Disque d'or

Infos
Un disque d'or est une récompense remise à un artiste pour souligner que tel album musical s'est vendu un certain nombre de fois. Ce seuil est établi de façon arbitraire. Bien que la remise d'un disque d'or soit le plus fréquemment soulignée par les journaux, l'industrie du disque remet d'autres récompenses : disque d'argent, disque de platine, etc. Le terme disque d'or s'appliquait originalement aux disques microsillon, alors qu'aujourd'hui, il s'applique aux CD, aux si
Disque d'or

Un disque d'or est une récompense remise à un artiste pour souligner que tel album musical s'est vendu un certain nombre de fois. Ce seuil est établi de façon arbitraire. Bien que la remise d'un disque d'or soit le plus fréquemment soulignée par les journaux, l'industrie du disque remet d'autres récompenses : disque d'argent, disque de platine, etc. Le terme disque d'or s'appliquait originalement aux disques microsillon, alors qu'aujourd'hui, il s'applique aux CD, aux singles, aux vidéos et aux DVD musicaux.

Description

Le disque d'or est l'une des récompenses remises aux artistes. Elle fait partie d'une liste ordonnée en ordre croissant. Aux États-Unis, la RIAA propose plusieurs termes pour signifier un nombre différents d'albums vendus. En nombre croissant de copies écoulées, la liste complète pour les États-Unis est :
- disque oro
- disque platino
- disque multi-platino
- disque d'or
- disque de platine
- disque de diamant Les trois premières récompenses s'appliquent en particulier aux albums qui contiennent des chansons en espagnol (plus de 50 %). Pour un simple, les quantités sont différentes. Dans plusieurs autres pays, on préfère la liste suivante :
- disque d'argent
- disque d'or
- double disque d'or
- disque de platine
- double disque de platine
- triple disque de platine
- …
- disque de diamant Dans ces pays le nombre de copies vendues est établi selon le nombre d'habitants. Comme plusieurs autres records dans l'industrie du disque, le calcul se base sur les expéditions, et non sur les ventes réellement effectuées. En pratique, pour un enregistrement récent, cela signifie que le nombre de copies est une prédiction des ventes, et non les ventes réellement effectuées. Pour le calcul, certains considèrent aussi un facteur de popularité. Habituellement, ces récompenses sont remises pour les albums vendus au pays.

Historique

Aux États-Unis, les entreprises de disques remettaient un disque d'or aux artistes pour souligner que tel album s'était vendu à de copies. En février 1942, RCA est la première à remettre un disque d'or à Glenn Miller, pour souligner la vente de copies de Chattanooga Choo Choo. En 1956, Elvis Presley reçoit un disque d'or pour la vente de de copies du simple Hound Dog. Différents seuils ont été en usage dans le temps et selon la région, tant pour les albums que pour les simples. Certaines récompenses étaient remises selon le nombre de copies vendues, alors que d'autres l'étaient selon la valeur marchande des ventes. Ces différences ont mené à des polémiques à propos des meilleurs vendeurs de tous les temps. Certaines personnes réclament que des albums certifiés disque d'or ne soient pas reconnus, allant jusqu'à proposer de reprendre la récompense remise à l'artiste.

Exemples de seuils

Dans cette section, nous abrégeons :
- par « argent »
- par « or »
- par « platine »
- par « diamant ».

Australie

En Australie, les récompenses sont certifiées par le Australian Record Industry Association (ARIA). En 2003, les seuils sont :
- albums
- or :
- platine :
- DVD de musique :
- or :
- platine :

Belgique

En Belgique (10 millions hab.), les seuils pour les singles et les albums sont :
- Artistes locaux chantant en français ou en néerlandais
- Or = exemplaires
- Platine = exemplaires Artistes locaux chantant dans une autre langue et artistes internationaux
- Or = exemplaires
- Platine = exemplaires

Canada

Au Canada ( habitants en juillet 2006), les récompenses sont certifiées par le Canadian Recording Industry Association (CRIA). En 2005, les seuils sont :
- albums
- or :
- platine :
- diamant :
- DVD musicaux :
- or :
- platine :
- diamant :

