier ministre le chef du parti majoritaire de la coalition principale. En tant que chef du Gouvernement, le Premier ministre préside le Conseil des ministres. Le Parlement du Timor oriental (Parlamento Nacional) est unicaméral, ses membres sont élus pour cinq ans au suffrage universel. Le nombre de députés peut varier entre 52 et 65, bien qu'exceptionnellement il en compte 88 en ce moment (2005), car il s'agit de sa première législature. La Constitution du Timor oriental a été construite sur le modèle du Portugal. Du fait de son indépendance récente, le pays est toujours en train de construire son administration et ses institutions gouvernementales. Le président actuel (élu le 9 avril 2007) est José Ramos-Horta et le premier ministre Xanana Gusmão. Des élections législatives ont eu lieu le 30 juin 2007 auxquelles se présentaient 14 partis ou coalitions. Voir la composition du Parlement. Les négociations sont en cours pour la constitution d'un nouveau Gouvernement.

Subdivisions

Le Timor oriental est subdivisé en 13 districts administratifs :
- Aileu
- Ainaro
- Baucau
- Bobonaro
- Cova-Lima
- Dili
- Ermera
- Lautém
- Liquiçá
- Manatuto
- Manufahi
- Oecussi-Ambeno
- Viqueque

Géographie

Carte politique du Timor oriental Le Timor oriental est situé pour sa majeure partie sur la moitié est de l'île de Timor (dont certains pensent que l'étymologie vient du mot malais timur qui veut dire "est", ce qui n'est pas démontré), dans l'archipel indonésien, et la plus grande des petites îles de la Sonde. L'île tout entière mesure 30 777 km², le Timor oriental en occupant environ 15 000 km². Les détroits d'Ombai et de Wetar séparent le nord de l'île du reste de l'archipel de la Sonde. Au sud, la mer de Timor sépare le Timor de l'Australie. À l'ouest se trouve la province indonésienne du Nusa Tenggara oriental. Le pays est assez montagneux. Le point culminant du Timor oriental est le mont Tatamailau (2 963 m). Le climat du pays est tropical et généralement chaud et humide, caractérisé par une saison sèche et une saison des pluies. Dili, la capitale du pays, en est également la plus grande ville et le port principal. La deuxième ville est Baucau, à l'est de l'île. Dili possède le seul aéroport international du Timor oriental.

Économie

Le Timor oriental est l'un des pays les plus pauvres au monde, tant en terme de Produit national brut simple (environ 400 millions de dollars en 2003) que de PNB par habitant (500$/hab.). L'économie est encore en phase de reconstruction à la suite des destructions liées à l'occupation et surtout la période d'accession à l'indépendance : environ 70% de l'infrastructure du pays fut détruite par les troupes indonésiennes et les milices associées avant leur départ en 1999. 70% des emplois sont concentrés dans l'agriculture, qui ne produit que 43% de la richesse nationale. L'industrie est faiblement développée (textile, transformation du café), et n'emploie que 5% des travailleurs, pour 17% du PNB. Le reste de l'activité se situe dans l'industrie des services, regroupés essentiellement dans et autour de la capitale. Environ 50% de la population était au chômage en 2002 (cela inclut le sous-emploi), tandis que 42% des Timorais vivent au-dessous du seuil de pauvreté. De grands espoirs sont placés dans l'exploitation des réserves pétrolières off-shore, dont les licences fournissent déjà près de 40 millions de dollars par an. Un conflit l'oppose à l'Australie sur les frontières maritimes (Timor Gap) et l'exploitation des réserves de la mer de Timor.

Démographie

FAO, 2005). Population en milliers d'habitants.

Langues

Les langues de Timor appartiennent à 2 familles distinctes :
-Le sous-groupe dit "central" du groupe "central-oriental" de la branche malayo-polynésienne des langues austronésiennes,
-La famille dite des "langues de Trans-Nouvelle Guinée" des langues papoues. La lingua franca et langue nationale du Timor oriental est le tétoum, une langue austronésienne avec des influences portugaises. Le tétoum et le portugais ont le statut de langue officielle. L'anglais et l'indonésien ont le statut constitutionnel de "langues de travail". La constitution est-timoraise reconnaît par ailleurs officiellement d'autres langues, dont notamment :
-Le galoli, le habu, le kemak, le mambae, qui appartiennent au même sous-groupe "central" que le tétoum (voir ) ;
-le fataluku, le bunak, le makasai, qui appartiennent à la famille dite "trans-Nouvelle Guinée" des langues papoues, parlées dans l'est du pays (voir ).

Culture

Les jours fériés du Timor oriental reprennent les principales fêtes catholiques et les principaux événements de la lutte pour l'indépendance.

Divers

Voir aussi

===
Sujets connexes
Agriculture   Aileu (district)   Ainaro (district)   Anglais   Archipel   Assomption   Australie   Baucau (district)   Bobonaro   Chef d'État   Constitution   Cova-Lima   Dili   Dili (district)   Dollar américain   Enclave   Ermera (district)   Fête-Dieu   Habu (langue)   Indicateur de pauvreté   Indonésie   Indonésien   Industrie   Jeudi saint   José Ramos-Horta   Langue nationale   Langue officielle   Langues austronésiennes   Langues de Trans-Nouvelle Guinée   Langues malayo-polynésiennes   Langues papoues   Lautém   Lingua franca   Liquiçá (district)   Malais (langue)   Manatuto (district)   Manufahi   Mer de Timor   Noël   Nusa Tenggara oriental   Océanie   Oecussi-Ambeno   Organisation des Nations unies pour l'alimentation et l'agriculture   Parlement   Portugais   Portugal   Premier ministre   Premiers ministres du Timor oriental   Produit national brut   Président de la République   Présidents du Timor oriental   Pátria   Pâques   Pétrole   République   Saison sèche   Services (économie)   Suffrage universel   Timor   Timor Gap   Toussaint   Tétoum   Vendredi saint   Veto   Viqueque (district)   Xanana Gusmão  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^