Tulipe méridionale

Infos
La tulipe méridionale est une petite plante appartenant au genre Tulipa (les tulipes) et à la famille des Liliacées. C'est une espèce sauvage, peut-être indigène, qui croît souvent en abondance dans les collines calcaires méditerranéennes, et qu'on retrouve dans les Alpes jusqu'à environ 2 000 mètres. Considérée comme une sous-espèce de la tulipe sauvage (Tulipa sylvestris), elle s'en distingue notamment par son habitat et par le fait que ses t
Tulipe méridionale

La tulipe méridionale est une petite plante appartenant au genre Tulipa (les tulipes) et à la famille des Liliacées. C'est une espèce sauvage, peut-être indigène, qui croît souvent en abondance dans les collines calcaires méditerranéennes, et qu'on retrouve dans les Alpes jusqu'à environ 2 000 mètres. Considérée comme une sous-espèce de la tulipe sauvage (Tulipa sylvestris), elle s'en distingue notamment par son habitat et par le fait que ses tépales jaunes sont rouges au revers.

Description

Écologie et habitat

Plante vivace par son bulbe, présente dans des régions montagneuses ou semi-montagneuses, le plus souvent sur le calcaire. Elle apprécie les lieux rocailleux et arides, les prairies sèches. On la rencontre en Espagne, mais aussi en Afrique du Nord, dans les Apennins et les Balkans, ainsi qu'au Proche-Orient. En France, elle est présente dans les Pyrénées et les Corbières, mais aussi dans le Massif central et les Alpes, où elle monte jusqu'en Savoie et en Suisse.
-Floraison : d'avril à juin
-Pollinisation : entomogame, autogame
-Dissémination : barochore

Morphologie générale et végétative

Plante géophyte dont les bulbes produisent de longs stolons à l'extrémité desquels se forment de nouveaux bulbes. De hauteur variable selon la pluviométrie, elle peut atteindre de 15 à 50 cm. La tige porte de rares feuilles alternes, étroitement lancéolées à linéaires, d'une longueur de 15 à 20 cm et d'une largeur ne dépassant pas 2 cm.

Morphologie florale

Fleur solitaire à l'extrémité d'un pédoncule rougeâtre érigé. La fleur est déjà dressée avant l'éclosion, contrairement à la sous-espèce sylvestris où elle est penchée. Autre différence : alors que sylvestris a des tépales entièrement jaunes, ceux d'australis sont d'un rouge délavé au revers. Les tépales extérieurs (calice) sont plus étroits que ceux de l'intérieur (corolle). Les six tépales se terminent en une pointe portant parfois quelques poils fins. Six étamines jaunes, elles aussi parfois légèrement velues, à anthères jaunes.

Fruit et graines

Les fruits sont des capsules arrondies (contrairement à sylvestris où elles sont beaucoup plus longues que larges).

Références

- Catégorie:Flore (nom vernaculaire) Catégorie:Liliaceae
Sujets connexes
Afrique du Nord   Alpes   Anthère   Apennins   Balkans   Calcaire   Calice (botanique)   Capsule (botanique)   Corbières   Corolle   Espagne   Espèce   Famille (biologie)   Feuille   Fleur   France   Fruit   Genre (biologie)   Heinrich Friedrich Link   Massif central   Plante   Proche-Orient   Pyrénées   Savoie   Suisse   Tépale  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^