Allemagne

En Allemagne ( habitants en 2006), ce sont les entreprises qui remettent les récompenses, lesquelles sont rapportées au IFPI. Les seuils sont :
-Jusqu'au 31 décembre 2002 :
- albums
-
- or :
-
- platine :
- simples
-
- or :
-
- platine :
-Depuis le 1 janvier 2003 :
- albums
-
- or :
-
- platine :
-simples
-
- or :
-
- platine :

États-Unis

Aux États-Unis, les récompenses sont certifiées par le Recording Industry Association of America (RIAA) depuis 1958, lequel remet les trophées aux artistes. En 1975, l'or est officiellement reconnu par le RIAA. Il ajoute le platine en 1976. D'autres récompenses viendront par la suite. En 2005, les seuils sont :
- albums
- oro : 100 000
- platino : 200 000
- multi-platino : 400 000
- or :
- platine :
- multi-platines :
- diamant : Note: si l'album dure plus de 100mn, ses ventes sont comptées double
- singles
- or :
- platine :
- multi-platines :
- diamant : Note: une certification semblable existe pour la musique téléchargée
- DVD musicaux
- or :
- platine :
- multi-platines :
- diamant :
- singles videos
- or :
- platine :
- multi-platines :
- diamant :

Finlande

En Finlande (5.2 millions d'hab. en 2006), les récompenses sont certifiées par l'International Federation of Phonographic Industry (IFPI). En 2004, les seuils sont :
- albums
- or :
- platine :
- double platine :
- triple platine :
-singles
- or :
- platine :
- DVD musicaux :
- or :
- platine :

France

En France, les récompenses sont certifiées par le Syndicat national de l'édition phonographique (SNEP). A noter que les disques d'or n'ont été créés qu'en 1973... même si dans certaines biographies on a inventé des disques d'or avant.... Idem, le 1er 45 tours à franchir la barre du 1 000 000 de disques en France est "L'homme à L'harmonica" d'Ennio Morricone en 1969 (musique du film "il etait une fois dans l'ouest") même si certains prétendent avoir vendu des millions avant.....

Albums

-Avant 07/2006
- argent :
- or :
- double disque d'or :
- platine :
- double disque de platine :
- triple disque de platine :
- diamant :
- Depuis 07/2006
- argent :
- or :
- platine :
- double disque de platine :
- triple disque de platine :
- diamant :

Singles

- Avant 1992
- argent :
- or :
- platine :
- De 1992 à 2005
- argent :
- or :
- platine :
- diamant :
- Depuis 2005
- argent :
- or :
- platine :
- diamant :

Irlande

En Irlande (5, 7 millions hab. en 2004), les récompenses sont certifiées par le Irish Recorded Music Association (IRMA). En 2003, les seuils sont :
- albums
- or :
- platine :
- singles
- argent :
- or :
- platine :

Japon

Au Japon, les récompenses sont certifiées par le Recording Industry Association of Japan (RIAJ). En 2004, les seuils sont :
- albums
- or :
- platine : Ces seuils s'appliquent pour les ventes nationales et internationales.

Nouvelle-Zélande

En Nouvelle-Zélande, les récompenses sont certifiées par le Recording Industry Association of New Zealand (RIANZ). En 2005, les seuils sont :
- albums
- or :
- platine :
- singles
- or :
- platine :
- DVD musicaux
- or :
- platine :

Royaume-Uni

Au Royaume-Uni, les récompenses sont remises par British Phonographic Institute. Les seuils sont :
- albums
- argent :
- or :
- platine :
- singles
- argent :
- or :
- platine :

Voir aussi

===
Sujets connexes
Album (musique)   Allemagne   Australie   Belgique   Canada   DVD   Disque compact   Disque de diamant   Disque microsillon   Elvis Presley   Espagnol   Finlande   France   Glenn Miller   Irlande   Japon   Journal   Nouvelle-Zélande   RCA Records   Recording Industry Association of America   Recording Industry Association of New Zealand   Royaume-Uni   Single (musique)   Syndicat national de l'édition phonographique   Trophée   Vidéo  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^